The 1975 reviennent et frappent très fort !

07/07/2018

En vue de leurs nouveaux albums à venir – oui, LEURS ALBUMS, nous vous rappelons que pas un, mais bien deux opus sont prévus, le premier pour la fin d’année, l’autre courant 2019 – Matty Healy déclarait « We’re doing things differently » [Tr: Nous allons faire les choses différemment]. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne le pensait pas à la légère !

Des colis ont été envoyés aux fans, suscitant un intérêt énorme sur les réseaux sociaux ! En effet, tout le monde veut savoir comment les heureux élus ont été choisis, qui a reçu ces précieux colis et surtout, qu’y a-t-il dedans ?

Chez NiNeHank, nous avons laissé traîner nos yeux et nos oreilles pour vous fournir ces réponses ! 

– Comment les reçoit-on ? 

Les fans ne le savent pas exactement et la question est sur toutes les lèvres ! Plusieurs d’entre eux, ayant reçu ce fameux colis, étaient inscrits sur le site web du groupe et avaient déjà commandé du merchandising, d’où l’utilisation de leurs adresses postales. D’autres disent qu’il faut simplement signer la newsletter, qui demande ce genre d’informations également.

 

– Qui les reçoit ? 

 

La plupart des tweets et commentaires  sur Instagram parlent de fans principalement situés aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni. Bien qu’un récent post de The1975source et de Jamie Obourne assure que le package a été envoyé, aux environs de 1.500 exemplaires dans le monde entier. Le colis, se présentant plus sous l’aspect d’une enveloppe plastifiée, reprend plusieurs éléments : sur le recto, on peut voir le nom du groupe ainsi que le titre de leur album à venir, « A Brief Inquiry Into Online Relationships », au verso, un texte énigmatique digne de Matty Healy et de sa pensée profonde sur la société et notre rapport à la connectivité, dont nous vous donnons la traduction : 

« Bienvenue, nous accueillons les garçons et les filles dans un monde plus distrait – composé de toutes les choses que vous connaissiez mais en étant plus âgées maintenant (c’est vous et moi) – Les choses à l’intérieur de ce plie – sont l’occasion de réfléchir sur des faits récents, ’si vous le permettez’ –  Quand vous et moi étions à la fois connecté et faisions partie d’un esprit commun – nous sommes toujours en ligne, vous voyez, mais en étant beaucoup plus avisés – En faisant parti de diverses groupes, nous cherchons ironiquement à trouver notre identité propre tout en embrassant des femmes sceptiques à l’affinité – ou probablement pas – nous supprimons toutes civilités – en craignant la proximité plus que tout – c’est qui est « inévitablement » arrivé, si vous y jeter un regarde rétrospective –  mais c’est mon point de vue – avec ce recul – cela a capturé notre regard collectif pour le garder dans un étourdissement constant des jours passés, séduit par un temps  de délais programmé – avec les téléphones, nos besoins ont grandit de l’intérieur, nous ne sommes pas seuls – il ne faut pas céder au désespoir qui semble normal en ‘dehors de ta chambre’ –  c’est plus facile quand tu es conscient d’accrocher un regard authentique –  et c’est autre chose de se réjouir de rester debout tard et de partager et de prendre soin d’un inconnu quelque part – de changer, façonner et corriger certaines erreurs – pendant qu’on écoutent toutes nos chansons favorites – les prochains jours s’enchaîneront vite, mais vous pouvez juste cliquer sur « ajouter au panier ».

De quoi nous faire réfléchir un bon moment ! 

– Mais qui a-t-il dedans  ? 

Nous y venons ! A l’intérieur se trouve un livre illustré, un document avec pour titre « It’s gonna be a Riot » [Tr: ça va être un carnage], le plus gros du texte est barré, ce qui rend la compréhension du document complexe, nous nous sommes penchés sur le petit paragraphe de fin qui renvoie lui aussi aux albums à venir. Music For Cars avait été annoncé comme prochain album il y a un peu moins d’un an avant que le groupe ne change d’avis :

« Avez-vous vu les affiches. Le parapluie de Music For Cars. Oublions ça pour le moment, ça vient plus tard. Ce qui compte, c’est A Brief Inquiry into onlive relationship. Je n’ai rien terminé, mais tout change si vite et il y a tellement de jeunes gens, je suis reconnaissant d’être encore accepté sur internet compte tenu de mon identité et il y a une angoisse dans le 3ème qui n’était pas présente dans le premier ou le deuxième ou le quatrième.« 

Certaines stories instagram de fans montrent un carnet reprenant le titre de l’album ainsi que des photos de style polaroid joint au package. L’engouement autour du hashtag #The1975 a permis au groupe et à l’album à venir de briller par une communication de masse et un beau coup marketing qui plus est. Si nous attendions déjà avec impatience ces petits bijoux depuis la sortie du single « Give Yourself A Try », Matty Healy et les 1975, nous surprennent et nous régalent avec cette petite attention.

Le groupe gagne du terrain dans le coeur des fans en attendant de les retrouver en tournée à partir de janvier 2019. 

Les attendez-vous autant que nous ? 

Quand Ronnie Radke dit « Daddy should’ve never raised me on Black Sabbath! », je remercie sincèrement le mien de l’avoir fait. Née au début des années 90, j’ai grandi au son d’une vieille platine et des vinyles 33T d’AC/DC, Iron Maiden, Led Zepplin et tant d’autres encore. Passionée d’art, de littérature, de voyage et de photographie, je me suis vite rendu compte, pourtant, que sans musique, la vie n’a pas de saveur. C’est pourquoi je m’efforce, au quotidien, de faire partager cet outil qui transcende toutes les langues au monde.
3 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *