Créatures - L'anthologie 2018 des Imaginales

21/08/2018

Titre : Créatures

Auteur : Stéphanie Nicot

Editions : Mnémos

Prix : 20,00 €

Parution : 7 juin 2018

Nombre de pages : 282 pages

Genre : Fantasy, Science-Fiction

Résumé : Golem aux multiples visages ou intelligence artificielle en quête de soi, FFI de 1944 confrontés à des créatures lovecraftiennes ou soldat du futur étrangement lié à ceux qu’il a combattus, alcoolique au bout du rouleau re-boosté par une fée ou colonie humaine résistant aux extraterrestres, les récits proposés par les quatorze auteurs de l’anthologie des Imaginales 2018 soulignent qu’une créature peut en cacher une autre.
Entre lieu étrange et futur inquiétant, univers parallèles et île mythique, Créatures nous emporte également, par-delà la diversité des thèmes abordés, et nous amène à nous interroger sur ce qui définit l’humain – et donne sens à nos vies.

.

Cela fait maintenant quelques temps que je lis l’anthologie des Imaginales chaque année, soit pour prolonger le plaisir du festival (si j’ai eu l’opportunité d’y aller), soit pour tromper ma peine de ne pas avoir pu m’y rendre. Dans tous les cas, c’est toujours pour moi l’occasion de découvrir de nouveaux auteurs en littératures de l’imaginaire – qui reste encore et toujours mon genre de prédilection.

Cette année, le thème de l’anthologie était Créatures. Je vous en parlais l’année passée, la formule des anthologies des Imaginales a quelque peu changé puisqu’elle tourne désormais autour d’un thème unique et non plus d’une opposition de deux thèmes. À titre tout à fait personnel, je dois bien avouer que la thématique de cette année m’inspirait plus que celle de l’année passée.

Et pour le contenu maintenant ?

Une fois n’est pas coutume, je trouve cela toujours un peu délicat de faire un bilan exhaustif d’un recueil de nouvelles, à fortiori quand il s’agit d’une anthologie – et donc de plusieurs auteurs. Cependant, j’ai vraiment l’impression que Créatures est pour le moment l’anthologie des Imaginales que j’ai le plus appréciée.

Naturellement, j’ai eu quelques nouvelles « chouchou » quand d’autres m’ont laissée de marbre, voire me sont tombées des mains. J’ai notamment abandonné deux des nouvelles du recueil dans lesquelles je n’ai pas du tout réussi à entrer – c’est à mon sens le côté « quitte ou double » des nouvelles !

Pourtant, j’ai trouvé la majorité des nouvelles vraiment très réussies. Pour tout vous dire, j’avais prévu de faire un petit paragraphe sur chacune des nouvelles qui m’avaient vraiment touchée, mais à dire vrai elles sont trop nombreuses pour le faire !

Contrairement à l’année passée, je connaissais moins d’auteurs de la liste, ce qui m’a permis d’ajouter de nombreux noms à ceux que je souhaite relire. Je n’ai retrouvé que la plume de Gabriel Katz, que je connaissais pour avoir lu son dyptique Aeternia, et celle d’Estelle Faye, dont j’ai lu La Voie des Oracles (dont Laura vous parlait ici et ).

J’ai encore eu l’occasion de me frotter à la plume de Fabien Cerutti – que j’avais découvert dans l’anthologie 2017 des Imaginales – et sa nouvelle Légende du Premier Monde est incontestablement ma favorite du recueil. Mon seul regret étant qu’elle ne soit pas plus longue – alors qu’il s’agit déjà de l’une des plus longues du recueil. Mais l’univers que Fabien Cerutti nous propose est tellement vaste, tellement bien construit et tellement cohérent que l’on en veut plus, beaucoup plus. J’avais déjà apprécié sa nouvelle l’année passée, mais celle-ci me fait dire que je veux désormais absolument lire sa série Le Bâtard de Kosigan.

Mention spéciale pour Jean-Laurent Del Socorro dont la nouvelle est un véritable hommage à Mary Shelley. Là encore, la lecture de cette nouvelle m’a vraiment donné envie d’en découvrir plus sur cet auteur.

Et enfin, dernière mention spéciale pour Claire et Robert Belmas pour leur nouvelle écrite à quatre mains qui mêle mythologie, ambiance lovecraftienne et Seconde Guerre Mondiale.

En définitive, cette anthologie m’a encore plus donné envie de continuer chaque année à lire les anthologies des Imaginales afin de découvrir de plus en plus d’auteurs passionnants.

En somme, vous l’aurez compris, je ne saurais que vous conseiller de vous pencher sur les anthologies des Imaginales !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *