Défaillances - Belle manipulation du lecteur

08/03/2018

Titre : Défaillances

Auteur : B.A. Paris

Editions : Hugo Thriller

Prix : 19,95€

Parution : 4 janvier 2018

Nombre de pages : 416 pages

Genre : Thriller

Résumé : Tout a commencé cette nuit-là, dans la forêt.

Cassandra ne s’est pas arrêtée pour proposer son aide à la conductrice de la voiture immobilisée sur le bord de la chaussée, en plein orage.

Lorsqu’elle apprend le lendemain que la femme a été retrouvée sauvagement assassinée, Cass est assaillie par la culpabilité. Et les coups de fil anonymes qu’elle reçoit désormais chez elle ravivent son angoisse. Elle en est persuadée : quelqu’un l’a vue, ce soir-là. Quelqu’un qui continue de l’observer. Quelqu’un qui pourrait bien être l’assassin.

Pourtant ni son mari, ni sa meilleure amie ne prennent ses craintes au sérieux. Et alors que Cass elle-même commence à douter face à ses trous de mémoire de plus en plus fréquents, ses angoisses se transforment en terreur.

.

Je ne savais pas du tout si j’allais aimer ce thriller, non seulement parce que je n’avais jamais lu de thriller chez cet éditeur, mais aussi parce que je ne connaissais pas l’auteur et que j’avais lu un thriller avec une histoire très similaire seulement quelques semaines auparavant. Mais comme d’habitude, j’ai laissé tous mes doutes de côté et je me suis lancée dans ma lecture.

Le seul bémol (parce qu’il en faut bien un), c’est que Cassandra rabâche sans arrêt la même chose. Je comprends qu’elle se sente coupable et qu’elle ne cesse de penser à cette pauvre femme qu’elle a abandonnée à son triste sort, mais j’ai trouvé que ça devenait un peu lourd parfois.

Ce que j’ai le plus aimé, c’est que l’auteure nous mène en bateau du début à la fin. Vers la moitié du livre, je me suis doutée de ce qui se passait vraiment et j’ai compris comment l’intrigue allait se terminer, mais je dois avouer qu’elle a bien caché son jeu. En n’ayant qu’un point de vue exclusif de Cassandra, on ne peut pas vraiment mener l’enquête puisqu’on n’a pas tous les éléments, et c’est pour cela qu’elle peut nous manipuler plus aisément. Elle s’en sort très bien de ce côté-là.

J’ai aussi beaucoup aimé que la révélation finale ne se fasse pas brutalement ou trop rapidement. Elle amène les éléments au lecteur et à Cassandra au fur et à mesure pour que nous puissions nous-mêmes comprendre ce qui arrive et deviner la suite. La fin n’est donc pas brutale mais progressive et intègre le lecteur.

Pour conclure, c’est un excellent thriller avec une histoire plutôt classique mais très bien menée. La plume de l’auteure nous guide à travers une intrigue semée d’embûches où l’on soupçonne chacun des personnages tour à tour. La révélation finale n’est plus si surprenante lorsque l’on a compris la mécanique, mais cela reste une très bonne lecture que je recommande aux amateurs de thrillers psychologiques. 

.

Alicia, alias Cupcake, jeune étudiante en anglais, passionnée de lecture depuis la plus tendre enfance mais aussi de films et de séries. Je passe le plus clair de mon temps le nez plongé dans les bouquins, que ce soit pour la fac (les classiques américains et brittaniques n’ont plus aucun secret pour moi!) ou pour le plaisir (faut bien de temps en temps!). Mes genres préférés sont le policier, l’épouvante, le fantastique et le young adult même si je ne suis ouverte à tout !
Parmi les romans préférés on a Les âmes vagabondes (Stephenie Meyer), Fangirl (Rainbow Rowell), Avant toi (Jojo Moyes) et bien sûr la saga Harry Potter ! Que de styles différents, donc.
Et puis, comme je l’ai dit, j’adore les films et si je pouvais vivre dans un cinéma je le ferais !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *