Chroniques d'un Autre Monde - Un tome 1 qui vaut le coup

28/07/2018

Titre : Chroniques d'un Autre Monde

Auteur : P. C. Cast

Editions : Bayard

Prix : 18,90 €

Parution : 20 juin 2018

Nombre de pages : 720 pages

Genre : Fantasy, Dystopie

Résumé : En représailles à l'action néfaste des hommes sur la Terre, le soleil a détruit les villes où règne désormais un peuple agonisant. Pour tenter de survivre, deux tribus ennemies se sont réfugiées dans la forêt.
Les Compagnons, guidés par leur chef, le Prêtre du Soleil, ont élu domicile dans les arbres pour échapper aux créatures qui grouillent au sol.
Les Marcheurs de la Terre se sont installés dans des tanières qui les protègent des prédateurs et parfois d'eux-mêmes... Atteints de la Fièvre de la Nuit, les hommes comptent sur leur Femme Lune pour les purifier de ce mal.

.

Je n’avais jamais entendu parler de P. C. Cast avant de me lancer dans ce roman, ce qui est plutôt drôle parce que c’est une auteur très prolixe et que j’ai l’impression que beaucoup de lecteurs autour de moi adorent cette auteur et m’en parlent assez souvent !

Pour dire la vérité, je me suis tournée vers ce roman parce que j’en avais beaucoup entendu parler avant qu’il sorte et parce que la couverture est simplement magnifique (futilité quand tu nous tiens).

Je me suis donc lancée dedans sans aucun a priori, si ce n’est que c’est une belle petite brique ! Mais comme c’est les vacances, je n’avais même pas peur !

Et alors, ça donne quoi ?

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’entrée dans le roman n’a pas été évidente !

J’ai trouvé les premières pages très maladroites, notamment en ce qui concerne la présentation des premiers personnages et de l’univers. On se retrouve avec des phrases pas du tout fluides ou naturelles du type « Mais oui, c’est notre jeu préféré, celui auquel tu aimes jouer tous les jours avec moi ». Personnellement, j’ai du mal à pardonner ce genre de maladresses qui me font directement sortir du récit et m’empêchent de m’investir dans ce dernier.

Cependant, après les premières pages assez difficiles, mon intérêt a été piqué avec le personnage d’Oeil Mort, jeune disciple d’une divinité en laquelle il ne croit pas et qui espère révolutionner le monde dans lequel il vit.

Un peu plus tard encore, on fait la connaissance de Nik, un jeune homme d’une peuplade différente et qui – contrairement à tous les membres de son Clan – n’a pas été choisi comme Compagnon par un chien à sa majorité.

Finalement, je dois bien avouer que si j’avais dû compter simplement sur l’écriture ou sur le personnage de Mari (qui est le personnage principal du roman), j’aurais arrêté ma lecture au bout de quelques chapitres.

Cependant, avec la construction de son univers et la cohérence que l’auteur a réussi à donner à ce dernier, j’ai vraiment commencé à m’investir de plus en plus dans le roman.

En définitive, j’ai vraiment passé un très chouette moment dans cet univers, et j’ai même fini par apprécier certains personnages qui m’énervaient férocement au départ. J’ai vraiment aimé la manière dont sont décrites les trois peuplades et leurs relations, j’ai aussi beaucoup apprécié les liens très forts entre le peuple du Soleil et les chiens.

Je regrette simplement que la troisième peuplade ait été plus en retrait tout au long du roman, j’aurais aimé en apprendre un peu plus sur le culte de la Faucheuse. Cela dit, je garde à l’esprit qu’il ne s’agit là que d’un premier tome puisqu’un second est déjà sorti en anglais l’année dernière. J’ai déjà hâte d’avoir la suite pour retrouver l’univers de l’auteur !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *