Shades of Shadows - Un gros coup de coeur !

15/04/2018

Titre : Shades of Shadows

Auteur : V. E. Schwab

Editions : Lumen

Prix : 16,00 €

Parution : 22 février 2018

Nombre de pages : 638 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur...

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Quatre mois ont passé depuis que la pierre noire est tombée entre les mains de Kell, depuis que le corps de Holland a été envoyé dans le Londres noir en compagnie du talisman maléfique. Lila est partie. Sans mot dire, au bout de trois jours d'épreuves inimaginables, elle a laissé là Kell, sur un quai du Londres rouge, pour partir explorer le monde. Inquiet, le jeune homme affronte des nuits sans repos : assailli de rêves menaçants, il ne se réveille que pour penser à elle. La capitale bouillonne de fièvre car dans quelques jours commencent les Jeux des éléments, une compétition qui réunit les meilleurs magiciens de trois royaumes voisins, souvent en guerre par le passé. En prévision de l'événement, un navire à la réputation légendaire se rapproche de la cité, ramenant de vieux amis à terre...

Mais pendant ce temps, un autre Londres se réveille et revient petit à petit à la vie. Or rien ne doit venir bouleverser l'équilibre de la magie : pour qu'une ville prospère, une autre doit décliner... Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur ! Découvrez Shades of Magic, trilogie unanimement saluée par la critique, signée d'une jeune auteure prodige, V. E. Schwab. Elle y tisse un univers magique d'une grande originalité qu'elle peuple de personnages inoubliables, insolents de panache, pour le plus grand délice de ses nombreux fans.

.

Quelques mois en arrière j’ai lu Shades of Magic, premier tome de la trilogie signée V. E. Schwab. Ayant particulièrement apprécié ma lecture, j’avais l’appréhension que Shades of Shadows soit victime du fameux syndrome de la « suite-transition » qui ne sert qu’à préparer le terrain pour le grand final et se retrouve, par conséquent, dénuée d’identité propre. Je ne vous dis pas le soulagement que j’ai ressenti dès les premiers chapitres lorsque l’auteur est venue balayer mes doutes en me plongeant directement dans l’ambiance si particulière de cette saga, devenue l’une de mes préférées de tous les temps ! Un grand merci donc aux éditions Lumen pour leur envoi. 

Quel bonheur, tout d’abord, de retrouver ces personnages auxquels je me suis tant attaché. Je l’avais déjà signalé dans ma chronique de Shades of Magic, mais je vais le rappeler une fois de plus : l’un des énormes points forts de cette trilogie, ce sont ses protagonistes. On sent que l’auteur tient à les traiter comme des êtres humains réels, avec leurs défauts et leurs qualités, sans délaisser les minorités et en mettant à l’honneur les différences de chacun. On est ici bien loin de tous ces héros interchangeables de la littérature Young Adult actuelle et ça fait du bien ! 
Par ailleurs, je ne peux pas dire que j’aime un personnage plus qu’un autre car étant tous singuliers, on les apprécie forcément individuellement. Lila pour son côté intrépide et casse-cou, Kell pour son arrogance et son dévouement. Ce deuxième tome permet également de faire plus ample connaissance avec Rhy, le frère de Kell et, accessoirement, prince et futur roi. Autant vous dire que j’ai adoré son développement dans Shades of Shadows, surtout qu’il était plutôt effacé dans le premier tome. Son humour, en particulier, m’a totalement séduit et j’ai d’ores et déjà hâte de voir ce qu’il sera amené à faire par la suite. 

Au niveau du déroulement de l’histoire, V. E. Schwab a non-seulement fait mouche une nouvelle fois mais elle est également montée un cran au-dessus dans sa conception. L’intrigue se complexifie, devient plus sombre, tout en gardant ce côté addictif, stimulé par l’alternance des points de vue entre Kell et Lila, auxquels viennent s’ajouter ceux d’autres héros, comme Rhy ou encore Alucard. Mais surtout, et comme le signale l’auteur elle-même dans les remerciements, contrairement à Shades of Magic (et à tous ses autres livres), Shades of Shadows se termine avec un cliffhanger insoutenable qui donne envie de se jeter sur la suite ! 

Ma lecture a également été marquée par une expérience nouvelle : osciller entre la VO et la VF, une partie sur deux. J’ai ainsi pu découvrir le style de V. E. Schwab dans sa langue maternelle, à la fois incisif et ciselé où chaque mot semble être à sa place. Je tenais par conséquent à certifier que les éditions Lumen ont fait un excellent travail de traduction, chose qu’on oublie souvent de mentionner. 

En conclusion, vous l’aurez compris, j’ai eu un énorme coup de coeur pour Shades of Shadows, une suite qui confirme à 100% le talent de V. E. Schwab.
Je n’ai désormais qu’une hâte : me plonger dans le dernier tome avant la parution de la nouvelle trilogie de l’auteur qui se situera dans le même univers et dont le premier tome devrait paraître en 2019 en VO !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *