Les Geôliers : un bilan en demi-teinte

13/12/2017

Titre : Les Geôliers

Auteur : Serge Brussolo

Editions : Folio SF

Prix : 8,20 €

Parution : 2 février 2017

Nombre de pages : 490 pages pages

Genre : Fantastique

Résumé : Il y a quinze ans, Debbie Fevertown s’échappait de Dipton après avoir tué sans pitié son mari et ses deux fils. Aujourd’hui, Jillian Caine est engagée par le réalisateur Dieter Jürgen pour écrire le scénario d’un biopic retraçant la vie de la meurtrière. Jill rencontre des gens qui ont connu Debbie et ont partagé son quotidien, se rend sur les lieux du crime et découvre que la réalité n’est peut-être pas celle que les médias ont décrite à l’époque. Quels mystères recèle l’étrange ville de Dipton ? Que cache ce culte insolite dédié aux arbres ? Et qui sont ces mystérieux gardiens que l’on nomme – à voix basse – les Geôliers ?

.

Lorsque j’ai vu ce livre dans les publications de Folio SF, la couverture m’a tout de suite tapé dans l’œil. Je la trouve à la fois très mystérieuse avec cet arbre aux racines profondes et très visuelle avec ces couleurs dans les tons rouges. Le résumé me donnait également envie de découvrir cette histoire de Serge Brussolo, auteur que je n’avais jamais lu mais dont j’avais entendu beaucoup de bien. Je me suis donc lancée dans ce livre avec quelques attentes. Bilan : si j’ai beaucoup apprécié toute la première partie avec notamment la découverte de la plume de l’auteur et de l’univers mis en place, la deuxième m’a légèrement déçue car je l’ai trouvée un peu tirée par les cheveux. 

Dans ce livre on suit le personnage de Jillian Caine, une jeune scénariste un peu sur le déclin qui a du mal à trouver des projets de travail passionnants. Puis, un beau jour, elle se retrouve engagée par le réalisateur le plus bizarre et le plus extrême du moment : Dieter Jürgen. Il lui confie la mission d’écrire le scénario du biopic de Debbie Fevertown, cette meurtrière qui a profondément marqué les États-Unis quinze ans auparavant en tuant ses deux fils et son mari dans la petite bourgade de Dipton. Ainsi, toute la première partie du roman est une sorte de thriller. Nous suivons Jillian qui interviewe des anciennes connaissances de Debbie, qui essaye de recoller les morceaux du passé pour percer à jour la mystérieuse histoire de cette criminelle dont personne ne sait ce qu’elle est devenue. Est-elle morte ? S’est-elle cachée dans un coin des États-Unis ? Mystère ! 

Puis, au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire, la tonalité du roman change. Des éléments fantastiques et même loufoques viennent se mêler à l’histoire, ce qui m’a un peu perturbée. On ne sait plus ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. Qui est sincère et qui ne l’est pas. Même si j’ai bien apprécié voir l’évolution du roman et ce passage au fantastique, j’ai quand même eu un peu de mal à m’y retrouver. J’ai trouvé que parfois l’auteur allait un peu trop loin, ce qui me faisait me détacher de l’histoire. Plusieurs fois je me suis dit : « Whaou, mais jusqu’où ça va aller ? ». En tout cas, je dois avouer que Serge Brussolo a une imagination débordante et qu’il sait comment manier son histoire de sorte que le lecteur ne s’ennuie pas. 

Pour conclure, je dirais que si vous aimez les thrillers fantastiques et que vous n’avez pas peur de l’absurde, alors ce roman de Serge Brussolo peut être fait pour vous car il réunit tous ces critères ! Pour ma part, je pense que l’histoire était un peu trop décalée et allait un peu trop loin pour que je puisse réellement apprécier. Néanmoins, j’ai passé un agréable moment de lecture et je suis contente d’avoir pu découvrir la plume de cet auteur.

.

Originaire de Bretagne et plus particulièrement du Finistère, je suis maintenant une parisienne d’adoption. Et oui, pour mes études j’ai dû quitter ma belle région : direction Paris. Je suis passionnée par la lecture depuis très très longtemps. J’ai grandi avec Le club des cinq, la série Grand Gallop, les 4 filles et un jean… Puis arrivée au collège, comme beaucoup j’ai découvert le génial, le fantastique, le merveilleux Harry Potter et depuis je suis une véritable Potter Head. Difficile de dire quels sont mes genres littéraires préférés, je lis de tout. Des romances, des dystopies, du fantastique, du contemporain, des thrillers… Je peux autant adorer les romances de Simone Elkeles que les thrillers de Gillian Flynn. Pour moi la lecture, c’est un formidable moyen de s’évader, de découvrir de nouveaux mondes, de nouveaux personnages, de vivre de nouvelles aventures. Et je suis ravie de pouvoir en parler avec vous

Je suis également une grande amatrice de films et séries. Je suis une véritable fan des films d’animation des studios Disney. Concernant les séries, mes préférées sont Le trône de Fer, The 100, Les Frères Scott (évidemment !), The Walking Dead…

1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *