Thérapie du crime : un roman écrit à 4 mains !

09/05/2018

3

Titre : Thérapie du crime

Auteur : Sophie Jomain et Maxime Gillio

Editions : Pygmalion

Prix : 18,00 €

Parution : 28 mars 2018

Nombre de pages : 387 pages

Genre : Policier

Résumé : Alice Rivière est une psychologue peu conventionnelle. L'incongruité, c'est son truc. Elle ne fait rien comme personne et c'est même la raison pour laquelle on vient la voir. D'ailleurs, si elle pouvait parler de ce qu'on lui confie lors de ces séances, elle aurait des centaines d'histoires à raconter. Mais la discrétion est une règle d or. Une règle fortement ébranlée par la réapparition du commandant Xavier Capelle qui vient lui soutirer des informations sur un de ses patients. Encore faudrait-il qu'elle accepte de l'aider et qu'elle lui pardonne l'humiliation subie seize ans plus tôt. Et pour ça, il peut toujours courir...

.

Ayant lu "Quand la nuit devient jour" de Sophie Jomain, que j’avais adoré, j’ai voulu la découvrir dans son nouveau roman écrit avec un deuxième auteur. Un roman à 4 mains mais une lecture mitigée pour ma part.

Dans cette histoire, nous allons suivre une femme prénommée Alice, qui est psychologue. Elle aime son métier et apprécie ses patients. Cependant, elle est très différente de tous les psychologues que l’on peut voir généralement. On sait tous que les psychologues ont le devoir de garder confidentiels tous les propos de leurs patients.

Cependant, cette règle est remise en question lorsque Xavier, un commandant de police, va venir rendre visite à Alice, afin d’avoir des détails et des informations sur un de ses patients qui serait suspecté de quelque chose. Alice serait bien partante de venir en aide à ce policier, mais malheureusement pour lui, elle n’a pas oublié l’humiliation que Xavier lui a fait subir 16 ans auparavant… Peut-être que l’heure de la vengeance a sonné.

Nous ressentons le fait qu’il y a deux auteurs qui ont écrit ce roman puisque nous retrouvons le style de chacun. Sophie Jomain a l’habitude d’écrire des romances, quant à Maxime Gillio, il est spécialisé dans le polar. Deux genres totalement différents, et pourtant l’histoire de ce livre est bien menée. J’ai beaucoup aimé les personnages de cette histoire, et le fait qu’ils se connaissent d’avant va apporter des points positifs.

C’est un roman qui se lit assez vite, je ne vous le cache pas. C’est agréable, frais et drôle. On passe un bon moment en compagnie des personnages. C’est un livre sans prise de tête, vous voyez, le genre de livres que vous pouvez lire même si vous avez eu une grosse journée.

Ce qui m’a un peu dérangé dans ce roman, c’est le fait que l’histoire est légère, cela manque de profondeur, ce qui est dommage. Concernant les personnages, c’est aussi le cas, il nous manque aussi quelques éléments pour permettre au lecteur de bien rentrer dans l’histoire et de bien s’imaginer les personnages. Certains côtés de leur personnalité sont un peu trop stéréotypés pour moi et cela m’a dérangé.

Cependant, je suis ravie d’avoir lu ce bouquin afin de découvrir un peu plus la plume de Sophie Jomain, mais cela m’a permis également de découvrir un auteur que je ne connaissais pas jusqu’ici. Je serai donc ravie de le découvrir dans d’autres livres donc si vous connaissez bien cet auteur, n’hésitez pas à me conseiller !

.

1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *