Moi, ma vie, ma mère en textos

31/07/2018

Titre : Moi, ma vie, ma mère en textos

Auteur : Nathalie Riché et Rosalie Melin

Editions : Albin Michel

Prix : 10,90 €

Parution : 30 mai 2018

Nombre de pages : 224 pages

Genre : Jeunesse

Résumé : Flora, 13 ans, et sa mère vivent ensemble. Enfin « vivent » tient davantage de l'expression que de la réalité car la mère passe sa vie en voyage d'affaires à l'autre bout du monde. Le père de Flora est aux abonnés absents depuis sa naissance... La mère est souvent loin du quotidien de sa fille, alors pour garder le contact, toutes les deux ont adopté un mode de communication par sms. C'est tout un quotidien qui se dessine ainsi... et puis il y a ce secret qui plane autour du père... Un jour, une grand-mère outre-Atlantique réapparaît et invite sa petite-fille en vacances à New York. Elle lui présente une cousine de son âge, Tessy. Une cousine... vraiment ? Flora découvre que sa mère lui a beaucoup menti. La réconciliation se fera tandis que Flora devra affronter ce père tant espéré et détesté à la fois...

.

Dans cette histoire, nous allons faire connaissance avec Flora, 13 ans, qui vit avec sa mère…. sauf que sa mère n’est jamais à la maison puisqu’elle est régulièrement en voyage d’affaire à l’étranger. Flora ne connaît pas son père… et donc elle doit apprendre à vivre toute seule comme une grande à l’âge de 13 ans. Pour communiquer entre fille et mère, elles ont décidé d’opter pour les SMS afin de rester en contact. 

L’histoire commence lorsque la grand-mère de Flora l’invite à New-York pour passer des vacances. Flora va accepter avec plaisir en rêvant d’aventures et de compagnie et va faire la connaissance de sa cousine Tessy… mais un doute s’installe. A partir de ce moment-là, Flora va se poser beaucoup de questions, sur sa famille, sur sa vie en général…

C’est une lecture plutôt mitigée pour ma part. Le résumé donne envie, l’histoire est intéressante… Le fil conducteur est présent et sympathique mais il m’a manqué quelque chose. Je pense que j’ai eu quelques difficultés avec le côté jeunesse de ce roman… Et pourtant vous me connaissez. Des romans jeunesse j’en lis beaucoup, mais celui-ci faisait peut-être un peu trop jeunesse. Un vocabulaire trop simplet, un personnage principal qui manque de maturité

Alors oui, Flora va faire des découvertes assez importantes, oui il faut la comprendre… Mais j’ai trouvé qu’elle avait un côté trop enfantin, trop naïve, ce qui est dommage. Cependant je vais désormais pointer du doigt les points forts de ce roman puisqu’il y en a tout de même. Le premier, c’est qu’il s’agit d’un roman épistolaire et j’ai beaucoup apprécié. Il est rare d’en lire mais quand ça m’arrive, je les dévore et je ne vois pas le temps passer et ça été le cas ici. L’intrigue est intéressante et il y a des rebondissements, ce qui va donner envie au lecteur de suivre l’histoire et d’aller jusqu’à la fin. 

C’est donc un roman qui peut à la fois convenir aux enfants, adolescents mais aussi aux adultes s’ils n’ont pas peur de la littérature jeunesse. C’est une lecture remplie de secrets familiaux et cela peut être entraînant pour des jeunes lecteurs. De plus, c’est un roman assez court, ce qui vous permettra de passer un bon moment sans trop vous attarder dessus. 

.

Agée de 24ans, étudiante en première année de Master de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation. Je suis passionnée de livres (j’aime tous les genres que ça soit thriller, fantastique, témoignage, jeunesse, romance), mais aussi de séries TV puisque j’adore passer ma journée à enchaîner les épisodes les uns après les autres
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *