Le royaume magique de Landover - Un voyage original et dépaysant

29/03/2018

Titre : Le Royame Magique de Landover, intégrale 1

Auteur : Terry Brooks

Editions : Pygmalion

Prix : 24,90€

Parution : 24 janvier 2018

Nombre de pages : 1051 pages

Genre : Fantasy

Résumé : 1986. Depuis la mort de sa femme, Ben Holiday, avocat à Chicago, est en pleine dépression. Un soir, il découvre dans un catalogue qu'un royaume de contes de fées est à vendre pour un million de dollars. Il s'embarque pour New York afin d'y rencontrer le mystérieux vendeur. Après avoir signé le contrat, Ben va en Virginie où il va découvrir un passage le conduisant au royaume magique de Landover.

.

D’habitude je ne suis pas super fan de fantasy puisque les romans sont longs, très détaillés et parfois même complexes à comprendre. Pourtant, j’adore tout ce qui comporte des royaumes, des créatures fantastiques et des histoires de politique. Dans cette saga, j’ai trouvé que c’était de la fantasy assez douce, très facile à comprendre et assez drôle.

Le personnage principal est vraiment sympathique, drôle et m’a fait passer un très bon moment en sa compagnie. C’est un homme perdu et j’ai trouvé qu’il était plutôt réaliste, bien que sa réflexion soit parfois loin de l’être. Sa vie ordinaire bascule du jour au lendemain lorsqu’il lit cette petite annonce complètement farfelue dans un catalogue pourtant sérieux. Lui qui vient de perdre sa femme ne sait plus quoi faire. Doit-il prendre cette annonce au sérieux ? Est-il prêt à tout abandonner pour se lancer dans ce projet fou ? Miles, son meilleur ami, au contraire, réagit de la manière dont tout le monde aurait réagi, c’est-à-dire qu’il pense que Ben est devenu complètement fou. A eux deux, ils sont chacun la face d’une même pièce.

Je trouve que le début est un peu long, mais c’était à prévoir. Puisque le personnage principal est humain et qu’il achète un royaume magique, il fallait un peu de contexte pour que le lecteur comprenne mieux ses intentions et les raisons pour lesquelles le royaume était à vendre. Malgré tout, le premier tome est assez “court” puisqu’il fait environ 350 pages, donc c’est assez dynamique et ça nous permet de nous plonger dans cet univers de manière douce. Pour autant, ce premier tome ne s’apparente pas à un prologue ennuyeux, loin de là.

J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur ait intégré des personnages qui ont une apparence animale. Je ne sais pas si d’habitude les personnages ont tous une apparence humaine ou non puisque c’est un genre nouveau pour moi, mais le fait qu’il s’agisse d’animaux doués de parole ou tout du moins d’intelligence m’a beaucoup plu. D’autant plus que ces animaux ont une histoire ou n’étaient pas forcément animaux à la base, ce qui rend ces personnages très intéressants.

Je vais m’arrêter ici pour ne pas vous spoiler mais sachez que l’auteur réserve de nombreux rebondissements et de nombreux dilemmes. Les personnages sont super attachants, apportent tous quelques chose à l’histoire, participent tous à l’intrigue. Rien n’est laissé au hasard et l’auteur nous garde captivés du début à la fin.

.

Alicia, alias Cupcake, jeune étudiante en anglais, passionnée de lecture depuis la plus tendre enfance mais aussi de films et de séries. Je passe le plus clair de mon temps le nez plongé dans les bouquins, que ce soit pour la fac (les classiques américains et brittaniques n’ont plus aucun secret pour moi!) ou pour le plaisir (faut bien de temps en temps!). Mes genres préférés sont le policier, l’épouvante, le fantastique et le young adult même si je ne suis ouverte à tout !
Parmi les romans préférés on a Les âmes vagabondes (Stephenie Meyer), Fangirl (Rainbow Rowell), Avant toi (Jojo Moyes) et bien sûr la saga Harry Potter ! Que de styles différents, donc.
Et puis, comme je l’ai dit, j’adore les films et si je pouvais vivre dans un cinéma je le ferais !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *