Ces 3 sagas littéraires qui ont marqué ma vie de lectrice

20/04/2018

Ce matin, je me suis réveillée avec une subite envie, et même un besoin, de partager avec vous sur un point bien précis : les sagas littéraires qui ont construit la lectrice que je suis aujourd’hui. Ces sagas ont toutes influencé mon parcours dans la lecture d’une manière ou d’une autre, et si vous me demandez de vous citer mes livres préférés, certains de leurs tomes feront sans aucun doute partie de ma liste.

 

Harry Potter – Ma découverte de la lecture (2000-2001, 7-8 ans)

Alors techniquement parlant, je n’ai pas vraiment découvert la lecture avec Harry Potter. Aussi loin que je m’en souvienne, dès que j’ai su lire, c’est-à-dire aux alentours de mes 6 ans, j’ai commencé et je ne me suis plus jamais arrêtée. À l’époque j’étais trop jeune pour lire ou même connaître Harry Potter, mais en dehors des histoires de Ratus, avec lesquelles j’ai appris à lire, aucun livre marquant ne me vient à l’esprit.

Non, quand je dis qu’Harry Potter m’a fait découvrir la lecture, je parle de LA lecture, la vraie, celle qui nous transporte, qui nous fait ressentir une multitude d’émotions, qui nous prend aux tripes et qui nous fait vivre des aventures qu’on n’aurait jamais vécues autrement. Je me souviens encore avoir fait le pied de grue plusieurs fois devant une librairie à minuit pour me procurer un nouveau tome, et après ça la nuit blanche passée à le découvrir. Je me souviens de l’attente insupportable entre la sortie de deux tomes (et plus tard entre la sortie de deux films). Je me souviens de la tristesse au moment de refermer le dernier tome et de dire au revoir à cet univers magique et à tous ses personnages. Et j’ai le sourire aux lèvres rien qu’en repensant à tout ça.

Je ne remercierai jamais assez la saga Harry Potter pour m’avoir apporté cette passion de la lecture très tôt dans ma vie (j’ai lu d’autant plus de livres grâce à cela), pour m’avoir accompagné tous les jours depuis lors et pour les années à venir, où elle continuera à m’accompagner chaque jour. Pour l’anecdote, je suis tellement attachée à Harry Potter que j’ai décidé d’y consacrer un bras entier, qui compte pour l’instant 5 tatouages, et un de plus est déjà prévu pour septembre (photos ci-contre).  

 

Twilight – Ma découverte du Young Adult (2005 – 13 ans)

Je m’en rappelle encore comme si c’était hier. Je me baladais comme à mon habitude dans le magasin Club de ma région (oui, c’est moins pittoresque que dans une librairie de village, sorry) quand soudain, mon regard a été totalement accroché par une couverture représentant de simples mains tenant une pomme rouge sur un fond noir. Cette couverture m’a immédiatement et totalement fascinée (non, ce jeu de mot n’est pas intentionnel, c’était mon vrai ressenti sur le moment), et je n’ai aucune idée de comment, mais j’ai tout de suite su que ce livre serait le début d’une belle et grande aventure. 4 tomes, 5 films et des millions de fans plus tard, je crois que je ne m’étais pas trompée.

Mais plus important encore, c’était le début d’une belle et grande aventure pour moi : l’aventure du Young Adult. Même si c’est moins le cas au jour d’aujourd’hui, le Young Adult était alors l’un de mes genres littéraires préférés, et honnêtement, avant Twilight, c’est un peu le trou noir pour moi. En dehors d’Harry Potter, si vous me demandez de vous citer un livre qui compte pour moi avant Twilight, je pense que je ne pourrais pas vous répondre. Alors certains me diront que ces livres sont juste clichés. Et pourtant, à l’époque, ils ne l’étaient pas, ou peu. Peu d’histoires ressemblaient à Twilight avant Twilight, et c’est plutôt par la suite que beaucoup ont surfé sur la tendance et proposé des romans similaires, mais les gens ont tendance à oublier ça, et tout ce qu’ils retiennent, c’est que « Twilight, c’est cliché ». C’est dommage !

Parce que sans Twilight, on n’aurait peut-être pas laissé une chance à d’autres sagas littéraires telles que La Cité des Ténèbres, La Sélection, Insaisissable, Les Chroniques Lunaires, etc. (tous des livres que j’ai beaucoup aimés), et même les détracteurs de Twilight ne viendront pas me dire le contraire. C’est cette « tendance Twilight » qui m’amène à ma prochaine saga marquante.

 

Hunger Games – Ma découverte de la Dystopie (2009 – 16 ans)

Dans le sillage de Twilight est apparu un jour Hunger Games. Je n’ai pas le souvenir d’avoir ressenti une très forte attraction envers le roman la première fois que je l’ai vu en rayon, par contre je me souviens très bien de ma lecture. Une fois le premier tome commencé, je n’ai tout simplement plus pu le lâcher. Je me revois en train de lire frénétiquement au lieu d’étudier durant ma dernière année de secondaire, j’étais incapable d’étudier, je pensais trop à l’histoire, je devais savoir ce qu’il allait se passer. Et l’addiction a été de la même intensité pour la lecture des trois tomes (bien que le dernier tome soit celui que j’apprécie le moins). Ces gens oppressés, cette figure de révolte, ladite révolte montant crescendo, les chaînes brisées, la libération de la tyrannie… C’était la naissance de la Dystopie Young Adult. Je ne trouve même pas de mots assez forts pour exprimer mon ressenti à l’époque, et même aujourd’hui encore.

Aujourd’hui on peut dire que les Dystopies pullulent, mais à l’époque c’était totalement novateur : d’ailleurs, je n’ai plus jamais ressenti, durant la lecture d’autres Dystopies, ce que j’ai pu ressentir en lisant Hunger Games. Tout comme pour le Young Adult, je lis moins de Dystopies aujourd’hui, mais tout comme pour le Young Adult également, je continue à en lire parfois, et il fait encore aujourd’hui partie de mes genres littéraires préférés. Je suis peut-être moins touchée aujourd’hui en lisant des Dystopies Young Adult (je pense que des Dystopies plus adultes me conviendraient peut-être mieux, si seulement j’avais le temps, je m’y mettrais !), mais je peux vous assurer que peu importe l’âge auquel je relirai Hunger Games, j’éprouverai toujours les mêmes sentiments en lisant ces livres.

 

Alors évidemment, mon parcours de lectrice ne s’est pas arrêté avec Hunger Games, bien au contraire. J’ai depuis lu encore et toujours plus, et mes goûts littéraires se sont étoffés avec d’autres auteurs (Stephen King, Maxime Chattam, Guillaume Musso, Marc Lévy, …), d’autres genres (thriller, policier, new adult, …), etc. Mais ces trois sagas, ce sont réellement les bases sur lesquelles je me suis construite, et sans lesquelles aujourd’hui je n’aimerais pas autant la lecture, c’est pour ça que je leur porte une affection toute particulière. Et je pense ne pas me tromper en vous disant que dans 10 ans, je pourrais vous dire la même chose.

 

Et vous ? Quelle(s) saga(s) littéraire(s) a/ont marqué votre vie de lecteur/lectrice ?

Petite universitaire belge âgée de 25 ans, je passe plus de temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries qu’à bosser mes cours. Egalement fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’ado. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *