Le Doudou : un film simplet mais sympathique

19/06/2018

Titre : Le Doudou

Réalisateur : Philippe Mechelen, Julien Hervé

Avec : Kad Merad, Malik Bentalha, Romain Lancry, David Salles, ...

Genre : Comédie

Durée : 1h22

Nationalité : Français

Sortie : 20 juin 2018

Résumé : Michel a perdu le doudou de sa fille à l’aéroport de Roissy. Il dépose un avis de recherche avec une récompense. Sofiane, employé à l’aéroport, y voit l’occasion de se faire un peu d’argent et prétend avoir retrouvé la peluche. Le mensonge révélé, Michel et Sofiane se lancent malgré tout sur les traces du doudou. Une mission plus compliquée que prévu...

Vous l’aurez compris, Le Doudou, c’est cette intrigue un peu bébête qui va réunir deux hommes que tout oppose : Michel et Sofiane, le « vieux » et le jeune, le riche et le pauvre, le français « de souche » et le français issu de l’immigration, le patron d’entreprise et le petit employé d’aéroport, l’honnête papa et le menteur-voleur. C’est prévisible, c’est rempli de clichés et un peu comme dans Intouchablesnous retrouvons encore le jeune issu de l’immigration, malpoli et malhonnête, qui va grandir aux côtés d’un riche français qui va lui apprendre la vie et le sens des responsabilités. 

Si lors des premières minutes, on se demande qu’est-ce que l’on fait là (le point de départ est vraiment ridicule, tiré par les cheveux, cucul la praline et tutti quanti), on se surprend finalement à entrer dans l’histoire que l’on finit par apprécier et trouver agréable. Rien n’est réaliste mais il n’empêche que l’on passe un bon moment. Les gags s’enchaînent et même si certains sont faciles et réchauffés, on ne peut pas s’empêcher de rire.

Le Doudou est un film feel good. Il met de bonne humeur. Malik Bentalha est excellent, comme d’habitude. Quant à Kad Merad, on le découvre sous un nouveau jour. C’est rare de le voir évoluer dans un rôle aussi sérieux et pourtant, cela lui va bien. Il n’a pas cherché à ramener la lumière sur lui mais a vraiment mis Malik en avant, qui joue à merveille le comique du film. Tous les deux sont de très bons acteurs, il n’y a pas de doute à avoir là-dessus, et leur duo fonctionne merveilleusement bien. L’alchimie est au rendez-vous.

La fin est un peu pathos et tire du coup vers le ridicule. Cependant, ça ne fait pas de mal. Jusqu’au bout, Le Doudou prouvera qu’il est un film bienveillant, chaleureux et familial. Un peu simplet mais sympathique à regarder. 

.

Passionnée par les sushis, j’ai appris à maîtriser cet art en regardant mes séries télé préférées. Entre deux makis, je m’intéresse aussi à l’univers d’Harry Potter, de Disney, au cinéma et à la photographie. Sinon, est-ce que je vous ai dit que j’aimais les sushis ?
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *