Overlord : expérience inédite

20/11/2018

Titre : Overlord

Réalisateur : Julius Avery, produit par J.J. Abrams

Avec : Jovan Adepo, Wyatt Russell, Pilou Asbæk, Mathilde Ollivier, John Magaro, Iain De Caestecker, Dominic Applewhite, ...

Genre : Action, Guerre, Epouvante-Horreur

Durée : 1h50

Nationalité : Américain

Sortie : 21 novembre 2018

Résumé : À la veille du débarquement, un groupe de parachutistes est largué en France occupée. Alors qu’ils luttent pour accomplir ce qui ressemble à une mission impossible, ils tombent sur un laboratoire secret dans lequel sont menées des expériences surnaturelles, aussi étranges que terrifiantes.

Quelle expérience inédite que ce film ! Déjà, le thème est très intéressant mais c’est surtout le fait de le voir en 4DX qui m’a marquée. D’ailleurs, je vous conseille, vivement si vous le pouvez, de le regarder en 4DX. Les mouvements, les vibrations, les jets d’eau, les fumées et même les odeurs… Je n’ai personnellement jamais vu un film comme ça. On a clairement l’impression d’être dans le film et de vivre les mêmes choses que les personnages. 

Je pense tout particulièrement à cette scène d’introduction du film où les personnages subissent un crash d’avion. Nos sièges se sont secoués tellement violemment que nous avions l’impression de vivre l’accident. Et je vous jure que j’ai failli en tomber et j’ai dû m’accrocher. Le seul bémol de la 4DX, c’est que ça déconcentre. Dans cette scène par exemple, difficile de suivre puisque nous essayons de nous cramponner à nos sièges. Et alors que la scène était tragique, nous étions tous morts de rire dans la salle. 

Passons au film maintenant. Je vais être très honnête, ce qui m’a attiré dans ce film, c’est le nom de J.J. Abrams (Lost, Star Wars : le réveil de la force, Star Trek) qui est mis en avant. Je pensais d’ailleurs que c’était lui qui l’avait réalisé. Je n’ai découvert qu’à l’écriture de cet article qu’il n’en était en réalité « que » le producteur. Ensuite, c’était le côté épouvante-horreur qui me tentait.

Bien que le film soit très sombre et que les « mutants » soient assez impressionnants, je ne qualifierais pas ce film de film d’horreur, ni même d’épouvante. En revanche, il est très prenant même si l’action met un peu trop de temps à démarrer. Néanmoins, lorsqu’elle démarre, c’est pour ne plus s’arrêter et j’ai été complètement happée par l’histoire. Je me suis même surprise à me pencher en avant, parfois par surprise, ou parfois tellement j’étais captivée par ce qu’il se passait.

Cependant, les histoires de cœur et de famille de second plan font un peu cheveu sur la soupe et on aurait carrément pu s’en passer. Aussi, l’actrice qui joue la seule figure féminine du film, la française Chloé, est vraiment très mauvaise. Pour ma part, elle joue très très mal (c’était digne d’une série B française) et je ne comprends pas comment un tel grand film n’a pas pu se dégoter une meilleure actrice. Ses scènes m’ont personnellement beaucoup gênée et cassaient le rythme du film. 

Pour conclure, je vous conseille vivement de regarder ce film en 4DX. Cela rend le film encore plus prenant et plus intense, comme si on y était. Je pense que j’ai d’autant plus aimé Overlord grâce à cette expérience. Concernant l’intrigue, la première heure est un peu longue et l’action (en tout cas, celle qu’on attend) met un peu trop de temps à arriver. Par contre, la deuxième heure, elle, on ne la voit pas du tout passer. Dans l’ensemble, c’est un film très réussi. À voir !

.

Passionnée par les sushis, j’ai appris à maîtriser cet art en regardant mes séries télé préférées. Entre deux makis, je m’intéresse aussi à l’univers d’Harry Potter, de Disney, au cinéma et à la photographie. Sinon, est-ce que je vous ai dit que j’aimais les sushis ?
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *