Grisha #2 - Encore un roman très réussi !

12/07/2018

Titre : Grisha #2 - Le Dragon de Glace

Auteur : Leigh Bardugo

Editions : Milan

Prix : 16,90€

Parution : 20 juin 2018

Nombre de pages : 448 pages

Genre : Fantasy

Résumé : "La faiblesse n'est qu'un déguisement. Porte-le lorsque tu veux leur montrer que tu es humaine, mais jamais quand tu as des doutes."

Un pays déchiré par la guerre civile.
Une jeune femme idolâtrée, rongée par ses propres pouvoirs.
Un corsaire flamboyant et mystérieux.
Un soldat renégat, évoluant dans l'ombre.
Une menace grandissante. Un danger imminent.

Pour s'opposer au Darkling, Alina devra explorer ses propres ténèbres. Au risque d'en perdre sa lumière.

.

Rappelez-vous, en fin d’année dernière je découvrais la plume de Leigh Bardugo avec le premier opus de Grisha. J’étais complètement tombée sous le charme de cet univers « Russie médiévale rêvée » où se mêlent magie, ténèbres et pouvoirs politiques. Moi dès que froid, palais d’hiver et mystères sont au rendez-vous, je signe forcément.

Sans surprise, j’attendais donc impatiemment la sortie de la suite, d’autant que le premier roman se terminait un peu sur un cliffhanger. Forcément, dès sa sortie, je me suis ruée sur ce second tome.

Et verdict, Le Dragon de Glace, ça donne quoi ?

Eh bien comme pour le premier tome, j’ai complètement adhéré au roman.

Comme la première fois, j’ai eu du mal à poser le roman, même si cette fois-ci je ne l’ai pas lu d’une traite – il faut dire qu’il fait plus de 400 pages, ce qui est singulièrement plus long que le premier opus.

Si le début et la fin du roman sont de véritables plongées dans l’action, j’ai apprécié que la partie centrale de l’histoire prenne son temps. Ainsi, en tant que lecteur, on a le temps de voir s’enrouler et se dérouler l’intrigue et de profiter pleinement de la psychologie des personnages.

Parce que oui, parlons-en des personnages. C’est vraiment sur ce point que Leigh Bardugo a su me convaincre totalement. Je vous avais déjà parlé du Darkling et de Genya, deux personnages que j’affectionnais particulièrement dans le premier tome. Si ces deux personnages sont un peu moins présents dans cet ouvrage pour des raisons que je n’évoquerai pas pour vous laisser toute la surprise, l’auteur a néanmoins su me convaincre encore une fois avec de nouveaux personnages extrêmement réussis je trouve. Leigh Bardugo tisse dans ce nouveau tome une tapisserie de personnages où les nouveaux arrivants répondent aux anciens et… tout cela fonctionne très très bien à mon sens.

Pire encore : ça fonctionne tellement bien qu’en tant que lecteur on se laisse totalement emporter par ces personnages alors même que les ficelles pourraient parfois avoir l’air très évidentes. Et pourtant, ça marche. J’ai évidemment eu un coup de cœur pour le personnage de Sturmhond alors même que je sais qu’il a été écrit dans ce but. Et pourtant ça ne me dérange pas un seul instant, et dès la première réplique, j’étais conquise. De même pour les jumeaux aux yeux d’or qui sont mes petits chouchous de ce tome.

Finalement, le seul personnage avec lequel je n’arrive pas à accrocher reste le personnage de Mal qui ne m’avait vraiment fait ni chaud, ni froid dans le premier tome et qui continue de m’être tout à fait indifférent.

Un petit mot sur l’évolution de la narratrice Alina, sur laquelle je resterai assez succincte pour ne pas spoiler le premier tome, mais j’aime le chemin qu’elle prend et – pour une fois! – je trouve la narration à la première personne extrêmement bienvenue parce qu’elle apporte un vrai plus au récit selon moi.

Bref, vous l’aurez compris, je suis tout à fait conquise ! Le bonus ultime étant qu’au-delà du roman, l’ouvrage contient une petite nouvelle sur l’histoire de Genya, personnage que j’avais beaucoup aimé dans le premier tome et qui est plus discret dans celui-ci.

Je n’ai qu’une seule chose à dire en conclusion : vivement le troisième tome !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *