Mille baisers pour un garçon – Tillie Cole excelle là où John Green réussit tout juste

29/03/2018

Titre : Mille baisers pour un garçon

Auteur : Tillie Cole

Editions : Le Livre de Poche Jeunesse

Prix : 6,90 €

Parution : 7 février 2018

Nombre de pages : 288 pages

Genre : Young Adult, Romance

Résumé : Poppy et Rune sont amoureux depuis l’enfance. Ils pensaient que rien ni personne ne pourraient jamais les séparer. Jusqu’au jour où Rune part pour deux ans dans sa Norvège natale. Pourquoi Poppy cesse-t-elle alors de répondre aux appels de Rune ? Pourquoi coupe-t-elle les ponts, sans raison, sans explication ? Rune a le sentiment qu’on lui arrache le cœur. Poppy, elle, a le cœur brisé par un secret bien trop lourd. La vie leur laissera-t-elle le temps de se retrouver et de s’aimer ?

.

Je remercie mille fois les éditions Le Livre de Poche Jeunesse pour l’envoi de ce livre. Bien que Mille baisers pour un garçon soit très connu et très apprécié sur la blogo, ce n’est que maintenant que je le découvre, et je regrette vraiment de ne pas m’y être mise plus tôt. Parce que ce roman m’a juste bouleversé, et a été un coup de cœur monumental. C’est bien simple : je ne me rappelle même plus de la dernière fois où j’ai aimé d’un amour profond un livre du début à la fin.

 

Au vu de l’histoire, impossible de ne pas penser à Nos étoiles contraires de John Green. En ce qui me concerne, j’apprécie toujours ses romans, mais toujours sans plus. Je trouve que sa plume manque cruellement d’émotions, y compris dans Nos étoiles contraires (d’ailleurs, j’ai de loin préféré le film au livre).

Et là comment vous dire… J’ai su dès le début que j’aurais du mal à lâcher ce livre, même si clairement, j’avais envie de prendre mon temps pour ne pas le finir trop vite (peine perdue, il aura tenu à peine quelques heures). Mais pourquoi tant d’engouement ? Eh bien pour la plume de Tillie Cole, justement. Contrairement à celle de John Green, j’ai trouvé qu’elle était belle, profonde, vivante, et ce sans jamais en faire des tonnes. Tillie Cole nous fait ressentir absolument toutes les émotions des personnages avec une facilité déconcertante et déchirante : amour, joie, colère, tristesse, … On en voit de toutes les couleurs avec cette lecture. Et surtout, on pleure. Mon dieu ce que j’ai pu pleurer en lisant ce livre. Je crois qu’on aurait pu remplir un bocal avec mes larmes (vous comprendrez la référence si vous avez déjà lu le livre, et sinon, mais qu’est-ce que vous attendez ???) !

Si avec ça vous n’avez pas encore compris le titre de mon article : contrairement à John Green, qui conte certes de belle histoires émouvantes, mais sans jamais me toucher réellement, Tillie Cole a réussi l’exploit de me transpercer le cœur avec un seul et unique livre. Pour moi, elle a réussi là où John Green a en quelque sorte échoué. Alors certains pourraient dire que Tillie Cole a en partie pompé l’histoire de John Green (pas pour moi en tout cas), mais franchement, si c’est pour obtenir un tel résultat, personne ne peut lui en vouloir.

 

L’histoire qui nous est contée ici est tendre et douce du début à la fin, émouvante dès les premières pages. Un amour comme celui que partagent Poppy et Rune, c’est extrêmement rare, et c’est d’autant plus précieux et beau à lire. Je pense que tout le monde, fille ou garçon, a un jour rêvé de connaître un amour aussi fort, tout simplement. Et moi qui suis une vraie romantique dans l’âme, avec cette histoire d’amour qui pour moi est juste épique, j’ai été plus que servie.

 

Après la plume merveilleuse de l’auteur et son histoire magnifique, ce sont bien sûr les personnages qui rendent cette lecture inoubliable. Impossible de ne pas s’attacher à Poppy et Rune, d’autant plus qu’on les suit de l’enfance à l’adolescence, et que leur relation est totalement adorable et belle dès le jour de leur rencontre. Leur entourage n’est également pas en reste, puisque chaque personnage secondaire a un rôle à jouer, ils sont tous utiles à l’histoire et contribuent eux aussi à sa beauté.  

 

Je tiens à m’excuser si cette chronique est courte et décousue, mais j’ai vraiment été retournée par ce livre et comme toujours dans ces cas-là, j’ai une difficulté monstre à mettre des mots sur mon ressenti, et surtout à trouver les bons mots pour rendre justice à une histoire aussi belle. De plus, le roman est assez court et je dois quand même vous en laisser à découvrir lors de votre lecture ! Je pense que je n’ai pas besoin d’ajouter grand-chose, si ce n’est de vous conseiller de lire ce livre au plus vite si vous êtes un romantique dans l’âme et que vous n’avez pas peur de verser des larmes. Pour finir, je voudrais juste remercier Tillie Cole du fond du cœur car Mille baisers pour un garçon rejoint officiellement la liste de mes coups de cœur absolus, et c’est quelque chose qui n’arrive pas tous les jours !

.

Petite belge âgée de 26 ans, je passe mon temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries. En tant que fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’adulescente. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *