Grisha #3 - Un tome final à la hauteur !

13/11/2018

Titre : Grisha #3 - L'oiseau de feu

Auteur : Leigh Bardugo

Editions : Milan

Prix : 16,90€

Parution : 24 octobre 2018

Nombre de pages : 429 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Un royaume au bord du chaos.
Un tyran sur un trône d'ombre.
Une sainte sans pouvoirs.
Sans alliés. Sans armée.
Le combat final de la lumière contre les ténèbres.

Le salut de Ravka mérite-t-il tous les sacrifices ?
Seule l'Invocatrice de lumière en décidera.

.

Rappelez-vous, je vous en parlais ici et , je suis rentrée l’année dernière dans l’univers de Leigh Bardugo en commençant sa trilogie Grisha. J’avais beaucoup accroché avec le premier tome, que j’avais lu d’une traite, j’avais passé un bon moment avec le second, qui était un peu plus posé et un peu moins dans l’action. Bref, j’attendais avec impatience la sortie du troisième et dernier tome de la saga pour savoir ce qu’il allait advenir des personnages auxquels je m’étais attachée. Autant vous dire que je n’allais pas passer à côté de cette lecture !

Inutile de faire durer le suspens très longtemps : j’ai beaucoup aimé ce dernier tome, qui nous emmène là encore dans les contrées dévastées de Ravka. Je l’ai déjà dit dans mes chroniques précédentes mais j’ai vraiment beaucoup beaucoup accroché avec l’univers créé par l’auteure. Je le trouve très réussi et très visuel : Leigh Bardugo arrive à merveille à nous faire imaginer les paysages que ses personnages traversent, les villes, les visages des gens, leur manière de s’habiller et de se mouvoir. En tous points, je trouve que la plume de cette auteure est vraiment très graphique. Si vous aimez pouvoir vous représenter les choses, foncez. Vous ne serez pas déçus.

J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver les personnages que j’avais déjà croisés dans les précédents volumes, notamment Genya, ma petite favorite depuis le premier tome que j’ai aimé retrouver ici. J’ai beaucoup apprécié encore une fois le Darkling, qui gagne décidément en profondeur à chaque fois qu’il apparaît dans le roman. Le personnage d’Alina, lui aussi, évolue de plus en plus et j’ai aimé qu’à certains moments l’auteure mette en place une sorte de recul narratif où Alina elle-même prend conscience qu’elle a beaucoup changé.

Je sais que Grisha a déçu beaucoup de fans de Six of Crows qui l’ont trouvé trop simple et trop naïf. Je comprends ce ressenti pour le premier tome, même si je l’ai moi-même apprécié (notamment pour l’univers). Cependant, je reste persuadée que la série Grisha gagne à être lue. Personnellement j’ai beaucoup aimé le final de la saga ainsi que les révélations autour de l’origine d’Alina.

En bref, si vous n’avez pas encore lu Six of Crows, allez-y. Et si vous l’avez déjà lu, je vous recommande de tenter Grisha en gardant à l’esprit que le premier tome de la saga était aussi le premier roman de l’auteur. De mon côté, j’ai déjà hâte de découvrir Six of Crows mais aussi le magnifique recueil de nouvelles de l’auteur, Le Chant des Ronces, sorti tout récemment.

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
3 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *