Touche pas à ma vie privée - Un bon documentaire sur la place de nos libertés

09/03/2018

Titre : Touche pas à ma vie privée

Auteur : Tanya Lloyd Kyi

Editions : Albin Michel

Prix : 11,50€

Parution : 31 janvier 2018

Nombre de pages : 132 pages

Genre : Documentaire jeunesse

Résumé : Tu instagrames la moindre de tes soirées, partages tes états d’âme dans tes stories Snapchat et dissémines tes coordonnées sur des formulaires d’inscription en ligne ? 
Sais-tu qu'aujourd'hui, lorsque tu te connectes à internet, tes moindres faits et gestes sont surveillés ? Chaque fois que tu cliques, likes, partages, suis ou ajoutes une personne sur un réseau social, des entreprises, mais aussi l’État, les forces de l’ordre et même de parfaits inconnus, peuvent avoir accès à tes données personnelles et les collecter. 
Le plus souvent, ils nous disent que c’est pour notre propre sécurité, ou pour nous faciliter la vie. Mais où est la frontière ? Surtout, qui décide où s’arrête et où commence la vie privée ?

.

Je vous parlais récemment de ma volonté de lire plus de documentaires destinés à la jeunesse pour les prochains temps. Toujours dans le cadre de cette « bonne résolution », j’essaye de me tenir informée des derniers documentaires qui sortent et j’essaye de mettre la main sur ceux qui sont susceptibles de m’intéresser.

C’est comme ça que j’ai entendu parler de Touche pas à ma vie privée. La question de la protection de la vie privée me semble primordiale dans la société actuelle. Déjà, je dois bien avouer que j’ai l’impression que certains adultes autour de moi ne prennent pas forcément la peine de se renseigner sur les enjeux de la protection de nos données. Bien sûr, chacun doit faire comme il l’entend et la plupart du temps, les adultes savent que lorsqu’ils utilisent un réseau social ou une application sur leur téléphone, quelqu’un récupère des données, les fait analyser et en profite – d’une manière ou d’une autre.

Cependant, la situation me semble assez différente pour les adolescents qui sont confrontés à tout un panel d’applis gratuites, bien faites et utiles et qui entendent à longueur de temps qu’ils doivent faire attention sans forcément saisir à quoi il faudrait qu’ils fassent attention. Car quand on prend le temps d’y réfléchir, les limites de ce que peut être la vie privée ne sont pas si simples à définir.

C’est justement ce que j’ai beaucoup apprécié dans ce documentaire : il ne présente pas les choses comme une liste de règles à appliquer, de dos et de dont’s mais il essaye de rendre perceptible toute la complexité de la question.

Pour être tout à fait honnête, je me suis lancée dans l’ouvrage en pensant surtout à l’usage d’internet et des smartphones – et des dérives que le non-respect de la vie privée par ces supports pouvaient amener. Pourtant, j’ai eu l’agréable surprise de découvrir que ce livre n’abordait pas que les questions liées au web, mais aussi la question des caméras de surveillance ou du marketing ciblé dans les magasins.

J’ai trouvé l’ouvrage très bien construit avec pour chaque question une opposition sécurité / liberté très bien menée. Ainsi, pour chaque point qui peut porter à débat, l’auteur a pris le soin de représenter le point de vue d’un défenseur de la sécurité et d’un défenseur de la liberté. Cela permet au lecteur de se forger sa propre opinion et de réaliser que tout n’est pas tout blanc ou tout noir dans ce type de débats sociétaux.

En somme, j’ai trouvé ce documentaire vraiment très bien réalisé et je suis très contente de pouvoir l’ajouter à ma petite « bibliothèque documentaire ».

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *