Ce qu’il faut savoir sur la soirée des César 2018

02/03/2018

Aujourd’hui aura lieu la 43e cérémonie des Césars du cinéma, équivalent français des Oscars, à la salle Pleyel de la capitale. A cette occasion, l’Académie des arts et techniques du cinéma récompensera les films français sortis l’année précédente.

Après le comédien et humoriste Jérôme Commandeur, c’est à l’humoriste Manu Payet que revient la charge d’animer la soirée sous la présidence de l’actrice et chanteuse Vanessa Paradis. Il essayera de faire aussi bien que son confrère dont la prestation avait été saluée malgré la faible audience.

Pour l’occasion, et dès le début de la cérémonie, un hommage sera réalisé à la défunte actrice Jeanne Moreau, disparue l’été dernier à 89 ans. Pour le César d’honneur, c’est la carrière de l’actrice espagnole Pénélope Cruz qui sera mise à l’honneur.

Du côté des nominations, 3 films se démarquent : le film de Robin Campillo, 120 battements par minute, et celui d’Albert Dupontel, Au revoir là-haut, totalisent 13 nominations et font figure d’archi favoris de la compétition. Ils sont suivis de près par le film d’Éric Toledano et Olivier Nakache, Le Sens de la fête, avec 10 nominations. Pour ce qui est de la parité, le résultat est plus décevant. Seule une femme, Julia Ducournau pour l’ambitieux  Grave, est nommée dans au moins une catégorie prestigieuse hors interprétation.

Après de nombreuses polémiques, l’Académie a décidé d’inaugurer une nouvelle distinction pour honorer le cinéma dit « populaire » en créant le César du public. Cette toute nouvelle distinction récompensera ainsi le film français ayant obtenu le plus d’entrées au box-office français. De toute évidence, le prix reviendra sans surprise au film de Dany Boon « Raid Dingue » qui cumule plus de 4,5 millions de spectateurs. Jugé trop élitiste, l’Académie espère ainsi attirer plus d’audience et réconcilier deux cinémas que le public apprécie. Pas sûr que cela soit suffisant, mais en attendant la soirée de ce soir, place aux nominations de cette 43ème édition.

Nominations

Meilleur film

  • 120 battements par minute de Robin Campillo, produit par Hugues Charbonneau et Marie-Ange Luciani
  • Au revoir là-haut d’Albert Dupontel, produit par Catherine Bozorgan
  • Barbara de Mathieu Amalric, produit par Patrick Godeau
  • Le Brio d’Yvan Attal, produit par Dimitri Rassam et Benjamin Elalouf
  • Patients de Grand Corps Malade, produit par Éric et Nicolas Altmayer, Rachid Kallouche
  • Petit Paysan de Hubert Charuel, produit par Stéphanie Bermann et Alexis Dulguerian
  • Le Sens de la fête de Éric Toledano et Olivier Nakache, produit par Nicolas Duval Adassovsky, Yann Zenou et Laurent Zeitoun

Meilleur réalisateur

  • Robin Campillo pour 120 battements par minute
  • Albert Dupontel pour Au revoir là-haut
  • Mathieu Amalric pour Barbara
  • Julia Ducournau pour Grave
  • Hubert Charuel pour Petit Paysan
  • Michel Hazanavicius pour Le Redoutable
  • Éric Toledano et Olivier Nakache pour Le Sens de la fête

Meilleur acteur

  • Swann Arlaud pour le rôle de Pierre dans Petit Paysan
  • Daniel Auteuil pour le rôle de Pierre Mazard dans Le Brio
  • Jean-Pierre Bacri pour le rôle de Max Angeli dans Le Sens de la fête
  • Guillaume Canet pour son propre rôle dans Rock’n Roll
  • Albert Dupontel pour le rôle d’Albert Maillard dans Au revoir là-haut
  • Louis Garrel pour le rôle de Jean-Luc Godard dans Le Redoutable
  • Reda Kateb pour le rôle de Django Reinhardt dans Django

Meilleure actrice

  • Juliette Binoche pour le rôle d’Isabelle dans Un beau soleil intérieur
  • Jeanne Balibar pour le rôle de la chanteuse Barbara dans Barbara
  • Emmanuelle Devos pour le rôle d’Emmanuelle Blachey dans Numéro une
  • Marina Foïs pour le rôle d’Olivia dans L’Atelier
  • Charlotte Gainsbourg pour le rôle de Mina Kacew dans La Promesse de l’aube
  • Karin Viard pour le rôle de Nathalie dans Jalouse
  • Doria Tillier pour le rôle de Sarah Adelman dans Monsieur et Madame Adelman

Meilleur acteur dans un second rôle

  • Niels Arestrup pour le rôle de Marcel Péricourt dans Au revoir là-haut
  • Laurent Lafitte pour le rôle d’Henri d’Aulnay-Pradelle dans Au revoir là-haut
  • Gilles Lellouche pour le rôle de James dans Le Sens de la fête
  • Vincent Macaigne pour son rôle de Julien dans Le Sens de la fête
  • Antoine Reinartz pour le rôle de Thibault dans 120 battements par minute

Meilleure actrice dans un second rôle

  • Laure Calamy pour le rôle de Maud dans Ava
  • Anaïs Demoustier pour le rôle de Bérangère dans La Villa
  • Sara Giraudeau pour le rôle de Pascale dans Petit Paysan
  • Adèle Haenel pour son rôle de Sophie dans 120 battements par minute
  • Mélanie Thierry pour le rôle de Pauline dans Au revoir là-haut

Meilleur espoir masculin

  • Benjamin Lavernhe pour le rôle de Pierre dans Le Sens de la fête
  • Finnegan Oldfield pour le rôle de Marvin Bijoux dans Marvin ou la Belle Éducation
  • Pablo Pauly pour le rôle de Ben dans Patients
  • Nahuel Pérez Biscayart pour son rôle de Sean dans 120 battements par minute
  • Arnaud Valois pour le rôle de Nathan dans 120 battements par minute

Meilleur espoir féminin

  • Iris Bry pour le rôle de Francine dans Les Gardiennes
  • Lætitia Dosch pour le rôle de Paula dans Jeune Femme
  • Eye Haïdara pour le rôle d’Adèle dans Le Sens de la fête
  • Camélia Jordana pour son rôle de Neïla dans Le Brio
  • Garance Marillier pour le rôle de Justine dans Grave

Meilleur scénario original

  • 120 battements par minute – Robin Campillo
  • Barbara – Mathieu Amalric et Philippe Di Folco
  • Grave – Julia Ducournau
  • Petit Paysan – Claude Le Pape et Hubert Charuel
  • Le Sens de la fête – Éric Toledano et Olivier Nakache

Meilleure adaptation

  • Au revoir là-haut – Albert Dupontel et Pierre Lemaitre, d’après le roman Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre
  • Les Gardiennes – Xavier Beauvois et Frédérique Moreau, d’après le roman Les Gardiennes d’Ernest Pérochon
  • Patients – Grand Corps Malade et Fadette Drouard, d’après le livre Patients de Grand Corps Malade
  • La Promesse de l’aube – Éric Barbier et Marie Eynard, d’après le roman La Promesse de l’aube de Romain Gary
  • Le Redoutable – Michel Hazanavicius, d’après l’autobiographie Un an après d’Anne Wiazemsky

Meilleurs décors

  • 120 battements par minute – Emmanuelle Duplay
  • Au revoir là-haut – Pierre Quefféléan
  • Barbara – Laurent Baude
  • La Promesse de l’aube – Pierre Renson
  • Le Redoutable – Christian Marti

Meilleurs costumes

  • 120 battements par minute – Isabelle Pannetier
  • Au revoir là-haut – Mimi Lempicka
  • Barbara – Pascaline Chavanne
  • Les Gardiennes – Anaïs Romand
  • La Promesse de l’aube – Catherine Bouchard

Meilleure photographie

  • 120 battements par minute – Jeanne Lapoirie
  • Au revoir là-haut – Vincent Mathias
  • Barbara – Christophe Beaucarne
  • Les Gardiennes – Caroline Champetier
  • Le Redoutable – Guillaume Schiffman

Meilleur montage

  • 120 battements par minute – Robin Campillo
  • Au revoir là-haut – Christophe Pinel
  • Barbara – François Gedigier
  • Petit Paysan – Julie Lena, Tristan Corbeille et Grégoire Pointecaille
  • Le Sens de la fête – Dorian Rigal-Ansous

Meilleur son

  • 120 battements par minute – Julien Sicart, Valérie de Loof et Jean-Pierre Laforce
  • Au revoir là-haut – Jean Minondo, Gurwal Coïc-Gallas, Cyril Holtz et Damien Lazzerini
  • Barbara – Olivier Mauvezin, Nicolas Moreau et Stéphane Thiébault
  • Grave – Mathieu Descamps, Séverin Favriau et Stéphane Thiébault
  • Le Sens de la fête – Pascal Armant, Sélim Azzazi et Jean-Paul Hurier

Meilleure musique originale

  • 120 battements par minute – Arnaud Rebotini
  • Au revoir là-haut – Christophe Julien
  • Grave – Jim Williams
  • Petit Paysan – Myd
  • Visages, villages – Matthieu Chedid

Meilleur premier film

  • Grave de Julia Ducournau
  • Jeune Femme de Léonor Serraille
  • Monsieur et Madame Adelman de Nicolas Bedos
  • Petit Paysan d’Hubert Charuel
  • Patients de Grand Corps Malade

Meilleur film d’animation

  • Le Grand Méchant Renard et autres contes… de Benjamin Renner et Patrick Imbert
  • Sahara de Pierre Coré
  • Zombillénium d’Arthur de Pins et Alexis Ducord

Meilleur film documentaire

  • 12 jours de Raymond Depardon
  • À voix haute : La Force de la parole de Stéphane de Freitas
  • Carré 35 d’Éric Caravaca
  • I Am Not Your Negro de Raoul Peck
  • Visages, villages d’Agnès Varda et JR

Meilleur film étranger

  • Le Caire confidentiel (The Nile Hilton Incident) de Tarik Saleh • Suède /Danemark / Allemagne
  • Dunkerque (Dunkirk) de Christopher Nolan • États-Unis / Royaume-Uni /Pays-Bas/ France
  • L’Échange des princesses de Marc Dugain • Belgique/France
  • Faute d’amour (Нелюбовь) d’Andreï Zviaguintsev • Russie / Allemagne / Belgique / France
  • La La Land de Damien Chazelle • États-Unis
  • Noces de Stephan Streker • Belgique / Luxembourg / Pakistan / France
  • The Square de Ruben Östlund • Suède / Allemagne / Danemark /France

Meilleur court métrage

  • Les Bigorneaux d’Alice Vial
  • Le Bleu, blanc rouge de mes cheveux de Josza Anjembe
  • Debout Kinshasa ! de Sébastien Maître
  • Marlon de Jessica Palud
  • Les Misérables de Ladj Ly

Meilleur court métrage d’animation

  • Le futur sera chauve de Paul Cabon
  • I Want Pluto to Be a Planet Again de Marie Amachoukeli et Vladimir Mavounia-Kouka
  • Le Jardin de minuit de Benoît Chieux
  • Pépé le morse de Lucrèce Andreae

César d’honneur

  • Penélope Cruz

César du public

  • Raid dingue de Dany Boon (reste à confirmer).

Nominations multiples

13 : Au revoir là-haut et 120 battements par minute
10 : Le Sens de la fête
9 : Barbara
8 : Petit Paysan
6 : Grave
5 : Le Redoutable
4 : Patients, La Promesse de l’aube et Les Gardiennes
3 : Le Brio
2 : Monsieur et Madame Adelman

Hello !!! Moi c’est Greycie alias Satshy. Comme la plupart de mes camarades, je n’ai pas reçu non plus de lettre pour Poudlard mais les Vacances au Camps des sangs-mêlés dans le bungalow d’Athéna me semblaient plus attrayantes ^^
Enfant des années 90, née sous le signe du taureau et du mouton (calendrier lunaire), je suis du genre déterminée et espiègle. Etudiante en Master cinéma, je me définis comme une enthousiaste. Dès que j’ai une passion, je m’y livre à fond (cheval, cuisine, manga, Japon, voyage, danse classique, etc.), tout y passe depuis deux décennies. Je suis donc une touche à tout mais la passion qui accapare tout mon temps actuellement (et pour longtemps), c’est la littérature. Romance, fantasy, BD, contemporain, manga, historique, science-fiction, … Je lis, que dis-je, dévore de tout ; avec une nette préférence pour le genre dystopie et le young adult. Couplé avec le cinéma, c’est le combo gagnant pour s’évader vers d’autres horizons.
Mes bouquins préférés sont la saga « Percy Jackson » avec les « Héros de l’Olympe » de Rick Riordan ainsi que « Orgueil & préjugés » de Jane Austen. Côté séries, ce sont Once Upon a Time et Outlander et pour le 7ème art la Saga Star Wars et l’adaptation encore une fois de Orgueil et préjugés de 2005.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *