À cœurs ouverts - Un roman tout doux !

13/05/2018

Titre : À coeurs ouverts

Auteur : Jessi Kirby

Editions : Bayard

Prix : 14,90€

Parution : 11 avril 2018

Nombre de pages : 336 pages

Genre : Romance

Résumé : Voilà 400 jours qu'Emily a perdu l'amour de sa vie, Matt, dans un accident de voiture.
Transgressant les règles, elle a enquêté et retrouvé l'identité de celui qui a reçu le coeur de Matt : Tom Colton. Ce 400eme jour, elle se résout à prendre sa voiture pour "le voir", rien de plus, elle se l'est promis. Mais ils se parlent. Et c'est comme si Tom et Emily se connaissaient depuis toujours...

.

Je passe mon temps à dire que je n’aime pas les romances, parce que tout y est très (trop ?) convenu et que bien souvent cela m’empêche de rentrer dans l’histoire. Je sais que pour les amateurs de romance, ce n’est pas tant là où on va que comment on y arrive qui compte, mais pour moi le problème reste le même : j’ai énormément de mal à m’investir quand je sais déjà quelle direction les personnages vont finir par prendre. Résultat : je passe mon temps à dire que je n’aime pas les romances.

Du coup, forcément, quand deux de mes amies ont vu A cœurs ouverts chez moi et en ont lu le résumé sur la quatrième de couverture, elles se sont bien moqué de moi. Comment passer son temps à dire qu’on n’aime pas lire de romance et ensuite se tourner vers un livre dont le synopsis est complètement cheesy et dont la fin semble clairement extrêmement convenue ?

C’est sûr que ça met un bon coup dans mes certitudes vis-à-vis des romances ! Mais que voulez-vous, ce roman-là je le sentais bien…

 

Et alors À coeurs ouverts ça donne quoi ?

Eh bien contre toute attente, j’ai vraiment passé un chouette moment avec ce roman ! Parce que oui : le concept de la jeune fille qui tombe éperdument amoureuse de la personne qui a reçu, lors d’une transplantation, le cœur de son grand amour, est hyper cliché et soyons honnêtes, plutôt niais.

Et pourtant, j’ai vraiment passé un bon moment avec ce roman, parce que si la romance y tient une place importante, il y avait à mon sens beaucoup d’autres messages très positifs à y voir. Le plus important – à la fois dans le roman et dans mon échelle de valeurs – n’est autre que le droit au bonheur. Dans notre histoire, Emily est dévastée par la perte de Matt et elle éprouve énormément de difficultés à tourner la page. Tout à la fois, quand la possibilité d’aller de l’avant se présente à elle, elle recule et culpabilise énormément d’avoir envie de faire des choses, sans Matt.

Ce que j’ai apprécié à la lecture de ce roman, c’est qu’il ne se focalise pas simplement sur le deuil d’une relation parfaite : le deuil d’Emily s’étend à tous les domaines de sa vie. Elle a arrêté ses études, elle ne pratique plus la course à pied qui était pourtant un sport qui la ravissait et dans lequel elle excellait, ses contacts avec le monde extérieur et même avec sa famille se sont faits plus rares…

Et au moment où Emily recommence à vivre une vie plus ouverte, plus tournée vers les autres (et notamment vers sa famille), elle éprouve une très grande culpabilité. À mon sens c’est là que le message le plus fort du livre est à retrouver : la vie continue toujours. C’est aussi quelque chose que l’on voit – dans une certaine mesure – avec la sœur d’Emily, qui revient dans la maison familiale de manière tout à fait impromptue.

Et je pense que c’est vraiment ça que j’ai apprécié dans ce roman, le portrait, très juste à mon sens, de quelqu’un qui surmonte l’inertie du deuil et de l’isolement. Évidemment, si vous êtes déjà amateur de romance, allez-y les yeux fermés, mais je recommande ce petit roman tout doux même aux détracteurs de ce genre, parce qu’il s’agit de plus qu’une petite histoire mignonne.

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *