Guerres du Monde Émergé (L'intégrale) - Une franche réussite !

13/11/2018

Titre : Guerres du Monde Émergé (L'intégrale)

Auteur : Licia Troisi

Editions : Pocket Jeunesse

Prix : 23,90 €

Parution : 19 novembre 2015

Nombre de pages : 1340 pages

Genre : Young Adult / Fantasy

Résumé : Quarante ans après la guerre qui a défait le Tyran, le Monde Émergé n'a toujours pas trouvé la paix. Ses adorateurs n'ont pas disparu. Une guilde secrète d'assassins continue d'agir en son nom. Partout, elle recrute des tueurs et des guerriers. A 17 ans à peine, Doubhée est la plus célèbre voleuse de la Terre du Soleil, et la Guilde souhaiterait la voir intégrer ses rangs. Pour parvenir à ses fins, la secte lui lance une malédiction. Alors qu'elle tente d'y échapper, Doubhée découvre son plan machiavélique : faire revivre le Tyran, mort il y a quarante ans, et restaurer son règne. La résistance s'organise, mais la guerre menace une fois encore le Monde Emergé ...

.

L’année dernière, je vous parlais des trois tomes des Chroniques du Monde Émergé, une excellente relecture du premier cycle de cette saga qui a marqué mon adolescence. Pour tout vous dire, aussitôt la dernière page tournée, j’avais déjà hâte de me plonger dans la suite. Et même s’il a fallu attendre un an avant de continuer ma re-découverte, quel plaisir ça a été de retourner dans cet univers et retrouver ces personnages auxquels je suis tellement attaché. Un grand merci donc à Pocket Jeunesse pour leur envoi ! 

Étant donné qu’il s’agit du deuxième cycle, je vais tacher de ne pas spoiler l’intrigue du précédent, surtout que les deux sont intrinsèquement liés. Sachez tout de même que l’intrigue de La secte des assassins  (tome 1 des Guerres du Monde Émergé) se déroule quarante ans après la fin de Le talisman du pouvoir (tome 3 des Chroniques du Monde Émergé) ; ça va, vous arrivez à suivre ? Quasiment un demi siècle sépare donc les deux cycles et vous pouvez aisément imaginer que pas mal de changements ont été opérés dans le Monde Émergé. Fatalement, certains protagonistes ne sont plus là et je vous avoue que ça a été un véritable déchirement en voyant que quelques-uns de mes préférés n’étaient plus en vie… d’autant qu’ils avaient survécu à la Grande Bataille d’Hiver qui signait la fin du premier cycle ! Bref, dès le départ, Licia Troisi donne le ton et prouve une fois de plus qu’elle ne compte épargner personne…

D’ailleurs, heureusement que débarque une nouvelle ribambelle de héros aussi complexes qu’intéressants afin de nous faire (un peu) oublier le chagrin des premiers chapitres ! Et je pense tout particulièrement à Doubhée, une voleuse redoutable frappée par une malédiction lancée par la Guilde des Assassins. Cette secte aux motivations douteuses qui semble recruter des tueurs en vue de réaliser un plan qui dépasse les pires craintes de la jeune fille… Autant vous dire qu’au cours de son périple Doubhée va se faire un bon paquet d’ennemis mais également rencontrer de précieux alliés, tel que Lonerin, un magicien doué, peut-être en mesure de la délivrer de sa malédiction… 

Cette seconde trilogie est selon moi meilleure encore que la première, pourtant déjà excellente. L’univers est plus sombre, les personnages aussi, l’intrigue se complexifie et devient moins prévisible, réservant pas mal de rebondissements inattendus au lecteur. J’ai tout adoré, du début à la fin, d’autant que j’ai dévoré les trois tomes en quelques jours à peine grâce au style fluide et profondément immersif de l’auteure. 

En conclusion, si vous n’avez toujours pas découvert la merveilleuse plume de Licia Troisi, je ne sais pas ce que vous attendez ! Quant à moi, j’ai d’ores et déjà hâte de me plonger dans le troisième cycle de cette grande saga (Légendes du Monde Émergé) qui sera, pour le coup, une totale découverte car je n’ai pas encore eu le plaisir de le lire. L’occasion de retourner une dernière fois dans cet univers au sein duquel je me sens bien !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *