C'est l'automne, qu'est-ce qu'on regarde ?

03/10/2018

Vous le voyez, vous le sentez : le ciel s’obscurcit de plus en plus tôt, les températures chutent brusquement et, pire, les réseaux sociaux sont envahis de citrouilles et de breuvages chauds au nom parfois bien compliqué et dont on y ignore sincèrement le contenu. Mais un seul et dernier bastion résiste et tient tête au froid et c’est de là, du Sud, que je vous écris ces lignes. L’automne est presque là pour moi aussi et une question me taraude : qu’est-ce qu’on regarde cet automne ? Voici donc une première liste (loin d’être exhaustive) de nouveautés séries qui pourraient bien accompagner cette période de l’année que tant chérissent alors même qu’elle mine le moral de bien d’autres de nos compatriotes. Il y en aura pour tous les goûts, attrapez vos plaids, vos coussins et vos boissons chaudes (ou vos cocktails, après tout le monde est grand) et faites votre choix.

Doctor Who : saison 11

Ne vous inquiétez pas, il sera question de zombies, de sorcières, de sorciers et de magie en temps voulu, mais commençons pour l’heure par évoquer le retour du Docteur le 7 octobre prochain avec Jodie Whittaker dans le rôle du Time Lord, devenant ainsi une Time Lady. Une série faite pour vous si l’automne vous inspire des élans d’aventure et de folie à travers l’espace-temps (avant de vous perdre définitivement, oui, ici aussi il y a des créatures étranges et monstrueuses qui rôdent dans le noir). Et que d’éloges de la part de la presse britannique concernant cette nouvelle saison de Doctor Who ! Préparez-vous donc à vivre de folles aventures aux côtés du nouveau Docteur et de ses acolytes Ryan (Tosin Cole), Yasmin (Mandip Gill) et Graham (Bradley Walsh). Découvrez si cette saison est faite pour vous et votre humeur avec ce trailer haut en couleur et en explosion :

The War of the Worlds/La guerre des mondes

Toujours pas de sorcières à l’horizon, mais une véritable invasion d’extraterrestres à la place. Car oui, le classique de H.G Wells arrive sur nos petits écrans cet automne. Si ce monument de la littérature a déjà été porté à l’écran à deux reprises (en 1995 et en 2005 par Spielberg), il avait reposé ses valises à Liverpool où le tournage s’est déroulé il y a quelques temps. Ce nouveau projet se concentre sur George (Rafe Spall) et Amy (Eleanor Tomlinson de Poldark), un couple cherchant à survivre alors que s’abat sur une Londres de l’Angleterre du XXe siècle les horreurs d’une terrible invasion extraterrestre. Ne vous y méprenez pas, La guerre des mondes compte bien mêler le charme des séries historiques qui ont su faire la gloire de la BBC avec une atmosphère résolument horrifique. Rien de tel pour une soirée glaciale d’automne. Si aucune date de sortie n’a encore été fournie, nous savons pour l’heure que Canal + se chargera de diffuser la série en France et sur les territoires francophones.

Bodyguard

Toutes ces histoires farfelues d’invasions et de voyages spatio-temporels ne vous disent rien qui vaille ? Vous préférez passer vos soirées automnales avec des séries qui vous tiennent en haleine dans un monde que vous connaissez ? Et le Jeune Loup, Robb Stark, vous manque terriblement ? Bodyguard est là pour vous. Dans ce hit annoncé de la BBC, Richard Madden joue le rôle de David Budd, un soldat vétéran ayant servi lors des conflits au Moyen-Orient. Il souffre de TSPT (trouble de stress post-traumatique) et sa vie quotidienne s’en retrouve bouleversée. De retour à Londres, il s’engage dans le Metropolitan Police Service pour devenir garde du corps, déjoue une attaque terroriste et se retrouve promu. C’est alors qu’il entre au service de la très ambitieuse Julia Montague (Keeley Hawes, Braquage à l’anglaise), tout juste élue « Home Secretary » (secrétaire d’État à l’Intérieur). Seulement, Julia est ultraconservatrice et est une fervente défenseure de l’interventionnisme militaire au Moyen-Orient, bien loin des idéologies politiques de David. Ce dernier parviendra-t-il à mener à bien son rôle de protecteur ou sera-t-il la plus grande menace qui puisse planer sur Julia ? Pas de ballades aux envolées lyriques à la I Will Always Love You ce 24 octobre mais une tension explosive et bien réelle qui ne vous laissera aucun répit. Disponible sur Netflix.

 The Haunting of Hill House

Fini la rigolade, si vous cherchez une série qui vous fera passer par toutes les déclinaisons de l’horreur, c’est ici. The Haunting of Hill House promet de vous hanter et de peupler vos nuits de cauchemars, parfait pour Halloween. Cette réadaptation moderne du célèbre roman de Shirley Jackson raconte l’histoire de plusieurs frères et sœurs qui, enfants, ont grandi dans ce qui deviendra la plus célèbre des maisons hantées des États-Unis. Une fois adultes, c’est une tragédie qui les réunit et les contraint à faire face à leur passé. La famille trouve alors dans ces retrouvailles l’occasion d’affronter les fantômes de leur existence, toujours bien présents, avec eux. Vous l’avez compris, tous les tropes du genre de l’horreur sont ici bien réunis. Retrouvez la bande-annonce et ajoutez, ou non, cette série à votre liste d’automne :

Les nouvelles aventures de Sabrina
 
Ah, nous y voilà enfin : des sorcières, et pas des moindres ! Sabrina, qui aura enchanté l’enfance ou l’adolescence de beaucoup d’entre nous avec son chat Salem et ses tantes excentriques, fait son grand retour. Mais ne vous précipitez pas si vite dans ces nouvelles aventures car le ton n’est définitivement pas le même. La comédie semble en effet avoir laissé place à l’horreur et ce qui fut un temps une série adolescente bien sympathique nous plongera dans le monde lugubre et sinistre des sorcières avec beaucoup moins de bienveillance. Prenez pour preuve que Sabrina Spellman (Kiernan Shipka) et sa famille seront très vraisemblablement cannibales et cela sera présenté comme tout à fait normal. Ainsi, l’apprentie sorcière devra conjuguer sa vie d’adolescente évoluant dans un monde ignorant de sa condition avec les impératifs de sorcières qui mettront sa vie en danger. Retrouvez donc Sabrina, ses tantes Hilda (Lucy Davis) et Zelda (Miranda Otto), son cousin Ambrose (Chance Perdomo), entre autres personnages tout aussi intéressants, le 26 octobre sur Netflix.
 

 

Charmed, le reboot

On n’en finit pas avec la nostalgie des années 90 ni avec les sorcières. Cet automne voit en effet le grand retour de trois autres adeptes de forces surnaturelles, j’ai nommé les sœurs Halliwell. Dans ce reboot de la chaîne The CW, les sœurs sont jouées par Sarah Jeffery, Melonie Diaz et Madeleine Mantock. Un casting jeune et flamboyant qui nous fera vivre le quotidien de ces trois sœurs confrontées à la réalité de leur situation dans un monde où la populace les condamnerait et les pourchasserait si elle avait vent de leur condition. Petite particularité de cette nouvelle version : les sœurs vivront dans une ville étudiante, ce qui permettra certainement d’attirer une audience plus jeune et la sensibiliser autour des questions de harcèlement et des agressions sexuelles, qui sont parmi les thèmes que la production souhaitait aborder. Pour ce qui est de la vie sentimentale des jeune sœurs, la scénariste Jessica O’Toole nous promet de revivre une histoire d’amour qui aura marqué nombre d’entre nous dans Charmed. Reste à savoir s’il s’agit d’une romance à la Phoebe et Cole ou à la Piper et Leo, autrement dit une romance qui flirte avec le Mal ou le Bien. Et le reboot ne s’arrête pas là pour ses inspirations de la précédente version. On se souvient des difficultés des sœurs Halliwell à vaincre les forces du mal, aidées du Livre des Ombres et des Êtres de Lumière. On se souvient aussi de l’importance du lien familial dans Charmed et ce reboot semble poursuivre dans cette voie et continuer à jouer sur le Pouvoir des Trois, de quoi perpétuer la tradition. En revanche, il semblerait que l’une des sœurs Halliwell n’ait pas le même père, ce qui sera l’occasion d’aborder la sorcellerie sous différents prismes historiques et culturels. Reste à savoir si tous ces efforts parviendront à séduire et convaincre les fans le 14 octobre.

Castle Rock

La première saison de la série de Stephen King arrive le 18 octobre sur Canal +, de quoi vous mettre dans l’ambiance pour Halloween. Castle Rock, c’est une ville fantôme peuplée de mystères et d’habitants à la dérive où meurtres et suicides se succèdent. Castle Rock, c’est aussi l’histoire d’un avocat, Henry Deaver, spécialisé dans la défense des condamnés à mort qui se voit contraint de revenir dans sa ville natale après un mystérieux coup de fil. Car Henry est considéré comme un meurtrier après la mort suspecte de son père adoptif, un ancien révérend. Ce sera alors pour l’avocat l’enquête qui fera remonter à la surface tous les mystères du passé. Ce thriller psychologique est basé sur plusieurs œuvres de Stephen King et compte J.J. Abrams (Star Wars : Le Réveil de la Force, Lost) comme producteur exécutif. La série fait aussi la part belle aux acteurs fétiches de l’écrivain puisqu’on aura le plaisir de retrouver Bill Skarsgård (Ça), André Holland (The Knick), Terry O’Quinn (Lost) ou encore Jeanne Levy (Evil Dead).

Si, malgré tout, vous ne trouvez pas votre bonheur parmi ces prochaines sorties, d’autres nouveautés débarquent cet automne et n’attendent que vous : pour rester encore un peu avec les sorcières, le 25 octobre voit ainsi l’arrivée d’un spin-off très attendu, celui de The Vampire Diaries et de The Originals : Legacies. Les aventures de ces petits rejetons de vampires, de sorcières et de loups-garous s’annoncent palpitantes. Loin de ces préoccupations surnaturelles se trouvent également Wanderlust  et Killing Eve, deux séries drôles et percutantes qui ne manqueront pas de faire parler d’elles. Mais si les nouveautés ne vous intéressent pas outre mesure, vous pouvez toujours vous replonger dans les classiques. Pour les passionnés de feelgood qui n’attendent l’automne que pour se blottir au chaud devant une série qui saura les faire se sentir bien, dirigez-vous vers Gilmore Girls. Cette petite pépite vous fera passer un bon moment entre rire et larmes autour de personnages extrêmement attachants. Le duo que forment la mère et la fille (Lorelai et Rory) chassera au loin vos mauvais démons (sans compter qu’un épisode entier est consacré à l’automne dans Gilmore Girls, A Year in the Life). Il en va de même pour Outlander qui saura vous faire voyager dans les contrées d’Ecosse (mais pas que) où l’amour n’a que faire du froid et de la pluie, si ce n’est pour lui donner de jolies scènes romantiques sous les assauts des éléments. Nul doute que la saison 4, qui débarque le 4 novembre, saura se mettre au diapason avec votre humeur.

Et si votre nostalgie s’étend aux années 80, seule Stranger Things saura vous satisfaire. La série aux nombreuses récompenses n’a plus besoin d’être introduite et l’on attend avec impatience la saison 3 (qui n’arrivera pas avant l’été 2019 selon les informations, de quoi briser avec les mœurs en délaissant la saison d’Halloween). Ne vous arrêtez pas là pour autant, si vous voulez toujours plus de frissons, il vous reste toujours American Horror StoryThe Walking Dead et bien d’autres encore ! Et si rien n’y fait, vous pouvez toujours commencer les séries de Noël, après tout, il n’y a plus de saison.

94s kid. Je vis d’art, d’astres et d’eau fraîche. Je suis, semble-t-il, attachée à la littérature, aux séries et aux langues (entre autres choses tout aussi folles). Je combats les caprices des mots sur le champ des idées coincées sur la langue. Je peux faire d’une série un long film de quatorze heures et la traduction, c’est sacré !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *