Films à regarder à Halloween - La sélection de la rédac' !

31/10/2018

Au cas où vous ne le sauriez pas, et cela m’étonnerait grandement, aujourd’hui est un jour particulier : Halloween ! A cette occasion, les rédacteurs de NiNeHank ont souhaité partager avec vous les films qu’ils aiment regarder à Halloween et/ou en automne. Et croyez-moi, il y en aura pour tous les goûts (car oui, au sein de l’équipe, pendant cette période on n’aime pas seulement regarder des films qui font peur !) : dessins animés, thrillers, horreur, fantastique, science-fiction, … Mais je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir la sélection de 7 rédacs NiNeHank ! 

La sélection de Sara

Presque tous les films de Tim Burton : impossible de me décider pour un seul film de mon réalisateur préféré, d’autant plus qu’ils collent presque tous à l’esprit d’Halloween. Voyez vous-mêmes : Sweeney Todd et son barbier diabolique, Les Noces Funèbres et son couple vivant-cadavre, Sleepy Hollow et son cavalier sans tête, Mars Attacks! et ses martiens, Frankenweenie et son chien à l’image du monstre de Frankenstein, … Et j’en passe ! Un conseil donc : jetez un œil à la filmo de Tim Burton, vous y trouverez au moins un film à regarder à Halloween !

L’Étrange Noël de Mr Jack : non, je ne me suis pas trompée. Même si Tim Burton a clairement participé à ce film (scénario, production, direction artistique, …), celui-ci a bel et bien été réalisé par Henry Selick (aussi derrière Coraline, qui aurait également eu sa place dans mon classement). Ou quand le Roi des Citrouilles décide d’organiser lui-même la fête de Noël à la place du monsieur tout de rouge vêtu. Combo gagnant avec ce bijou de la stop motion qui peut aussi bien être regardé à Halloween qu’à Noël !  

Le Labyrinthe de Pan : rien que pour son passage avec l’homme pâle, ce film mérite sa présence dans cette liste. Mais en réalité, on peut dire qu’il est effrayant de A à Z. Avec ce mélange de réalisme, de fantastique, « d’horreur » et puis la patte totalement unique du grand Guillermo del Toro, ce chef d’œuvre colle parfaitement à la période d’Halloween et de l’automne.

La saga Harry Potter : je vous vois venir, à vous demander tout haut « Qu’est-ce que Harry Potter a à voir avec Halloween ? ». Bon en vrai vous n’avez pas tort, j’ai un peu triché. J’ai mis la saga HP dans mon classement tout simplement parce que je trouve qu’elle est idéale à visionner peu importe la période de l’année dans laquelle on se trouve. Quoique ça parle quand même de magie, de « sorcellerie », de créatures fantastiques, … On reste quand même dans le thème au final !

Black Swan / Mother! : deux longs-métrages de Darren Aronofsky à l’atmosphère malsaine, malaisante et étouffante. Je n’ai pas pu me décider pour l’un des deux uniquement, mea culpa ! Frissons garantis, bien que pas pour les mêmes raisons. Black Swan revisite Le Lac des Cygnes à travers le prisme de la schizophrénie. Mother! est un peu plus difficile à saisir (plusieurs lectures se cachent derrière le film), mais il est tout aussi glaçant.  

La sélection de Liam

L’au-delà : Lucio Fulci est un maître de l’horreur souvent oublié du grand public et ce film est l’Enfer absolu, se terminant avec l’un des plus beaux plans que le cinéma de genre (voire le cinéma tout court ?) a pu nous offrir. De plus, c’est un bon moyen de s’ouvrir à un cinéma d’horreur italien de grande qualité, mené par Lucio Fulci donc, Mario Bava (Opération Peur) et Dario Argento (Suspiria, qui pourrait prendre sa place également en tant que véritable œuvre d’art horrifique).

Coraline : dire que le cinéma d’animation est réservé à un public jeune est assez réducteur et Coraline le rappelle assez bien en étant susceptible de provoquer des cauchemars chez toute la famille. En plus, c’est le premier long-métrage du studio Laika (aka un des meilleurs dans l’animation actuellement) et il est réalisé par Henry Selick, responsable d’un autre film d’Halloween (mais aussi de Noël) pour toute la famille : L’étrange Noël de Mr Jack.

Rocky Horror Picture Show : pour les personnes terrifiées par les films d’horreur mais souhaitant profiter de l’ambiance d’Halloween, cette comédie musicale est parfaite, avec son amour du genre et Tim Curry en haut de son art. On vous défie de ne pas danser et chanter sur « Time Warp ».

Evil Dead 2 : on oublie souvent que Sam Raimi est l’un des maîtres du cinéma d’horreur et ce depuis son premier essai. Néanmoins, le statut culte de cette suite avec son aspect cartoon assumé la rend indispensable à toute soirée Halloween. C’est toujours aussi drôle, horrifique et génial et les années ne pourront changer cela.

Halloween : le maître incontesté du genre. Le film d’Halloween. John Carpenter n’invente pas le slasher (Black Christmas l’a fait) mais il l’a modelé à tout jamais en créant le Boogeyman ultime. Tout simplement un chef d’œuvre sur lequel on ne reviendra jamais assez pour en analyser tout son génie.

La sélection de Sabrina

En ce qui me concerne à Halloween, plus que mon côté « horreur », c’est mon côté « enfant » qui ressort. Alors depuis maintenant 2 ans, chaque année, je regarde :

Les Noces Funèbres : à mon sens, ce film d’animation est l’un des meilleurs jamais créés par Tim Burton. Il est drôle, touchant, parfois émouvant et l’esthétique de ce film est parfaite. N’oublions pas qu’avant Coco, c’était Tim Burton qui avait eu l’idée d’aller visiter le monde des morts et de le rendre encore plus joyeux et coloré que le monde des vivants. Et ça marche à chaque fois pour moi : à chaque Halloween, j’embarque complètement dans la magie de ce monde pas si mort que ça.

Le Manoir Hanté et les 999 fantômes : ce film Disney n’est malheureusement pas devenu un grand classique mais il avait au moins le mérite d’avoir son attraction dans le parc Disney (dont il a été adapté). Mais pour moi, impossible de ne pas le regarder à Halloween : Eddie Murphy est hilarant comme à son habitude, les bustes statuettes qui n’arrêtent pas de chanter me font exploser de rire à chaque fois, l’intrigue est prenante car rythmée : impossible de s’ennuyer devant et certaines scènes font même un peu sursauter. Le combo parfait pour Halloween.

La Tour de la Terreur : avant d’être une attraction, la Tour de la Terreur était d’abord un film ! Sorti en 1997 et mettant en scène une jeune Kirsten Dunst, il n’est malheureusement pas resté dans les annales. Je ne vais pas mentir : je m’attendais à une meilleure histoire que celle-ci concernant la tour et son fameux ascenseur, l’acteur principal a un jeu très mauvais (ce qui explique sûrement pourquoi il ne joue plus aujourd’hui) et aucune scène n’est effrayante. Et pourtant, j’adore ce film. Parce qu’il est typique des années 90, parce qu’il y a quand même un petit plot twist inattendu et parce qu’il nous fait passer un agréable moment quand même.

Casper : je suis fan de Casper depuis toute petite. Et depuis toute petite, je suis accro au film où le gentil petit fantôme donne la réplique à une jeune Christina Ricci. Ses oncles sont à mourir de rire, la bande-son est vraiment bonne et l’intrigue est envoûtante. Du début à la fin, on ne s’ennuie pas devant ce Casper.

Casper & Wendy : après Christina Ricci en 1995, Casper deviendra copain avec une Hilary Duff âgée de 11 ans seulement. Wendy, c’est le double de Casper : elle est élevée par ses 3 tantes, des sorcières pas très sympathiques avec leur nièce, et la rencontre entre les 4 fantômes et les 4 sorcières sera explosive. Là aussi, la bande-son est réussie et on passe un excellent moment devant une histoire rythmée et ensorcelante (sorcière, ensorcelante… vous avez capté ?).

La sélection d’Alicia

The Shining : probablement l’un de mes films préférés pour la période. Avec le temps, ce film ne me fait plus rien mais j’aime toujours autant l’histoire et l’ambiance, même s’il commence à vieillir. Jack Nicholson est un acteur que je trouve excellent dans ce film et qui nous a fait don de scènes cultes. C’est un film parfait à mettre en fond pour traîner avec des amis ou si vous ne savez pas quoi regarder. Il ne fait pas très peur mais c’est un classique.

Esther : je sais que ce n’est pas un film d’horreur qui va vous donner des cauchemars mais c’est un film parfait pour la période tout de même. Esther cache beaucoup de secrets et au fil du film, l’ambiance s’assombrit et les facettes des personnages se révèlent. Ce que j’aime c’est surtout l’ambiance et ce lent suspens qui monte au fur et à mesure. Pas de quoi vous donner des frissons ou vous faire sursauter mais un super film quand même.

Chucky : c’est une saga classique, connue du grand public, mais ça reste l’un de mes films préférés. Je suis très attachée au premier film même s’il n’a pas forcément bien vieilli. Je le trouve toujours aussi bon malgré tout, parce que le fait qu’une poupée soit possédée, c’est super chouette. Le film est court et se regarde vraiment sans problème. Il ne fait pas peur et n’est pas classé dans la catégorie « horreur » mais « comédie noire » puisqu’il y a un côté humoristique.

Gremlins : les Gremlins, ces petites créatures si mignonnes. Non, je déconne bien évidemment. Croyez-le ou non, il s’agit bel et bien d’un film d’horreur bien que je trouve ce film plutôt réconfortant. J’imagine que la scène finale a quelque chose à voir avec cette classification mais ça reste un film familial, très agréable à regarder, intemporel, avec des scènes cultes. Et puis Gizmo est à croquer.

La sélection de Greycie

Twilight : Twilight c’est le genre de film qui marque une génération. Il est complètement dans l’ambiance d’Halloween entre le thème fantastique, la romance avec un vampire et le côté teenager, c’est le cocktail parfait un jour de pluie et de brouillard, bien au chaud dans une chambre avec son pop-corn. C’est simple, chaque année à la même période de l’année je me fais mon marathon Twilight. J’adore le premier opus en particulier car c’est le meilleur de la série et que je suis nostalgique de cette époque bénie où j’étais une jeune ado en fleur.

Coco : ce Pixar est juste magnifique tant dans son visuel que dans son message. Il est parfait pour passer un bon moment en famille. Il est vraiment dans l’esprit d’Halloween avec sa fête très particulière de Dia De Los Muertos. C’est le genre de film que l’on met pendant le goûter en attendant d’aller chercher ses bonbons dans le quartier. C’est aussi un bon moyen de penser à nos proches disparus sans que ce ne soit trop douloureux, parce que la mort fait partie de la vie.

La Momie : mon premier film d’horreur. Alors oui il y a plus effrayant, mais pour la petite fille de 12 ans que j’étais, c’était déjà le summum de la frayeur. La Momie noue à la perfection aventure, fantastique, frayeur et humour. C’est ma saga préférée. Et puis le cadre s’y prête bien. L’Égypte des années 20, son soleil, son sable et ses malédictions recèlent du mystère et du danger. C’est parfait pour donner à votre soirée d’Halloween un avant-goût d’exotisme, avec l’un des personnages mythiques de cette fête, la momie elle-même.

Sleepy Hollow : un souvenir d’enfant, l’un de mes premiers films de Tim Burton. Il y a beaucoup de suspense et de scènes horriblement marquantes gravées à jamais dans mon cerveau. J’ai encore la vhs que je regarde toujours (bonjours la qualité). Et pour le coup, il est parfait pour une soirée entre potes ou en amoureux.

La saga Hotel Transylvanie : ce film surfe parfaitement sur les clichés alloués aux monstres comme Shrek le faisait sur les contes de fées à l’époque. C’est drôle, fun et attendrissant. Je ne me lasse jamais du côté protecteur et sentimental de Drac, de la coolitude et des bizarreries de Jonathan et des gages des pensionnaires de l’hôtel. C’est toujours un plaisir de les retrouver.

Pénélope : c’est un peu mon « La Belle et la Bête » revisité, d’une certaine manière. Une sympathique histoire d’amour sur la différence et l’acceptation de soi. Et puis les acteurs sont trop mignons. Je trouve qu’il y a une atmosphère assez lugubre et froide qui se prête bien à Halloween, mais j’adore la morale de la fin et (spoiler) cette impression bizarre que l’héroïne était plus mimi avec son groin (fin spoiler).

La sélection d’Emma

Les deux films Alice au Pays des Merveilles (Tim Burton) : étant une peureuse, j’aime passer mes soirées d’Halloween devant des films à l’univers déconcertant mais qui ne font pas peur. Tous les films de Tim Burton sont parfaits pour cette saison, ils sont un bon souvenir d’enfance pour la plupart, et baignent dans un univers étrange, voire inquiétant. Avec les deux films Alice au Pays des Merveilles, je passe assurément une bonne soirée d’Halloween. Les deux sont excellents, que ce soit par leur histoire fantastique, leur casting incroyable ou leur esthétique magique ! Bien que le film soit assez coloré, l’histoire n’est pas spécialement enfantine, elle est même parfois assez sombre. Pour moi ces films représentent parfaitement le côté bonbon acidulé d’Halloween, et je prends un réel plaisir à les regarder à cette période-là ! Passer une soirée à se faire un marathon Alice au Pays des Merveilles est pour moi une soirée réussie !

Les films La Famille Addams : je crois que je n’ai pas spécialement à me justifier sur ce coup-là. La famille Addams, c’est l’essence même d’Halloween, et ça assure de passer une bonne soirée ! L’univers sombre cache en réalité des comédies intemporelles et méchamment amusantes ! Ce sont les comédies d’Halloween par excellence, on suit cette famille tordue et dégénérée vivre comme une famille (pas tout à fait) normale et le décalage est excellent. Même si les films commencent à prendre de l’âge, ils sont toujours actuels et frais ! A n’importe quel âge on peut les apprécier (c’est une bonne initiation à Halloween pour les plus jeunes).

Kiki la petite sorcière : alors oui, ça ne fait pas du tout peur, et l’ambiance n’est pas du tout inquiétante, mais quelle est la meilleure période pour parler de sorcières ? Halloween. Ce film est beau et vraiment mignon. Pour moi, cette petite sorcière mérite d’être regardée à cette période qui rend gloire à ses sœurs. Se blottir sous les couvertures avec un tas de sucreries durement gagnées me semble une parfaite idée pour regarder ce film ! Et en plus, avec le studio Ghibli, on n’est jamais déçu, alors à n’importe quelle époque ce film sur une petite sorcière saura, j’en suis sûre, vous faire rêver !

Shutter Island : dans un registre totalement différemment, Shutter Island est un film que j’apprécie vraiment regarder à cette période. C’est un film qu’il faut voir plusieurs fois pour essayer de le comprendre (et encore, même après de nombreuses fois, il est compliqué d’avoir un avis fixe). Ce film est inquiétant, surtout lors du premier visionnage. On est transporté sur une île où se trouve un hôpital psychiatrique dans les années 50 aux Etats-Unis. L’ambiance fait froid dans le dos, et suivre l’enquête devient presque obsessionnel. Le film est sombre et nous fait douter de tout ce qu’il nous montre. Il est glaçant.

La sélection de Meriem

Le Seigneur des Anneaux : quelle autre compagnie que celle de valeureux hobbits et de leurs compagnons d’infortunes pour bercer nos nuits d’automne ?  Pour tous les souvenirs que ces films renferment, pour tout l’imaginaire qu’ils laissent encore entrevoir, les promesses d’aventure et de magie, c’est une trilogie qui se savoure dans la nuit. Et la magie du Seigneur des Anneaux ne faiblit pas avec le temps et c’est la poésie et les promesses que ces films ont laissé en nous qu’on a plaisir à retrouver, surtout en automne.

Retour vers le futur (tous les films) : Retour vers le futur fait partie intégrante de ces sagas qu’on retrouve toujours avec plaisir. En ce qui me concerne, c’est surtout en automne, alors que les journées raccourcissent, que j’aime me plonger dans les aventures de Marty McFly. Car quoi de mieux que cette période où toutes les certitudes des beaux jours commencent à se dissiper pour embarquer dans un voyage à travers le temps ? Une trilogie drôle, fantasque et audacieuse qui ne manque pas de nous captiver.

Jurassic Park : comment passer des vacances placées sous le signe de la frayeur sans regarder Jurassic Park ? Loin des fantômes et des sorcières, cette franchise n’en reste pas moins carnassière et culte. A regarder lors de soirées pluvieuses (vous comprendrez pourquoi) pour vous remémorer des temps lointains où les dinosaures vagabondaient en toute liberté. Ramener des dinosaures à la vie, une possibilité effrayante mais fascinante, merveilleusement portée à l’écran par Spielberg.

Alien : une manière de passer Halloween dans les étoiles. La cadence est là, le huis-clos nous prend aux tripes avec ce passager extraterrestre susceptible de surgir à tout instant, décidé à massacrer tout l’équipage. La peur est ce qui définit Alien (le huitième passager) à la perfection, et c’est ce qui en fait le compagnon idéal pour vos soirées films d’horreur.

Interstellar : toujours dans l’espace avec ce film ô combien complexe et riche. Un voyage vers l’inconnu, voilà ce qui séduit ici. Explorer ce monde proche du déclin conté par Christopher Nolan, c’est presque comme jeter un regard sur notre monde dans un futur très proche, trop proche. Une épopée grandiose que l’on saura apprécier, surtout en cette période.

La Planète au Trésor : on reste dans le thème de l’espace avec, cette fois, un Disney. Un Disney mal-aimé dont je garde un souvenir empli de poésie et de magie. Un pitch intéressant, des personnages attachants et des graphismes à la hauteur de l’époque. Petit résumé : une fantastique et grandiose chasse au trésor dans l’espace qu’entreprend le jeune Jim Hawkins (15 ans) après qu’un mystérieux homme lui a confié un orbe précieux contenant une carte. Faites-vous plaisir et regardez (si ce n’est pas déjà fait) cette petite pépite discrète pendant Halloween. Vous le méritez. Je vous assure, foncez.

Et vous ? Quels films aimez-vous regarder à Halloween ?

Petite belge âgée de 25 ans, je passe plus de temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries qu’à bosser mes cours. Egalement fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’ado. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
7 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *