La maîtresse donne trop de devoirs : un roman parfait pour les enfants !

06/01/2018

Titre : La maîtresse donne trop de devoirs

Auteur : Marie-Aude Murail

Editions : Albin Michel Jeunesse

Prix : 7,90 €

Parution : août 2017

Nombre de pages : 92 pages

Genre : Jeunesse

Résumé : Solène est dans la classe de CM1 de Mme Lacriz et elle croule sous les devoirs : plusieurs heures de travail chaque soir ! Entre les recherches interminables sur l'art gothique et la classification des invertébrés à apprendre par coeur, c'est bien simple, elle n'a plus une minute pour jouer. Ses parents, à court d'idées, lui ont bien proposé de changer d'école mais cela voudrait dire quitter Gianni et ça, c'est impossible ! Nouvelle édition d'un titre paru en 1996 aux éditions de l'école des loisirs : Qui a peur de madame Lacriz ?

.

Aujourd’hui, on se retrouve pour une nouvelle chronique sur un petit roman de littérature jeunesse. Lorsque les enfants commencent à savoir lire, il est important de leur permettre de découvrir des romans qui leur parlent, qu’ils aiment pour leur donner l‘envie de lire. 

Ici, c’est un roman qui peut parler aux enfants puisque nous suivons une petite fille âgée de 8 ans qui est dans une classe de CM1. Tout va bien, sauf que sa maîtresse donne beaucoup trop de devoirs, même ses parents sont d’accord sur ce point. De ce fait, Solène n’a pas beaucoup de temps pour elle, mais elle se prête au jeu, celui d’être bonne élève et de rester aux côtés de ses amis malgré le prix à payer. 

C’est un roman qui se trouve dans l’univers de référence des enfants. En suivant une jeune fille de leur âge, dont l’histoire se déroule la plupart du temps à l’école, cela permet aux enfants de se mettre à la place du personnage principal et de ressentir les mêmes émotions et sentiments. Les histoires qui permettent aux jeunes lecteurs d’oublier la réalité et d’être plongés en plein cœur d’une histoire sont sources de plaisir. Le fait de ne pas voir le temps passer quand nous sommes plongés dans un roman, c’est comme ça que l’on peut résumer une bonne lecture. 

J’ai souvent été amenée à lire des romans pour l’école, et pour tout vous dire j’ai été plus d’une fois déçue des choix de mes professeurs. J’ai l’impression qu’on impose des livres qui ne parlent pas forcément aux jeunes lecteurs, au point de subir les lectures, de se sentir obligé de les lire pour pouvoir réussir un contrôle ou suivre un cours, et au final ne pas donner le goût de la lecture… Heureusement pour moi, à côté j’ai toujours lu et mes lectures plaisir m’ont permis d’aimer la lecture, mais je peux comprendre que beaucoup de personnes n’aiment pas lire suite à leurs lectures obligatoires lors de leur scolarité. 

C’est avec des petits romans comme celui que je vous présente aujourd’hui qu’il est possible de donner envie de lire à des enfants. C’est un roman pas trop court mais pas trop long non plus, qui permet à l’enfant de se plonger dans une histoire pour quelques heures et lui permettre de voyager, rigoler. 

Personnellement, j’ai beaucoup aimé cette histoire et je me suis attachée assez facilement à Solène, une petite fille toute adorable qui demande juste du temps pour profiter de la vie. C’est un roman que je garde bien au chaud chez moi et si un jour j’ai une classe de CE2/CM1/CM2, je serais ravie de le glisser dans la bibliothèque de la classe pour que mes élèves puissent découvrir à leur tour cette histoire. 

.

Agée de 24ans, étudiante en première année de Master de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation. Je suis passionnée de livres (j’aime tous les genres que ça soit thriller, fantastique, témoignage, jeunesse, romance), mais aussi de séries TV puisque j’adore passer ma journée à enchaîner les épisodes les uns après les autres
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *