Livre Paris : la polémique #PayeTonAuteur

09/03/2018

Alors que le salon du livre de Paris s’apprête à ouvrir ses portes, les auteurs s’insurgent, emportant avec eux une majeure partie de l’opinion, à commencer par celle des lecteurs. La question pose débat : un auteur qui participe à un débat doit-il être rémunéré ? Idem pour les temps de dédicaces qui souvent durent plusieurs heures ?

En l’espace de cinq jours, la petite polémique prend des proportions grandiloquentes et s’empare des réseaux sociaux. A travers le hashtag #PayeTonAuteur, de nombreux lecteurs et acteurs de la chaîne du livre se positionnent sur le statut trop souvent précaire des auteurs. C’est le cas de la Société des Gens de Lettres qui précisait déjà avant la manifestation que toute intervention publique d’un auteur devait être payée.

Face à cette crise grandissante, face au boycott de nombreux auteurs et lecteurs contre Livre Paris, le Syndicat national de l’édition est intervenu, calmant ainsi les esprits et répondant aux demandes des auteurs. Face à l’indignation des intervenants pendant les temps de débat, le président du SNE, Vincent Montagne, répond que ces rencontres doivent en effet être rémunérées, conformément aux recommandations du Centre national du Livre. Tous les salons recevant une subvention du CNL sont donc dans l’obligation de respecter cette règle.

Alors que les auteurs ressentaient un certain mépris vis-à-vis de leur métier, notamment à travers le discours initial du SNE qui estimait que leurs interventions rentraient dans le cadre de la promotion du livre (donc non rémunérées), ils sont désormais soulagés de ce changement et, à travers lui, de la reconnaissance de leur statut d’auteur.

Finalement, le salon du livre de Paris résume dans un communiqué l’ensemble des mesures prises à l’égard des auteurs qui, au plus grand bonheur des lecteurs, seront bien présents lors de ce grand rendez-vous annuel :

 

Livre Paris poursuit sa rénovation et propose en 2018 une programmation davantage éditorialisée, plus dense, et aux formats inédits et innovants.

Pour tenir compte de ces évolutions et notamment lever toute ambiguïté sur la rémunération des auteurs, le Syndicat national de l’édition et Reed Expositions France ont décidé, à compter de l’édition 2018 de Livre Paris, de rémunérer tous les auteurs, quel que soit le format de leurs interventions. Ce dispositif ne s’applique en revanche pas aux auteurs en dédicace.

Le succès de Livre Paris repose sur la participation et l’engagement de toutes celles et ceux qui créent et font vivre le livre, au premier rang desquels les éditeurs et les auteurs.

Chroniqueuse littéraire, je suis tombée dans la marmite de livres étant petite. Libraire dans l’âme, attachée de presse dans la vraie vie, je m’attache à transmettre le grand secret de la vie éternelle : la lecture (et la pierre philosophale pour les plus chanceux) !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *