Love & Hate, Fall away T1 : Une déception après "Dark Romance"

28/06/2018

3

Titre : Love & Hate

Auteur : Penelope Douglas

Editions : Eden

Prix : 17,50 €

Parution : 21 février 2018

Nombre de pages : 379 pages

Genre : New adult

Résumé : Au premier regard, Jared et Tate sont tombés amoureux. Profondément et passionnément. Ils sont inséparables. Jusqu'au jour où le comportement de Jared change radicalement. Insultes, moqueries, humiliations : il fait tout pour repousser la jeune femme et se faire détester. Poussée à bout, Tate s'enfuit, refusant de subir l'enfer qu'est devenue sa vie. Mais on ne peut pas se cacher éternellement... Et quand elle décide de revenir, c'est pour se venger de l'homme qui l'a si violemment trahie. Ses résolutions vont-elles tenir face à ce qu'elle va découvrir ? La noirceur de Jared est le reflet de son passé et des blessures de la vie. Malgré les sentiments réciproques, il n'est pas certain qu'il connaisse un autre langage que la violence et la destruction...

.

Dark Romance fait partie des lectures qui m'ont le plus marquée en 2017. Je ne pourrais pas dire que j'ai aimé ce roman en tant que tel mais j'ai réellement apprécié l'audace de Penelope Douglas qui a osé écrire une romance hors des limites habituelles. Je m'attendais à ce qu'elle propose avec Love & Hate une nouvelle fois une romance audacieuse qui sort le lecteur de sa zone de confort. Or, du début à la fin, je n'ai rien retrouvé qui soit à la hauteur de Dark Romance en terme de piquant et de non politiquement correct. 

Tout d'abord, j'ai commencé par mal interpréter la 4ème de couverture : je m'attendais à des personnages de jeunes adultes beaucoup plus matures que les lycéens auxquels j'ai finalement eu droit. J'ai remarqué, et je ne sais pas si ça vous fait la même chose, qu'à 21 ans j'ai maintenant du mal à m'identifier à des adolescents. Autre (gros) souci : le personnage principal. J'ai trouvé Tate plutôt fade malgré la volonté de l'auteur d'en faire une figure féminine forte avec un univers loin des clichés habituels. Parfois, lorsqu'on rencontre ce genre de problème dans les romances, le personnage masculin peut rattraper le coup. Malheureusement, Jared n'a pas suffi à me faire apprécier la lecture. Même s'il a plus de profondeur que Tate et que l'on est curieux de savoir ce qui se cache derrière le masque qu'il porte au début du roman, il reste assez semblable à de nombreuses figures masculines que l'on retrouve en new adult ces dernières années et dont je commence à me lasser. 

Pour le coup, c'est un roman que j'ai lu sans grand plaisir, allant parfois même jusqu'à lire en diagonale pour avancer plus vite, ce qui est en général très mauvais signe. Si vous cherchez une romance qui change de l'ordinaire, je vous recommande 100 fois plus Dark Romance qui est un roman plus mature et qui change de ce que l'on peut trouver en new adult. 

.

1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *