Vingt-quatre heures dans l'incroyable bibliothèque de M. Lemoncello – Un premier tome ludique et addictif !

11/12/2017

Titre : M. Lemoncello, Tome 1 : Vingt-quatre heures dans l'incroyable bibliothèque de M. Lemoncello

Auteur : Chris Grabenstein

Editions : Milan

Prix : 13,90 €

Parution : 18 octobre 2017

Nombre de pages : 320 pages

Genre : Enigmes, jeu de piste

Résumé : Imagine une incroyable bibliothèque, pleine de jeux et d'objets fous et futuristes. Tu aurais envie d'y aller, non ? Kevin Kevner va non seulement y aller, mais s'y retrouver enfermé ! Pour en sortir, une seule solution : résoudre des énigmes et des rébus tous plus dingues les uns que les autres !

.

Je remercie les éditions Milan pour cette superbe découverte. C’est le résumé du livre, qui nous promettait de l’action, des énigmes et une lecture assez « vivante », qui m’a donné envie de le découvrir. Et je ne regrette pas de m’être lancée car avec ce premier tome, je suis passée à deux doigts du coup de cœur !

 

À Alexandriaville, il n’y a plus de bibliothèque depuis douze ans. Dès lors, l’ouverture imminente d’une nouvelle bibliothèque représente déjà un grand événement en soi pour la ville. Mais il y a mieux : ce projet de bibliothèque a été mis en œuvre par M. Lemoncello, le plus célèbre de tous les créateurs de jeux (toutes catégories confondues, qu’il s’agisse de jeux vidéo, de jeux de société, de casse-têtes, …). À l’occasion de l’anniversaire de M. Lemoncello, qui coïncide avec l’ouverture de la bibliothèque, la nouvelle conservatrice, Yanina Zinchenko, a imaginé une sorte d’escape game géant. 12 enfants âgés de 12 ans sont sélectionnés, avec pour seul objectif de s’échapper de la bibliothèque en utilisant toutes les ressources de celle-ci, et ce endéans 24 heures…

 

Honnêtement, si vous êtes fan de livres et de bibliothèques, vous devez bien reconnaître qu’il est difficile de ne pas saliver à la lecture de ce résumé. Me concernant, j’ai été totalement transportée et happée par cette histoire. C’est bien simple, j’ai tout aimé dans ce livre : les idées de l’auteur, sa plume, ses personnages simples mais attachants, … C’est un vrai coup de maître de la part de l’auteur qui nous offre ici un véritable jeu de piste, on s’y croirait presque et personnellement, c’est une expérience que j’adorerais vivre en vrai et expérimenter. J’ai également appris des choses grâce à la disposition de la bibliothèque (la classification décimale de Dewey, par exemple) et à certaines énigmes proposées aux 12 enfants, et j’ai adoré ça !

 

La plume de l’auteur, en plus de ses idées, est très certainement l’autre gros point fort de ce livre. Il y a plein de références à d’autres romans et auteurs, et c’est un régal pour les personnes qui aiment en découvrir en permanence. De plus, la plume est vraiment interactive et ludique puisqu’elle nous fait réfléchir tout au long de notre lecture avec la présence de pictogrammes, de rébus, d’énigmes, d’indices cachés, etc. Enfin, l’histoire amusante et entraînante ainsi que des chapitres courts allant à l’essentiel ont terminé de me charmer. Ce livre se lit tout seul !

 

En ce qui concerne les personnages, j’ai trouvé que pour certains, ils faisaient beaucoup penser à d’autres personnages que l’on connaît déjà. Et malgré ce qu’on pourrait croire, cela ne se ressent absolument pas comme un copier/coller, mais bien plus comme une sorte d’hommage attendrissant à d’autres œuvres.

Ainsi, la complicité présente entre Kevin et ses frères, tout comme leurs petites chamailleries et le fait que chacun récupère les vieilles affaires des plus grands, rappelle clairement la fratrie Weasley. Kevin est à la fois un mélange de Charlie Bucket, pour son côté très humain et innocent, et de Harry Potter, pour le fait que malgré ce côté innocent, il s’attire souvent des ennuis. M. Lemoncello est quant à lui un savant mélange de Willy Wonka et Albus Dumbledore, pour les côtés farfelu et excentrique. Enfin, Chiltington rappelle clairement Drago Malefoy, avec son côté fouine et sa lignée familiale.

Je ne vais pas vous parler de tous les personnages, sachez juste qu’ils sont tous à la fois simples et pourtant très facilement identifiables, mais aussi et surtout très attachants, chacun à leur manière.  

 

Pour finir, je conseillerais vraiment ce livre à tous les publics. Je ne vois pas qui pourrait ne pas être charmé par une histoire de ce genre, qui ressemble davantage à une partie de jeu de société qu’à une simple histoire. Cette histoire met aussi en avant les merveilles que peuvent receler les bibliothèques, ainsi que l’importance de l’amitié, l’entraide et la bienveillance. Honnêtement, je n’ai relevé aucun point négatif dans ce roman (à part peut-être l’absence d’un plan de la bibliothèque dans le livre, pour pouvoir mieux la visualiser), mais il m’a manqué le petit je-ne-sais-quoi en plus pour que ce soit un coup de cœur. J’espère donc que le tome 2 saura combler ce (minuscule) manque. En attendant, jetez-vous sur ce premier tome qui est une véritable ode aux jeux, aux livres et aux bibliothèques !

.

Petite belge âgée de 25 ans, je passe mon temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries. En tant que fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’adulescente. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
3 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *