Rivalités - Un deuxième tome qui remonte considérablement le niveau de la saga !

23/11/2018

Titre : Rivalités

Auteur : Sophie Jomain

Editions : Pygmalion

Prix : 24,00 €

Parution : 26 septembre 2018

Nombre de pages : 352 pages

Genre : Fantastique

Résumé : Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait. Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée. Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer. J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.

.

Pour tout vous dire, j’ai pas mal hésité avant de me plonger dans ce deuxième tome, et pour cause : j’avais détesté le premier ! Ni plus ni moins qu’une pâle copie de Twilight, Vertige ne m’avait absolument pas convaincu. Mais je vous avoue que les nombreux avis dithyrambiques sur cette saga m’ont poussé à continuer et j’ai franchement bien fait ! Rivalités donne un vrai coup de fouet à l’histoire et l’éloigne définitivement de celle imaginée par Stephenie Meyer. Un grand merci donc aux éditions Pygmalion pour leur envoi.

Déjà, j’aimerais féliciter la maison d’édition pour l’impressionnant travail graphique qui a été réalisé sur l’objet livre en lui-même. Un superbe hardback avec des dorures, du soft-touch, du papier glacé et surtout des illustrations magnifiques qui mettent totalement en valeur l’histoire tout en permettant au lecteur de s’y immerger davantage. 

Comme je vous le disais plus haut, j’avais eu beaucoup de mal avec l’intrigue du premier tome basée essentiellement sur des stéréotypes. J’étais par conséquent assez sceptique en entamant Rivalités et autant vous dire que dès les premières pages, j’ai été agréablement surpris. Des personnages inédits font leur apparition et tandis que la relation entre Hannah et Leith s’intensifie, de nouvelles créatures viennent bousculer le quotidien (pas si) tranquille du jeune couple. Le développement mythologique proposé par l’auteure est d’ailleurs très original et a le mérite d’introduire Darius (tellement plus complexe et intéressant que Leith), un protagoniste que j’ai adoré ! 

C’est difficile de parler de l’intrigue sans trop en dévoiler (surtout qu’il y a pas mal de révélations et de retournements de situation dans ce deuxième tome) mais sachez qu’elle est pleine d’action et de scènes marquantes. Rivalités fait partie de ces page turners qu’on dévore en quelques heures à peine tant la tension est omniprésente. Et alors qu’on pense avoir tout vu, arrive cette fin totalement imprévisible qui m’a littéralement scotché. L’histoire prend un virage à 180° et je suis désormais impatient à l’idée de découvrir le troisième tome.

En conclusion, si comme moi vous n’avez pas spécialement accroché à Vertige, n’hésitez pas à tenter quand même Rivalités car vous allez certainement apprécier cette suite complètement différente du tome précédent. Et si vous êtes déjà un grand fan de Sophie Jomain, je pense que vous n’avez pas besoin de moi pour vous convaincre ! 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *