L'Âge des Assassins - Bof.

21/03/2018

3

Titre : Le Royaume Blessé - Tome 1 : L'Âge des Assassins

Auteur : RJ Barker

Editions : Bragelonne

Prix : 25,00 €

Parution : 17 janvier 2018

Nombre de pages : 384 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Girton Pied-bot, apprenti de la plus célèbre criminelle des Terres lasses, ne maîtrise pas encore totalement l’art de tuer. Et la dernière mission qu’on leur a confiée, à sa maîtresse et à lui, s’annonce encore plus dangereuse que d’ordinaire. En effet, il leur faudra sauver une vie, empêcher le meurtre de l’héritier du trône et démasquer le traître commanditaire. Dans un royaume au bord de la guerre civile, au sein d’un château débordant de pièges et de faux-semblants, Girton va trouver des alliés inattendus, s’attirer des responsabilités involontaires et devoir déjouer une conspiration qui pourrait bien détruire un pays tout entier…

.

De temps en temps j'aime me plonger dans un roman de fantasy afin de me sentir complètement dépaysé et m'évader durant quelques heures. J'attends par conséquent une immersion totale et souvent c'est quitte ou double. Soit j'adhère à 100% à l'univers imaginé par l'auteur, m'attache rapidement aux personnages et prends plaisir à suivre leurs aventures, soit... je suis perdu, me désintéresse, par conséquent, de l'intrigue et tourne les pages au ralenti tant l'histoire ne me passionne pas. Malheureusement, ma lecture de L'Âge des Assassins appartient à cette seconde catégorie... Je remercie néanmoins les éditions Bragelonne pour leur envoi.

Tout d'abord, j'ai eu du mal avec le style de l'auteur, un peu lourd, qui a eu le don de ralentir ma progression. Je n'ai rien contre les écritures élaborées, au contraire, mais pas lorsqu'elles sont aux dépens de la fluidité du récit. En l'occurence, j'ai mis quasiment une semaine à lire 380 pages, chose qui ne me ressemble pas.

D'autre part, l'intrigue qui paraissait prometteuse sur la quatrième de couverture m'a très rapidement lassé. L'auteur avait pourtant eu une bonne idée mais l'a, à mon plus grand regret, mal exploitée. D'autant plus que j'ai souvent eu la sensation de lire un deuxième tome tant certains éléments de l'histoire m'échappaient. Comme le "Festival" (je ne sais toujours pas ce que c'est, pourtant il occupe une place importante), la politique (on évoque rapidement le fonctionnement de ce... pays ? continent ?, mais ce n'est absolument pas clair) ou encore la condition des assassins (qui sont-ils ? d'où viennent-ils ?). 

En ce qui concerne les personnages, là encore j'ai eu du mal avec la plupart d'entre eux. Je ne me suis absolument pas attaché à Girton ni à sa "maîtresse" (j'ai encore du mal à comprendre pourquoi il l'appelle comme ça). Je n'ai également pas réussi à cerner leur relation : très froide par moments et limite charnelle à d'autres. Quant aux autres protagonistes, ils m'ont plus ennuyé qu'intéressé... 

Objectivement parlant, le dénouement était plutôt sympa et bien trouvé. Mais du fait que je ne me suis senti que très peu investi tout au long de ma lecture, il n'a forcément pas eu l'impact souhaité sur moi. Je reconnais toutefois que la suite promet d'être attrayante mais, comme vous l'avez probablement déjà compris, je vais passer mon tour. 
En conclusion, je pense que ce livre n'était tout simplement pas fait pour moi. Face à toutes les bonnes critiques qu'il a reçues, j'imagine qu'il ne peut être aussi mauvais que la description ci-dessus... Je vous dirais donc : n'hésitez pas à vous faire votre propre avis sur la question ! 

.

1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *