Elite : une saison 2 confirmée pour le hit de Netflix

05/11/2018

La lutte des classes a payé. Du moins, pour les patrons de Netflix, ce qui ne va pas vraiment vers la gloire du prolétariat. En tout cas, la série Elite a su séduire les téléspectateurs puisque Netflix a annoncé avoir renouvelé la série pour une deuxième saison. Et ce n’est pas tout : le bruit court qu’une troisième saison aurait également été commandée. De bonnes nouvelles donc, pour ceux que la série a conquis.

Car la série espagnole a fait un véritable carton dès sa sortie sur la plateforme de streaming. Et pour cause, les thèmes qu’elle aborde sont de ceux qui fonctionnent : école, amourettes et amours de jeunesse, rivalités assez violentes et, pour couronner le tout, un meurtre. Ajoutez à cela un semblant de critique sociale et l’on se retrouve avec un cocktail explosif conçu pour fonctionner.

Il ne semble donc plus faire aucun doute que beaucoup, parmi les téléspectateurs, ont pu se retrouver dans au moins un personnage de la série, que ce soit la rebelle Marina (interprétée par l’ancienne actrice de La Casa de Papel Maria Pedraza) dont le cœur chavire entre Christian et Nano, les frères issus de la classe moyenne, ou bien Nadia et sa confession mise à rude épreuve quand elle se retrouve dans un lycée privé empli de la jeunesse dorée d’Espagne alors même que son frère, Omar, vend de la drogue et ne sait comment garder son homosexualité secrète. Beaucoup de thématiques donc, dont l’amour, la famille et la religion qui font toujours recette, surtout lorsqu’elles sont conjuguées à une intrigue censée faire vibrer et notre sens moral et notre corde sensible.

Netflix ne semble donc prendre aucun risque en renouvelant la série pour deux saisons supplémentaires, à condition de ne pas tomber dans la caricature des séries pour ados même si, là encore, nul doute que la série parvienne à continuer sur sa lancée.

94s kid. Je vis d’art, d’astres et d’eau fraîche. Je suis, semble-t-il, attachée à la littérature, aux séries et aux langues (entre autres choses tout aussi folles). Je combats les caprices des mots sur le champ des idées coincées sur la langue. Je peux faire d’une série un long film de quatorze heures et la traduction, c’est sacré !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *