Incubation #3 - Un tome final un peu en-dessous

04/12/2018

Titre : Incubation #3 - Régénération

Auteur : Laura DiSilverio

Editions : DreamLand

Prix : 16,90€

Parution : 26 septembre 2018

Nombre de pages : 350 pages

Genre : Anticipation, SF, Dystopie

Résumé : Après s’être enfuie pour échapper à ses obligations de mère porteuse, Everly a rejoint un groupe de résistants. Ensemble, ils doivent faire face à une menace bien plus grave que tout ce qu’ils ont affronté jusqu’à présent : une épidémie mortelle décime les personnes ayant fait l’objet de mutations génétiques.

Les résistants doivent trouver un remède afin d’enrayer ce qui risque d’être une tragédie. Pour déjouer les plans du fou sanguinaire qui a créé le virus, Everly va risquer sa vie dans une tentative désespérée pour sauver ceux qu’elle aime…

.

Je vous ai parlé tout au long de l’année de ma lecture de la trilogie Incubation qui avait réussi à me remettre en phase avec les dystopies et le young adult. Il va sans dire qu’ayant beaucoup apprécié les deux premiers tomes, j’attendais vraiment impatiemment la fin.

Souvent, dans les trilogies, le premier tome est très accrocheur, le second s’essouffle un peu et le rythme reprend de plus belle avec le troisième tome qui reconquiert mon cœur à toute allure. Sachant que j’avais beaucoup apprécié le deuxième volume de cette série malgré un début un peu difficile pour moi, j’avais vraiment, vraiment très hâte de me plonger dans ce tome final.

Et alors cette conclusion ?

Eh bien… Meh.

Sans forcément dire que je n’ai pas passé un bon moment avec ce dernier tome, je dois dire que je l’ai trouvé un peu en-dessous des précédents et un peu moins travaillé à certains égards.

Ce qui m’a dérangé, c’est que l’ensemble du roman m’a renvoyé une impression de brouillon, d’ouvrage terminé un peu à la hâte, sans le soin qui avait été porté aux détails dans les deux premiers volumes. A titre d’exemple, à un moment dans le roman, plusieurs personnages faisant office de figurants sont blessés et l’un d’entre eux meurt dans les bras de son coéquipier qui tente de le rassurer (« ça va aller Vik, je suis là »). Jusque-là tout va bien. Ce qui m’a dérangé, c’est qu’à peine deux pages plus loin, le coéquipier qui le rassurait est désigné lui aussi comme « Vik ».

Je ne sais pas si vous voyez le type d’erreur que je pointe du doigt : il s’agit de petites erreur minimes et sans impact sur l’intrigue globale (on ne voit Vik et Vik que dans cette scène), cependant, c’est le genre d’incohérences qui me font directement sortir de l’histoire et qui me laissent une impression que le roman n’a pas été relu dans le détail. Malheureusement, ce troisième opus compte quelques erreurs de ce type qui m’ont à chaque fois décontenancée.

Au niveau de l’intrigue à proprement parler, elle est un peu plus hachée que dans les premiers tomes et perd un peu en fluidité. Cela dit, cet aspect est plutôt bien compensé par le fait que certains des personnages prennent de plus en plus d’ampleur.

Everly est confrontée à deux manières de voir le monde assez intéressantes (même si je pense que la confrontation des deux points de vue auraient pu être rendue encore plus intéressante) et va devoir faire un choix. Wyck gagne en profondeur depuis le second tome et j’avoue que j’ai pris un réel plaisir à le retrouver dans cet opus.

Ma grand favorite reste cependant Fière – vous connaissez un nom plus badass que ça, sérieusement ? – personnage qui m’aura convaincue jusqu’au bout.

En somme, je dirais que ce roman m’a déçu parce que j’en attendais vraiment beaucoup, mais dans l’absolu, il s’agit plutôt d’une bonne conclusion à la trilogie. J’aurais aimé que l’auteur mette plus l’accent sur les relations entre les personnages (ce qui est fait mais finalement assez tardivement dans le roman à mon sens). À la décharge de l’auteur, j’ai plusieurs fois été surprise par certains retournements de situation que je n’avais pas anticipés (ce qui est suffisamment rare pour être signalé).

Si vous aussi vous vous êtes lancés dans cette trilogie, ne soyez pas comme moi gonflés d’attentes pour ce tome final, et tout devrait bien aller !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *