Bohemian Rhapsody : un vrai coup de coeur !

04/11/2018

Titre : Bohemian Rhapsody

Réalisateur : Bryan Singer

Avec : Rami Malek, Lucy Boynton, Ben Hardy, Joseph Mazzello, Gwilym Lee, ...

Genre : Biopic, drame

Durée : 2h15

Nationalité : Américain

Sortie : 31 octobre 2018

Résumé : Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

.

Quand le projet du film a été annoncé, de nombreuses personnes (y compris moi) ont eu très peur du résultat. Les biopics, ça passe ou ça casse. Tout est délicat : le casting, le choix de la période traitée, le choix des personnages, ce qu’il faut romancer, ce qu’il faut garder tel quel, etc… Montrer la vie d’un artiste, d’un groupe dans ce cas-là, est un pari risqué, surtout quand les fans sont aussi nombreux et de toutes générations. Et c’est souvent très compliqué de rendre le tout réaliste, surtout quand les personnages sont toujours vivants (à part Freddie Mercury, tous les membres du groupe sont toujours vivants). Ici, Bryan Singer réussit ce qu’il a entrepris ! Le film retrace la formation de Queen, les premiers concerts, leurs séances d’écriture et leur évolution à chaque album jusqu’à ce que Freddie Mercury découvre sa séropositivité. 

L’histoire qui est retracée dans le film est assez intéressante, car on y apprend des choses concrètes : comment ils ont créé telle ou telle chanson, comment Freddie a intégré le groupe, comment le groupe s’est reformé en 85. On ne nous assomme pas avec des détails superflus, pourtant le film est vivant et on ne s’ennuie jamais. A vrai dire, même en connaissant leur musique, si vous ne connaissez pas ou très peu la vie personnelle du groupe, le tout va être passionnant pour vous. C’est même une super manière de faire découvrir le groupe aux plus jeunes (aucune scène de sexe ou de drogue explicite, c’est parfois sous-entendu mais rien de bien méchant pour les plus jeunes (traces de poudre blanche sur une table, regards charmeurs échangés). C’est surtout la musique qui nous intéresse ici, et la création de leurs tubes. Bien sûr on suit majoritairement Freddie Mercury à travers cette époque, mais les autres membres du groupe sont eux aussi bien traités : leur psychologie est profonde, ils ont de l’importance dans le génie du groupe, etc. C’est d’ailleurs une des choses qui m’a personnellement le plus plu, on comprend que Freddie n’est rien sans les autres, et que les autres ne sont rien sans lui. Cette réciprocité, cette relation forte transperce l’écran et nous fait comprendre l’importance d’être bien entouré dans ce milieu. Mais ce n’est pas qu’une ascension toute rose qu’on suit, non, on  a les hauts, les bas, les disputes et les complications. Et c’est ça qui marche, oui ce sont des superstars, mais elles ont leurs failles et leurs faiblesses.

Le casting est incroyable, ça c’est un fait. Tous les acteurs ressemblent physiquement à la personne qu’ils/elles interprètent, et c’en est assez troublant. Le travail fait pour le groupe Queen est très impressionnant : les quatre membres ressemblent presque traits pour traits aux membres originaux, que ce soit physiquement ou dans leurs mimiques et manière d’être. Rami Malek est d’ailleurs pressenti pour son rôle de Freddie Mercury !

En fait l’histoire et les personnages font qu’on y croit. On a l’impression de voir Queen sur scène, préparer un album ou juste faire la fête. Certes, comme tout film il faut se laisser submerger en le regardant et certains y seront peut-être réticents, mais je vous assure que si vous vous laissez emporter par le film vous ne le regretterez pas. 

La dynamique du film est assez impressionnante, les montages sont fluides et pertinents, on ne nous fait pas juste des transitions pour passer à la scène suivante. Chaque transition a un sens, et si parfois il est un peu caché, elles sont agréables à voir et donnent un rythme très fluide au film. Les sauts dans le temps ne sont pas non plus de simples outils pour faire avancer l’histoire, non, ils sont rythmés et proposent des coupures intéressantes. Il n’y a pas, ou du moins très peu de superflu, ce sont les éléments clés qu’on retrouve dans le film, pourtant le tout est très lisse et efficace pour le spectateur. Les chansons, quant à elles, jouent un rôle majeur. Elles ponctuent des dialogues, des disputes, des moments de vide et surtout elles sont l’essence même du scénario. On y voit Queen les écrire, en jouer une première version, puis une deuxième, puis la jouer sur scène. On comprend que chaque membre du groupe a une part importante pour chacun des titres qu’ils jouent/écrivent. La musique est l’élément clé du film, ce qui n’était pas pour déplaire aux fans du groupe dans ma salle de cinéma. 

Pour ce qui est des décors, ils sont assez exceptionnels et assez fidèles à la réalité. Les passages où le groupe est en concert sont assez impressionnants, les salles, les gens, tout a l’air précis et réel. Les différents lieux où le groupe se rend sont également ancrés dans le temps, on voit une certaine évolution (années 60,70,80). Certaines scènes plutôt simples sont assez magnifiques : lors de la retraite du groupe à la campagne pour écrire, on retrouve une très belle lumière naturelle. Quand Freddie est chez lui et qu’il porte des tenues extravagantes, le tout est parfaitement accordé avec le décor. Les vêtements sont également assez incroyables, chaque tenue de scène est refaite exactement comme celles qu’ont porté les membres du groupe. 

Le film ne fait pas de fan service, et même si sans doute certaines références cachées m’ont échappé, je pense qu’il est accessible à tous, et qu’il est même un bon premier contact pour quelqu’un qui ne connaît pas du tout le groupe. Parce que même si on n’est pas fan du groupe, c’est un bon film. C’est même une claque par sa technique et par son jeu d’acteur. Alors oui, peut-être que le groupe est un peu trop lisse et glorifié dans cette version, mais c’est un film américain, et on sait que tout est toujours beau et impressionnant dans ces films-là. Peut-être que les fans assidus, qui connaissent ses histoires par cœur, seront un peu déçus, mais d’un côté, refaire vivre une légende comme Freddie Mercury et le faire découvrir aux plus jeunes, n’est-ce pas le but d’un biopic ? Rendre hommage et faire découvrir un personnage intemporel, c’est ce que le film a réussi à faire, et haut la main !

.

En 20 ans, je n’ai rien fait sauf regarder des films. Je suis étudiante en cinéma et en écriture littéraire et cinématographique. Je suis accessoirement Serpentard et vraiment fière de l’être !
5 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *