Black Mirror va tester les épisodes interactifs !

12/10/2018

La saison 5 de Black Mirror est entourée de mystères mais certains semblent s’éclaircir, à commencer par la fameuse date de sortie. Ainsi, selon l’agence Bloomberg, la célèbre anthologie de science-fiction reviendrait sur Netflix en décembre prochain. Ce qui semble concorder avec la saison précédente, sortie le 29 décembre. Mais ce que nous apprend Bloomberg est autrement plus intéressant : en effet, Netflix s’apprête à pousser l’innovation encore plus loin en testant les épisodes interactifs et compte bien faire de Black Mirror son cheval de bataille.

Black Mirror est connue pour ses brillants épisodes qui dissèquent chacun à leur manière la société prise dans l’engrenage des innovations technologiques et explore les dérives que ces dernières entraînent. Quoi de mieux, donc, qu’une série de science-fiction de cet acabit pour se prêter au jeu d’une immersion encore plus totale dans le fictif ? Ainsi, dans un épisode de la cinquième saison, il sera permis aux téléspectateurs de choisir leur propre trajectoire narrative, de devenir en quelque sorte le héros d’un épisode.

C’est un nouveau pari pour Netflix qui s’apprête à s’engager dans le business naissant de la télévision interactive. Une posture logique dans la mesure où le géant du streaming est dans une conquête mondiale des marchés de diffusion. Tous les moyens sont bons pour attirer de nouveaux clients et les conserver : conjuguer la grande liberté dans les marges de manœuvre propres aux jeux vidéo à la relative impression de réalité que la télévision traditionnelle offre. Ce pourrait bien être là une nouvelle tendance efficace et lucrative. Rappelons que la chaîne américaine HBO avait déjà essayé d’innover avec la série Mosaïc. Cette dernière raconte le meurtre d’Olivia Lake, auteure jeunesse à succès. Une première version linéaire avait été diffusée aux États-Unis tandis qu’une autre, interactive, avait été imaginée par le scénariste Ed Solomon. Il s’agissait, pour les téléspectateurs, d’avoir accès via une application mobile (indisponible en France) à des documents particuliers en rapport avec l’enquête et de suivre le narrateur de leur choix qui n’était pas nécessairement le protagoniste de la série linéaire. Pour le scénariste, ce type d’interaction, à la différence du jeu vidéo, ne signifie pas une immédiateté de l’action de la part du téléspectateur : il rappelle en effet que dans sa série Mosaïc, les séquences vidéo pouvaient durer vingt minutes.

Du reste, cette nouvelle perspective permettra sans nul doute à Netflix de pousser encore plus loin son bouleversement des méthodes de diffusion des programmes télévisés. Et la machine semble déjà à l’oeuvre. En effet, on peut d’ores et déjà tester les épisodes interactifs, quoique dans une plus faible mesure, avec Puss in Book, un dessin animé pour enfants. Car c’est à travers les programmes destinés aux plus jeunes que Netflix a choisi de tester ce procédé d’épisode interactif. Dans Puss in Book, la personne qui regarde devra par exemple décider d’un chemin à prendre, des postures à adopter comme affronter Dieu ou un arbre, entre autres décisions qui impacteront l’évolution de l’histoire. Dans ce contexte, il est possible de revenir en arrière et tester un autre chemin pour découvrir une fin alternative. Avec Black Mirror, Netflix entend s’attaquer au divertissement destiné au grand public et la facture s’annonce salée. Quoi qu’il en soit, on ne doute pas que les fans seront au rendez-vous pour cette expérience hybride, qui mêlera jeu vidéo et série télévisée dans le seul but de vous convaincre que vous êtes aux commandes.

94s kid. Je vis d’art, d’astres et d’eau fraîche. Je suis, semble-t-il, attachée à la littérature, aux séries et aux langues (entre autres choses tout aussi folles). Je combats les caprices des mots sur le champ des idées coincées sur la langue. Je peux faire d’une série un long film de quatorze heures et la traduction, c’est sacré !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *