Angelica Varinen #1 - Le Voleur de Bijoux

07/02/2018

Titre : Angelica Varinen #1 - Le Voleur de Bijoux

Auteur : N. M. Zimmermann

Editions : Flammarion

Prix : 12,00 €

Parution : janvier 2018

Nombre de pages : 201 pages

Genre : Jeunesse, enquête

Résumé : Angelica, une détective prête à tout pour résoudre les mystères !
Angelica Varinen n'est pas une princesse comme les autres : elle est détective. Lorsqu'elle apprend le vol des bijoux de son amie Éloïse, elle fonce à l'aventure. Accompagnée de sa renarde magique Naali et de son chat surdoué Buffon, la voilà partie sur la piste des voleurs...

.

Une fois n’est pas coutume, c’est d’abord la très sympathique couverture de l’ouvrage qui m’a fait m’intéresser à ce livre. Je n’avais jamais entendu parler de l’auteur et l’idée de découvrir une nouvelle série jeunesse pleine de fraîcheur me faisait de l’œil.

Et alors, ce premier tome, ça donne quoi ?

Angelica est la princesse d’un royaume où tout semble aller pour le mieux. Elle y vit une vie de rêve, entourée par ses serviteurs qui l’adorent, de beaux objets et d’une vie sans turbulences. Sauf qu’Angelica n’est pas la petite princesse modèle que tout le monde rêve d’avoir à la cour, et elle préfère mille fois courir dans la boue que d’attendre sagement sans bouger dans ses belles robes. La vraie passion d’Angelica est de résoudre mystères et énigmes.

Évidemment, dès lors qu’on me propose une héroïne qui aime sortir du rôle qu’on a construit pour elle, je fonce ! J’ai beaucoup aimé ce petit roman très frais et qui était tout à fait ce que j’avais envie de lire à ce moment-là.

L’auteur nous fait entrer dans un univers très complet, qui nous donne tout simplement envie d’en découvrir plus encore ! En effet, le monde dans lequel N. M. Zimmermann nous entraîne est un monde à la fois simple et bien construit où l’extraordinaire côtoie le commun. Ainsi, la petite princesse du royaume peut se promener sans escorte autre qu’un renard craintif (mais magique !) et notre apprentie détective n’est secondée de rien de moins qu’un chat qui parle ! De fait, le roman fourmille d’aspects sur lesquels le lecteur a envie d’en apprendre plus.

Cependant, comme il s’agit d’un roman jeunesse à destination de lecteurs d’une dizaine d’années, l’auteur ne commet pas -selon moi- l’impair de vouloir trop en dire. On sent que certains aspects pourront être plus développés dans la suite de la saga, mais tout est dosé de manière à ne pas perturber le jeune lecteur. C’est notamment le cas pour le côté steampunk du roman qui apparaît par petites touches sans toutefois prendre le dessus sur le récit.

À mon sens, le seul point faible du récit sont les deux amies de notre héroïne qui ne m’ont pas semblé avoir de véritables personnalités et donnent l’impression d’être un peu interchangeables. Cela dit, dans la mesure où ce roman est un premier tome, j’ai bon espoir que la suite me donne tort à ce sujet !

Au niveau de l’enquête, même si je n’ai pas tout à fait adhéré à l’explication qui nous est fournie à la fin du roman, j’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteur a agencé son récit. En effet, la forme que prend l’enquête m’a beaucoup fait penser aux romans mettant en scène le plus célèbre des détectives belges : Hercule Poirot. Que les fans d’Agatha Christie ne s’étouffent pas avec leur café, la comparaison est purement formelle et se rapproche à mon sens plus d’un hommage. En effet, les amoureux d’Hercule Poirot reconnaîtront certaines caractéristiques d’une enquête comme ils les aiment avec notamment la réunion de tous les personnages à la fin du récit pour révéler l’identité du coupable. Par ailleurs, les amateurs d’Edgar Allan Poe ne seront certainement pas en reste puisque je pense qu’ils résoudront le mystère avant tous les autres !

En définitive, je vous conseille ce petit roman à destination des jeunes lecteurs, d’autant qu’il se lit très rapidement! De mon côté, il m’a donné vraiment envie de découvrir d’autres ouvrages de l’auteur et je pense jeter mon dévolu très bientôt sur un autre de ses romans, Les ombres de Kerohan

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *