Le Sang des Quatre - Un bon one-shot qui aurait mérité d'être le premier tome d'une saga !

21/10/2018

4

Titre : Le Sang des Quatre

Auteur : Christopher Golden & Tim Lebbon

Editions : Bragelonne

Prix : 25,00 €

Parution : 16 août 2018

Nombre de pages : 450 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Dans le vaste royaume de Quandis, tout le monde est esclave. Certains sont esclaves des dieux ; d’autres, des hommes. Protégée par les divinités, vivant dans le luxe et le confort, la famille royale s’acquitte de ses devoirs sans états d’âme. Cependant, tous n’apprécient pas les contraintes de leur fonction. Jeune femme à l’ambition dévorante, la princesse Phela refuse de laisser une poignée d’obstacles – parmi lesquels sa mère, la reine et son frère, l’héritier du trône – lui interdire l’accès à la gloire et au pouvoir dont elle rêve de s’emparer. Tout au bas de l’échelle, à l’opposé de la famille royale, se trouvent les Baju. Pauvres et opprimés, les membres de cette caste misérable n’ont que deux manières d’échapper à la servitude : la prêtrise… ou la mort. La magie ayant été bannie de Quandis, l’élite et les Baju coexistent dans une atmosphère de paix relative depuis des siècles. Or, poussée par sa soif de pouvoir, la princesse Phela s’apprête à déclencher une série d’événements aux conséquences irréversibles…

.

Pour vous dire toute la vérité, je ne savais pas avant d'entamer ma lecture qu'il s'agissait d'un one-shot. Il est vrai que c'est assez rare en fantasy, l'auteur ayant généralement besoin de plusieurs tomes afin d'exploiter tous les pans de son univers. Je ne m'étais donc naturellement pas posé la question et avec du recul, j'aurais peut-être dû... Même si j'ai globalement apprécié ma lecture, il y a pas mal d'éléments qui m'ont dérangé tout au long de celle-ci. Je remercie néanmoins les éditions Bragelonne pour leur envoi. 

Honnêtement, l'idée de base était excellente. Certes peu originale mais fort prometteuse. Une société avec un système de castes : les riches d'un côté, les opprimés de l'autre. Une intrigue de cour avec ses magouilles, secrets et trahisons. Et un soupçon de magie... interdite. Ajoutez à cela des personnages marquants (bien que souvent manichéens), de l'action et une intrigue plutôt efficace et vous avez tous les ingrédients d'un bon roman fantasy.
Mais - et c'est là où ça se corse - le rythme était, selon moi, mal maîtrisé. Certaines scènes s'enchaînaient avec facilité, me faisant tourner les pages à vitesse grand V tellement j'étais curieux de savoir où elles allaient mener. Et puis d'autres, interminables, avec des réflexions pas toujours nécessaires qui ralentissaient considérablement ma progression. 

Arrivé à la moitié du roman, je me suis rendu compte que quelque chose me gênait. Et c'est seulement après vérification que j'ai compris qu'il s'agissait d'un one-shot. J'ai donc réalisé à regret que l'univers ne serait pas plus approfondi et que les personnages n'étaient finalement qu'éphémères. Je pense que les auteurs ont voulu mettre l'équivalent de trois tomes en un seul, ce qui l'a clairement desservi. Au final, ça donne l'impression d'une histoire décousue, assez brouillonne et peu immersive malgré un grand potentiel. 

En conclusion, je pense que Le Sang des Quatre pourrait éventuellement plaire aux débutants dans la fantasy. Il y a en effet tous les éléments que les amateurs du genre aiment retrouver dans leurs lectures ; le tout condensé en 450 pages ! Une bonne façon donc de découvrir cette littérature qui permet de s'évader le temps de quelques heures. 

.

1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *