Amours solitaires – Une histoire d’amour 2.0

26/12/2018

Titre : Amours solitaires

Auteur : Morgane Ortin

Editions : Albin Michel

Prix : 14,00 €

Parution : 31 octobre 2018

Nombre de pages : 296 pages

Genre : Epistolaire

Résumé : Autrefois, les amoureux échangeaient des lettres.

Aujourd'hui, ils s'envoient des textos.

La poésie n'a pas disparu entre temps.

Depuis qu'elle a créé le compte Instagram Amours Solitaires, Morgane Ortin a recueilli des milliers de conversations intimes d'amoureux anonymes. Des mots doux, des mots crus, exaltés, érotiques, simples, drôles, sensuels, habiles, piquants.

Elle en a sélectionné 278 pour composer l'histoire d'amour que vous vous apprêtez à lire. Une histoire que l'on pourrait introduire comme suit : des amours, il en a connu avant. Elle en a vu passer aussi. Ce livre raconte le leur. Celui qui tombe comme un couperet, ici et maintenant.

.

Je remercie LP Conseils et les éditions Albin Michel pour l’envoi de ce livre. Je suis depuis un moment déjà le compte Instagram amours_solitaires et je ne pouvais donc décemment pas passer à côté de ce roman, surtout en étant fan des mots et des belles déclarations d’amour. Et après avoir lu ce livre, je peux vous dire qu’il s’agit-là d’une lecture unique qui ne ressemble à aucune autre.

 

Le concept d’ « Amours solitaires » ? Une succession d’échanges par SMS exclusivement, des SMS à la base isolés, provenant de différentes personnes, qui mis les uns à la suite des autres nous offrent une histoire d’amour moderne, remplie de poésie, entre deux personnages anonymes. Histoire qui survole, le temps de 9 chapitres, une relation amoureuse sous différents angles tels que la rencontre, la passion, les épreuves, etc.

 

Le mérite de cette histoire revient à 2 « personnes ». Tout d’abord à Morgane Ortin, l’auteur, qui a su faire le tri et agencer tous ces messages de telle sorte que cela aboutisse à une vraie histoire qui tienne la route. Mais aussi et surtout à tous les contributeurs anonymes sans qui rien n’aurait été possible, et qui, grâce à la beauté de leurs mots, ont réellement sublimé cette histoire.

 

Dès ma lecture des remerciements et de l’avant-propos, j’ai été conquise. Ce roman épistolaire résolument moderne est rempli de tendresse, de poésie, de sensualité, de tristesse, de douleur, … Parce qu’au final, l’amour n’est pas un mot unique : c’est un mot qui se décline en une multitude d’autres mots. Cette histoire nous prouve également que contrairement à ce que la plupart des gens pensent, les lettres d’amour ne sont pas mortes : elles se sont simplement transformées, elles ont évolué avec le temps pour coller à notre époque. Par ailleurs, vous vous en doutez au vu de sa forme : ce livre se lit extrêmement vite, il ne m’a fallu qu’un petit peu plus d’une heure pour le terminer. Ce serait donc franchement bête de passer à côté !

 

Il y a toutefois deux points qui ont freiné mon enthousiasme vis-à-vis de cette lecture. Tout d’abord, même s’il est impossible de nier que l’auteur a fait un travail incroyable pour donner un rendu naturel à l’enchaînement des messages, par moments on sent tout de même que certains messages ne se succédaient pas à la base. Et ensuite, la « Révolution de l’amour » dont parle l’auteur principalement en fin de roman. Je ne suis pas forcément fan, ou même carrément pas d’accord avec certains points abordés, qui pour moi vont à l’encontre du romantisme dont regorge pourtant l’histoire.

 

Pour finir, si comme moi vous êtes amoureux de l’amour, je vous recommande la lecture de ce roman épistolaire, mais encore plus d’aller suivre le compte Instagram amours_solitaires si ce n’est pas encore fait. Car ce dernier recèle encore beaucoup plus de pépites que celles présentes dans le roman.

.

Petite belge âgée de 25 ans, je passe mon temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries. En tant que fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’adulescente. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
3 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *