The End of the F***ing World : une comédie noire réussie !

05/02/2018

Titre : The End of the F***ing World

Créée par : Charlie Covell

Avec : Alex Lawther, Jessica Barden, Gemma Wheelan, Wunmi Mosaku, Steve Oram, Christine Bottowley, Navin Chowdhry, ...

Format : 25 minutes

Diffusion : Netflix

Genre : Comédie, Drame

Résumé : Un ado psychopathe en herbe et une rebelle en quête d'aventure embarquent pour un road trip d'enfer dans cette série à l'humour noir inspirée d'un roman graphique.

The End of the F***ing World est une série originale, unique et fraîche comme on en fait peu. En ce qui me concerne, je n’avais jamais vu un film ou une série pareille. Elle est à la fois belle et dérangeante. Quand on voit la bande-annonce, on croirait pas mais elle est beaucoup plus profonde et psychologique qu’elle en a l’air. Au premier abord, on pense que l’on va suivre une série un peu clichée et insipide sur des ados en crise en mal d’amour qui s’inventent une vie pour échapper à la banalité de leur routine. Que nenni.

Les épisodes sont très courts (entre 18 et 21 minutes par épisode), du coup, c’est très facile de la binger. En ce qui me concerne, j’ai regardé les huit épisodes dans la même journée. J’ai beaucoup aimé. C’est drôle, c’est sombre et malgré le sujet original, ça semblait très réaliste. Cela grâce à deux jeunes acteurs bourrés de talent qui réussissent à nous transporter dans l’univers unique de The End of the F***ing World

Nous sommes très loin des clichés et des stéréotypes du genre. Les adolescents que nous suivons sont sublimement développés et évoluent d’une façon belle et touchante. Difficile de dire qui de James ou d’Alyssa est le plus réussi : les deux personnages sont incroyables et attachants. De plus, la mise en scène et la bande-son sont magnifiques. 

Si je ne mets pas tous les points à cette première saison, c’est parce que si j’ai été facilement embarquée dans les trois premiers épisodes, j’ai trouvé que le rythme ralentissait dans les deux-trois suivants – j’étais à la limite de l’ennui. Avant, bien sûr, de reprendre de plus belle dans une fin que je pourrais qualifier d’époustouflante. J’espère sincèrement qu’il y aura une saison 2 car je me suis déjà attachée à James et Alyssa, et j’aimerais énormément les retrouver. 

.

Passionnée par les sushis, j’ai appris à maîtriser cet art en regardant mes séries télé préférées. Entre deux makis, je m’intéresse aussi à l’univers d’Harry Potter, de Disney, au cinéma et à la photographie. Sinon, est-ce que je vous ai dit que j’aimais les sushis ?
6 I like it
1 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *