Midnight Sun de Trish Cook

12/10/2018

Titre : Midnight Sun

Auteur : Trish Cook

Editions : Hachette

Prix : Environ 15€ (occasion)

Parution : 21 mars 2018

Nombre de pages : 252 pages

Genre : Young adult, romance

Résumé : Je fais un rêve récurrent. Je suis à la plage et le soleil chauffe ma peau. Mais ce n’est que ça : un rêve. Je ne peux pas m’exposer au soleil. Le moindre rayon pourrait m’être fatal. Alors je suis obligée de passer mes journées enfermée chez moi.

En dehors de ça, je suis une fille normale. Je joue de la guitare, j’aimerais devenir astrophysicienne et… j’ai un énorme crush pour Charlie Reed. Il passe devant ma fenêtre tous les jours depuis des années. La seule ombre au tableau, c’est qu’il ne sait même pas que j’existe.

Jusqu’au jour où je le rencontre pour de vrai. Mon histoire d’amour ne durera peut-être pas longtemps, mais elle n’en sera pas moins extraordinaire.

.

Je remercie les éditions Hachette pour l’envoi de ce livre. Après avoir vu et beaucoup aimé l’adaptation, j’avais très envie de me pencher sur l’œuvre d’origine. Et comment vous dire ? Maintenant que c’est fait, j’ai vraiment l’impression d’avoir « lu le film » !

Je vous annonce déjà que ma chronique sera très courte, puisque comme sous-entendu juste avant, l’adaptation est vraiment très fidèle au roman et en lisant ce dernier, j’ai vraiment eu l’impression de regarder le film à nouveau, je n’ai donc pas eu de réelle surprise au cours de ma lecture.

Je peux en tout cas vous dire que comme dans le film, j’ai tout apprécié : l’histoire, les personnages, les relations entre ces derniers (entre Katie et son père, Katie et Charlie, Katie et Morgan, principalement), la romance, … J’ai à nouveau trouvé Katie particulièrement attachante, même si ici aussi je lui en ai également voulu d’être si « insouciante ». Malgré tout, l’histoire est très courte et aurait mérité d’être un peu plus développée, notamment au niveau de la maladie de Katie mais aussi de la romance, qui est certes mignonne mais arrive trop vite d’après moi, ce qui la rend moins « épique », si l’on peut dire.  

Au niveau de l’écriture, pas réellement de fioritures. La plume de l’auteur est sympathique mais pas inoubliable. En revanche, elle fonctionne vraiment très bien pour rendre la lecture totalement fluide. Preuve en est : il m’a fallu à peine 2 ou 3 heures pour lire l’entièreté du roman ! En revanche, j’ai trouvé qu’en termes d’émotions, le livre était un cran en-dessous du film (mais peut-être est-ce tout simplement parce que j’ai vu le film avant de lire le livre ?). Concernant les reproches faits envers cette histoire, principalement que c’est une copie d’Everything everything, je ne suis pas vraiment d’accord. Certes les deux histoires se ressemblent (une jeune fille à la maladie incurable, une première histoire d’amour), mais ça s’arrête là : l’écriture est bien plus « interactive » dans Everything everything, et les intrigues divergent chacune dans des directions opposées à partir d’un moment.

Vous l’aurez compris, j’aurais plutôt tendance à vous recommander Midnight Sun, que vous ayez déjà vu le film ou non. Dans un sens comme dans l’autre, vous devriez apprécier le roman si vous aimez les drames et les romances adolescentes !

.

Petite belge âgée de 25 ans, je passe mon temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries. En tant que fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’adulescente. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *