Un peu, beaucoup, à la folie - Un classique Liane Moriarty

16/03/2018

Titre : Un peu, beaucoup, à la folie

Auteur : Liane Moriarty

Editions : Albin Michel

Prix : 22,90€

Parution : 1 février 2018

Nombre de pages : 525 pages

Genre : Thriller

Résumé : Trois couples épanouis. De charmants enfants. Une amitié solide. Et un barbecue entre voisins par un beau dimanche ensoleillé : tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment. Alors, pourquoi, deux mois plus tard, les invités ne cessent-ils de se répéter : « si seulement nous n’y étions pas allés » ?

.

Après avoir eu un gros coup de cœur pour Petits Secrets, Grands Mensonges (Big Little Lies), je me suis lancée à l’aveugle dans ce thriller, faisant totalement confiance à l’auteure. Bien que ce thriller soit un peu en-dessous de Big Little Lies, il n’en reste pas moins très bon et addictif.

L’intrigue en elle-même est vraiment addictive puisque l’auteure joue avec nos nerfs et alterne une scène avant l’accident et une scène après, ce qui ne fait qu’intensifier le suspens au fil des pages. De plus, elle fait passer tous les personnages par la case coupable, de sorte qu’au bout d’un moment, on ne sait plus quoi penser. En tout cas, je ne m’attendais pas du tout à cette révélation, surtout que l’histoire se déroule lors d’un barbecue entre voisins, ce qui paraît plutôt inoffensif.

Les personnages étaient tous plutôt sympathiques mais j’avais un peu de mal à les distinguer au début. Je ne les trouvais pas assez uniques pour qu’ils se détachent les uns des autres, d’autant plus qu’il n’y a que des couples, ce qui ne permet pas de les individualiser. Le seul personnage qui se détache est le voisin, un vieux monsieur bourru qui mène la vie dure au quartier. Mais au fil de l’histoire, j’ai tout de même rapidement compris qui était qui, ce qui m’a aidé pour la suite.

Encore une fois, Liane Moriarty place les enfants au coeur d’une intrigue morbide où ils n’ont aucun contrôle. C’est à la fois très perturbant et très addictif puisqu’on ne peut que s’inquiéter pour eux. Puisque les trois couples ont tous l’air plus coupables les uns que les autres, même lorsque l’on ne sait pas encore ce qu’il s’est passé, on ne peut que s’attacher aux enfants.

La seconde moitié du roman, une fois que la révélation de ce qu’il s’est passé au barbecue est passée, est un peu lente puisqu’il n’y a plus grand-chose à révéler. Les personnages restent très intéressants et j’ai été contente que l’histoire continue après la révélation pour que l’on constate les conséquences immédiates, mais cette partie aurait pu être un peu plus courte. On a tout à fait compris ce qu’il se passe sans qu’elle ne nous l’explique durant plusieurs chapitres.

Pour conclure, je vous dirai qu’il s’agit d’un très bon thriller avec une intrigue un peu lente mais avec beaucoup de suspens et de rebondissements. On est complètement plongé dans l’histoire et on a du mal à en ressortir. Malgré tout, la seconde moitié est un peu lente et peut rebuter certains lecteurs.

.

Alicia, alias Cupcake, jeune étudiante en anglais, passionnée de lecture depuis la plus tendre enfance mais aussi de films et de séries. Je passe le plus clair de mon temps le nez plongé dans les bouquins, que ce soit pour la fac (les classiques américains et brittaniques n’ont plus aucun secret pour moi!) ou pour le plaisir (faut bien de temps en temps!). Mes genres préférés sont le policier, l’épouvante, le fantastique et le young adult même si je ne suis ouverte à tout !
Parmi les romans préférés on a Les âmes vagabondes (Stephenie Meyer), Fangirl (Rainbow Rowell), Avant toi (Jojo Moyes) et bien sûr la saga Harry Potter ! Que de styles différents, donc.
Et puis, comme je l’ai dit, j’adore les films et si je pouvais vivre dans un cinéma je le ferais !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *