Tous les hommes désirent naturellement savoir - Un recueil de jeunesse émouvant

19/08/2018

Titre : Tous les hommes désirent naturellement savoir

Auteur : Nina Bouraoui

Editions : JC Lattès

Prix : 19,00€

Parution : 22 août 2018

Nombre de pages : 256 pages

Genre : Littérature contemporaine

Résumé : Tous les hommes désirent naturellement savoir est l’histoire des nuits de ma jeunesse, de ses errances, de ses alliances et de ses déchirements. C’est l’histoire de mon désir qui est devenu une identité et un combat. J’avais dix-huit ans. J’étais une flèche lancée vers sa cible, que nul ne pouvait faire dévier de sa trajectoire. J’avais la fièvre. Quatre fois par semaine, je me rendais au Kat, un club réservé aux femmes, rue du Vieux-Colombier. Deux cœurs battaient alors, le mien et celui des années quatre-vingt. Je cherchais l’amour. J’y ai appris la violence et la soumission. Cette violence me reliait au pays de mon enfance et de mon adolescence, l’Algérie, ainsi qu’à sa poésie, à sa nature, sauvage, vierge, brutale. Ce livre est l’espace, sans limite, de ces deux territoires.

.

Après le très émouvant Beaux rivages, Nina Bouraoui revient avec un livre qu’on suppose autobiographique. A ceci près que, comme son précédent roman, une histoire même personnelle peut entrer en résonance avec celle du lecteur.

« J’écris les travées et les silences, ce que l’on ne voit pas, ce que l’on entend pas. J’écris les chemins que l’on évite et ceux que l’on a oubliés. »

Tous les hommes désirent naturellement savoir peut se résumer dans ces mots. A travers de courts chapitres qui marquent successivement la vie d’une petite fille trimballée entre une Algérie colorée et une France rêvée, puis celle d’une jeune femme en recherche d’amour, Nina Bouraoui dresse son propre portrait, celui d’une femme à l’aube d’une vie qu’elle imaginait plus sereine et qui la place en perpétuelle quête d’identité.

Identité qu’elle finira par trouver, malgré de nombreuses interrogations : « se souvenir », « savoir » et « devenir » deviendront « être ». Cette femme fragile, anonyme, trouvera finalement, grâce à l’écriture, une voie personnelle et professionnelle à l’image d’elle-même, c’est-à-dire discrète mais légitime et enracinée.

On retrouve avec plaisir la plume élégante et juste de Nina Bouraoui qui, s’emparant d’un sujet très intime, parvient avec un certain recul à coucher et analyser cette difficile quête d’identité qui l’a suivie pendant de nombreuses années.

Ces moments fugaces, rythmés par une alternance rapide des parties « se souvenir – savoir – devenir », nous entraîne, nous permet d’apprivoiser et de s’approprier cette histoire qui pourtant n’est pas la nôtre.

Le lecteur est placé en spectateur des tourments identitaires de la narratrice qui, grâce à un sens aigu du monde qui l’entoure, sait capter les instants tus, les moments cachés et les retranscrire sur le papier pour les dépasser.

Plus poétique encore que ses précédents livres, Tous les hommes désirent naturellement savoir est un recueil de jeunesse, celle de l’auteure qui, revenant sur ses origines et son identité sexuelle, nous transporte à travers une histoire universelle : celle d’une jeune femme, d’une grande adolescente, qui se cherche et, heureusement, finit par trouver son chemin.

 

Tous les hommes désirent naturellement savoir qui ils sont, ce qui les définit, tant sexuellement qu’humainement. Qui est cette petite fille placée entre deux pays ? Qui est cette jeune femme qui ne comprend pas son attirance pour les femmes plutôt que pour les hommes ?

L’histoire intime de Nina Bouraoui nous est dévoilée de façon douce et émouvante. Elle entre en résonance avec celle d’une jeunesse en perte de repères et qui, on l’espère, finira comme l’écrivaine par trouver sa voie.

.

Chroniqueuse littéraire, je suis tombée dans la marmite de livres étant petite. Libraire dans l’âme, attachée de presse dans la vraie vie, je m’attache à transmettre le grand secret de la vie éternelle : la lecture (et la pierre philosophale pour les plus chanceux) !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *