Le Crime de l’Orient-Express – Une enquête menée de main de Reine !

10/01/2018

Titre : Le Crime de l'Orient-Express

Auteur : Agatha Christie

Editions : Le Livre de Poche Jeunesse

Prix : 6,30 €

Parution : 22 novembre 2017

Nombre de pages : 416 pages

Genre : Enquête, policier

Résumé : Dans l'Orient-Express bloqué par la neige, le fameux détective Hercule Poirot mène l'enquête. Puisque le criminel ne peut être que dans le wagon, il lui faut examiner tous les éléments : les douze voyageurs de nationalités différentes, les douze coups de poignard, et les alibis de chacun...

.

Je remercie les éditions Le Livre de Poche Jeunesse pour l’envoi de ce livre. J’avais déjà lu Dix petits nègres de la même auteure lors de mes jeunes années scolaires, et j’avais beaucoup aimé à l’époque (ce qui n’est pas peu dire au vu de l’attractivité quasi inexistante de la plupart des autres lectures obligatoires imposées à l’époque). De plus, la sortie de l’adaptation ciné de et avec Kenneth Branagh dans le rôle principal (que je n’ai toujours pas vue d’ailleurs) a également motivé mon choix d’enfin découvrir ce roman de la Reine du Crime. Et une seconde fois, je dois dire que je n’ai pas été déçue !

 

Je ne vous fais pas de résumé personnel, je trouve celui présent sur la quatrième bien assez suffisant et intelligent, il ne dévoile que ce qu’il faut. Il s’agit donc du second livre d’Agatha Christie que je lis (oui, seulement 2, je sais…), mais c’était par contre la première fois que je lisais une enquête d’Hercule Poirot. Et je dois vous avouer que j’ai plutôt bien aimé ce personnage, sa personnalité rappelant réellement par moments celle de Sherlock Holmes. En effet, comme lui, Hercule Poirot résout magistralement ses enquêtes, et présente également un caractère que l’on pourrait qualifier de « supérieur », voire légèrement hautain. Mais bon, tout comme Sherlock il est très doué, donc on lui pardonne !

 

Pour le reste, j’ai beaucoup aimé la structure claire, je dirais même limpide, du roman. Celui-ci est divisé en trois parties : la première relate les faits, la seconde reprend les témoignages des passagers et la troisième s’attarde sur la résolution de l’intrigue. C’est très linéaire, et pourtant ce n’est ennuyant à aucun moment. Au contraire, les pages ont tendance à se tourner à toute vitesse car on a hâte de connaître le pourquoi du comment. Le suspense est rondement bien mené et conservé jusqu’à la résolution. Car c’est bien sur le dénouement de l’enquête que repose une histoire de ce genre. Et ici, quel dénouement ! Personnellement, je ne m’y étais attendue à aucun moment. Agatha Christie n’est décidément pas surnommée la Reine du Crime sans raison !

 

J’ai apprécié d’avoir un plan de la voiture Istamboul-Calais, que j’ai trouvé très utile et qui m’a aidé à bien visualiser la situation. Concernant les illustrations présentes tout au long du roman, elles ne m’ont pas dérangée même si ce n’est pas un trait de crayon qui me plaît de manière générale. J’ai également trouvé qu’on ne reconnaissait pas toujours forcément bien quel(s) personnage(s) étai(en)t représenté(s) sur lesdites illustrations, ce qui est assez dommage.  

 

Mais le principal point négatif pour moi, c’est le fait que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire au début. J’ai trouvé la première partie pas vraiment passionnante et un peu trop longue (alors même qu’en soi, elle ne représente qu’une centaine de pages environ sur 400). Celle-ci est pour moi trop axée sur les voyages, et trop de lieux sont mentionnés. Et pourtant, même si c’est quelque chose qui m’a déplu, croyez-moi, tout cela prend son sens au moment du dénouement de l’enquête ! Un autre petit détail m’a également un peu ennuyée : la présence d’un trop grand nombre de notes de bas de page. Le livre étant publié aux éditions du Livre de Poche Jeunesse, cela peut se comprendre et certainement être utile pour des lecteurs plus jeunes, mais pas vraiment pour moi. C’est donc l’édition qui est ici en cause, et non l’histoire. Je pense qu’une édition plus adulte m’aurait convenu davantage.

 

Vous l’aurez compris, la Reine du Crime a à nouveau frappé avec Le Crime de l’Orient-Express. C’est avec plaisir que je continuerai à découvrir ses romans, qu’il s’agisse d’autres enquêtes d’Hercule Poirot, ou de romans isolés. Je conseille ce livre, et de manière générale cette auteure, à toutes les personnes friandes d’enquêtes dont il est impossible de deviner la fin !

.

Petite universitaire belge âgée de 24 ans, je passe plus de temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries qu’à bosser mes cours. Egalement fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’ado. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *