New Years Day : Le rock au féminin !

28/07/2018

     New Years Day est un groupe de Metal Alternative, Post-Hardcore formé en 2005 à Anaheim, en Californie. Du groupe original ne reste qu’Ashley Costello (chant). Après de multiples bouleversements au sein de sa composition, le groupe actuel comprend Nikki Misery (guitare solo) depuis 2011, Jeremy Valentyne (guitare rythmique) depuis 2015, Frankie Sil (basse) depuis 2016 et Joshua Ingram (batterie) depuis 2016 également. 

     Le groupe d’origine se forme fin 2004 quand le bassiste Adam Lohrbach quitte le groupe ‘Home Grown’ pour se rapprocher de la chanteuse Ash Costello et du guitariste/clavériste Keith Drover. Le groupe d’amis commence à travailler sur des compositions écrites par Costello et Lohrbach. Le groupe sort une démo de deux titres et décide de leur nom de scène, New Years Day, lors du passage en 2006, le trouvant représentatif du nouveau départ qu’ils attendaient tous. 

     Le groupe commence à se faire connaître la même année grâce à une promotion s’appuyant sur Myspace et des concerts, on les retrouve aussi dans la bande originale du jeu vidéo Saint Row. Après avoir reçu une proposition de Decaydanse Records, le label de Pete Wentz, ils signent finalement chez TVT Records et sortent un album éponyme en 2006 connu sous le nom de Razor EP et majoritairement diffusé sur internet. 

     En 2006-2007, New Years Day finance et produit lui-même son premier album, ‘My Dear’, enregistré sur huit mois chez leur ami et producteur Eugene Perreras. Le clip vidéo pour ‘I was right’, dirigé par Shane Drake, gagne un prix au MTVU dans la catégorie « Meilleur nouveau groupe ». En 2008, TVT Records fait faillite et le groupe ne perçoit qu’une maigre promotion pour l’album. Lorhbach quitte le groupe peu après. 

     New Years Day oscille entre albums et EP par la suite, les membres composant le groupe venant et repartant à divers moments, jusqu’en 2016 où il trouve une certaine stabilité. Entre temps, l’EP ‘The Mecanichal Heart’ voit le jour en 2010. NYD revient enfin avec un album ‘Victim To Villain’ en 2013 signé chez Century Media Records et tourne ensuite à toutes les dates du Warped Tour.

     A-t-il été difficile d’écrire les chansons qui deviendraient Victim To Villain par rapport à l’EP : The Mechanical Heart ? 

     « C’était libérateur, vous savez que nous n’avions jamais travaillé dans un vrai studio professionnel ? Nous étions inquiets : Et si nous étions nuls ? Et si nous n’aimions pas le résultat ? Et si le son qui en sortait ne nous convenait pas ? Mais une fois entrés en studio avec notre producteur Erik Ron, qui est un génie, tout s’est vraiment bien passé. » 

     L’album ‘Malevalence‘ sort en 2015, le groupe l’annonce et en fait la promotion durant le Warped Tour où il joue sa toute nouvelle chanson ‘Kill or be Killed’. 

     Le dernier EP du groupe, ‘Diary of the Creep’,  est un hommage à tous ces groupes ayant façonné NYD et Ashley elle-même en un sens : 

« It felt very important to me to not only pay tribute to the artists that shaped who I am today, but to share it with all of you. »
« Il était très important pour moi non seulement de rendre hommage aux artistes qui ont façonné ce que je suis aujourd hui, mais de le partager avec vous tous. »
 

     L’EP contient des titres comme ‘Crawling’, reprise du titre de Linkin Park en l’honneur de Chester Bennington (1976-2017), mais aussi ‘Don’t Speak’, de No Doubt. On retrouve un peu de Dark New Wave dans le titre ‘Bizarre Love Triangle’ de New Order’s et un classique du groupe Pantera ‘Fucking Hostile’. 

     New Years Day surprend aussi de par ses associations : sur ‘Diary of the Creep’, nous retrouvons un duo avec Lzzy Hale (HALESTORM) avec le morceau ‘Only Happy When It Rains’. Le groupe avait déjà enregistré un duo avec Chris ‘Motionless’ Cerulli (Motionless In White) sur ‘Angel Eyes’ issu de ‘Victim To Vilain’. En 2016, il reprend également ‘Sleep’ de My Chemical Romance pour un album hommage de Rock sound. 

     Quand on demande à Ashley : « Si vous pouviez faire chanter des invités, ou qui que se soit d’autre sur le prochain album, qui serait votre premier choix?« . Elle répond sans hésiter : « Un de mes héros: Davey Havoc (AFI) ou encore Marilyn Manson, ce serait vraiment cool. »

L’avenir nous dira si l’une ou l’autre de ces coopérations est envisageable ! En attendant, nous vous laissons avec le dernier clip de New Years Day : ‘Disgust Me’

Quand Ronnie Radke dit « Daddy should’ve never raised me on Black Sabbath! », je remercie sincèrement le mien de l’avoir fait. Née au début des années 90, j’ai grandi au son d’une vieille platine et des vinyles 33T d’AC/DC, Iron Maiden, Led Zepplin et tant d’autres encore. Passionée d’art, de littérature, de voyage et de photographie, je me suis vite rendu compte, pourtant, que sans musique, la vie n’a pas de saveur. C’est pourquoi je m’efforce, au quotidien, de faire partager cet outil qui transcende toutes les langues au monde.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *