Incubation #2 - Incinération

07/06/2018

Titre : Incinération

Auteur : Laura DiSilverio

Editions : DreamLand

Prix : 16,90€

Parution : 28 mars 2018

Nombre de pages : 352 pages

Genre : Anticipation, Science-fiction, Dystopie

Résumé : Dans un monde où les naissances sont totalement contrôlées et où la liberté n’existe pas, Everly, 16 ans, est considérée comme une criminelle. Elle croupit en prison pour avoir tenté d’échapper à ses obligations de mère porteuse contribuant au repeuplement de la planète, Un jour, un groupe de résistants au gouvernement totalitaire organise son évasion et la jeune fille retrouve des amis qu’elle croyait emprisonnés ou morts. Everly décide alors de se faire une place dans cette faction rebelle dont l’objectif est de renverser le pouvoir. Une première mission d’espionnage lui en donne l’occasion. Mais dans ce monde post-apocalyptique, les apparences sont trompeuses et Everly retrouvera un ennemi venu de son passé.

.

Rappelez-vous, il y a quelques mois je vous parlais d’Incubation, le roman qui avait ravivé ma foi dans les dystopies young adult en évitant savamment les deux clichés du genre que je ne supporte plus : le triangle amoureux et la scène de la description de l’héroïne que celle-ci fait d’elle-même face à son miroir.

J’avais trouvé ce premier tome vraiment bien mené, avec une idée de départ vraiment réaliste et des personnages bien campés – pas toujours attachants, notamment Wyck qui n’avait pas réussi à me toucher. Forcément j’étais très impatiente de lire la suite. Quand j’ai vu que les éditions DreamLand sortaient le second tome de la trilogie, j’étais obligée de me pencher sur la question pour voir de quoi il en retournait !

Et verdict ?

Sans surprise, là encore, la formule marche très très bien pour moi.

Je vais essayer au maximum de faire une critique sans spoiler de ce deuxième opus, malheureusement – enfin si on peut dire ! – le premier est très riche en rebondissements, alors pour pouvoir vous parler du deuxième, je vais forcément devoir évoquer certaines choses. Si vous voulez être sûr de ne rien découvrir, revenez peut-être lire cette chronique après avoir lu le tome un !

Le roman s’ouvre au moment du 17ème anniversaire d’Everly, qu’elle « fête » (c’est un bien grand mot) en prison. Après la scène finale du premier tome, la jeune fille a été capturée par les forces de l’ordre. Elle est accusée d’avoir commis des actes terroristes et d’être responsable de la mort d’un membre des FPI. Après des semaines de torture, elle n’a plus vraiment espoir de sortir de prison un jour, d’autant que ses geôliers lui ont appris l’arrestation ou la mort de ses camarades.

Évidemment, vous vous en doutez, tout le tome ne se déroule pas en prison, et Everly finit par sortir !

Pour tout dire, j’ai eu un peu de mal à entrer dans le roman au départ. La prison et les expériences qu’Everly a vécues pendant les quelques mois entre les deux tomes de la trilogie ne m’ont pas vraiment accroché. Pire encore, apprendre la disparition d’une partie importante des personnages que j’avais appréciés dans le tome 1 m’a vraiment découragée et j’ai failli reposer le livre en me disant « je le lirai plus tard » (ce qui, chez moi, se solde une fois sur deux par « je ne le lirai jamais »).

Vous avez deviné, je n’ai pas posé le livre et grand bien m’en a pris ! Dès lors qu’Everly sort de prison, l’action s’accélère et on retrouve un rythme plus proche de celui du premier tome.

Personnellement, j’ai particulièrement aimé la deuxième partie du livre, où après avoir découvert par hasard que le fléau numéro un de la planète, les sauterelles, étaient devenues carnivores, Everly abandonne tout pour retourner la recherche scientifique et mettre son intelligence au service de ce combat.

J’ai vraiment aimé ce « retour aux sources » pour Everly qui avait eu pendant une partie du premier opus l’impression de sacrifier une chose à laquelle elle tenait vraiment. Par ailleurs, j’ai particulièrement apprécié la manière dont l’auteur montre les jeux de pouvoirs à l’oeuvre – même dans un domaine aussi essentiel que la lutte contre l’insecte qui empêche toute l’humanité de vivre une vie normale…

Pour ne pas trop en dire, je vais m’arrêter là, mais en tous cas, si vous ne vous êtes pas encore penché sur cette trilogie, il est plus que temps de le faire !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *