Une autre histoire - Un thriller sans surprise

16/04/2018

Titre : Une autre histoire

Auteur : Sarah J. Naughton

Editions : Sonatine

Prix : 21,00 €

Parution : 8 mars 2018

Nombre de pages : 410 pages

Genre : Thriller

Résumé : La vérité n'est jamais là où on l'attend.
Élevée par un père violent et une mère soumise, Mags a fui l'Angleterre dès qu'elle a pu pour devenir une brillante avocate à Las Vegas. Lorsqu'elle apprend que son jeune frère, Abe, a été victime d'un accident et se trouve dans le coma, elle revient pour la première fois depuis longtemps à Londres. Là, elle a la surprise de rencontrer sa petite amie, Jody, dont il ne lui avait jamais parlé. Elle est plus surprise encore quand Jody, inconsolable, lui révèle qu'il ne s'agit pas d'un accident mais d'un suicide. Dépressif, Abe s'est jeté par la fenêtre. Peu à peu, la version officielle semble néanmoins présenter d'étranges incohérences. Jody dit-elle toute la vérité ? Était-elle vraiment la petite amie d'Abe ou une experte en manipulation ?
À ce stade du résumé, votre opinion est sans doute déjà faite. Jody est coupable, elle a d'une façon ou d'une autre participé à la chute d'Abe, Mags va découvrir la vérité. C'est du tout cuit : un thriller de plus parmi tant d'autres. Eh bien, détrompez-vous. Si les apparences sont en effet trompeuses, vous n'imaginez pas à quel point.
Vous êtes surtout loin de vous douter avec quelle maestria Sarah Naughton vous manipule. Vous croyez lire une histoire et c'en est une autre, bien plus captivante, qui va se dévoiler.

.

Merci tout d’abord aux éditions Sonatine pour la découverte de cette « autre histoire » !

 

L’histoire se passe dans une ancienne église, réaménagée en logements sociaux et dans laquelle le pire se produit : un jeune homme est retrouvé (presque) mort après une chute de plusieurs étages.

Les points de vue alternent au fil des chapitres, créant ainsi un rythme dense et efficace de lecture, mais un seul compte réellement : celui de l’héroïne, Mags. Sœur de la victime, elle n’avait pourtant pas vu son frère depuis de nombreuses années et s’était construit une vie loin d’un domicile familial complexe, voire malsain.

C’est donc avec surprise et émotion que la jeune femme rentre dans la vie de ce frère qu’elle (re)découvre trop tard. Accusé de dépression chronique, Abe ne semble pas provoquer la surprise de son voisinage par ce geste (soi-disant) suicidaire, auquel pourtant sa petite amie Jody ne croit pas.

Tantôt alliée, tantôt suspecte, Jody prend la main dans certains chapitres où le lecteur a directement accès à ses pensées troublées. Et pourtant, on se retrouve dans la même brume que Mags : impossible de discerner son intériorité. Ses troubles psychologiques sont-ils réels ? Ou cherche-t-elle au contraire à brouiller les pistes ?

Là réside la force narrative de ce thriller : tour à tour, Mags, Jody et une des voisines de l’immeuble nous donnent un accès (en vérité extrêmement limité) à leurs pensées. Mais seul le focus de l’héroïne est sans filtre.

Malgré une grande maîtrise du rythme narratif et du suspense psychologique, ce thriller n’évite pourtant pas certaines facilités qui viennent amoindrir sa qualité. Reconvertie en enquêtrice borderline le temps de son installation temporaire à Londres, Mags est le portrait type de la jeune femme brillante, caractérielle, solitaire, déterminée. Les difficultés et les violences parentales présentes dans son enfance ne sont pas d’une grande originalité pour expliquer sa personnalité et son comportement actuels.

De même que le mystère autour de « l’accident » de son frère Abe se dissipe progressivement quand on découvre, en même temps que l’héroïne, son caractère dépressif et sa vie plus complexe, au-delà des apparences. Le suspense lié à l’incident reste entier, mais l’attrait pour la victime disparaît.

Seul le personnage de Jody garde un grand intérêt : cette impossibilité à discerner le fond de sa pensée est un jeu établi par l’auteure pour que le lecteur se questionne sans cesse. Est-elle réellement ce qu’elle prétend être ? Serait-elle capable de tuer ?

Le dénouement se fait pourtant sans grande surprise : la conclusion de l’enquête se tient, sa résolution est bien amenée, mais ni les personnages ni leur(s) histoire(s) ne laisseront une marque indélébile dans l’esprit du lecteur.

 

Une autre histoire est un bon thriller, efficace, rempli de suspense et de fausses pistes mais loin d’être haletant. L’écriture est semblable à son héroïne : simple, bourrue, mais agréable. On passe un bon moment de lecture qui ne restera pourtant pas gravé en mémoire.

.

Chroniqueuse littéraire, je suis tombée dans la marmite de livres étant petite. Libraire dans l’âme, attachée de presse dans la vraie vie, je m’attache à transmettre le grand secret de la vie éternelle : la lecture (et la pierre philosophale pour les plus chanceux) !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *