Le Dernier Songe de Lord Scriven - Une enquête vraiment pas comme les autres

17/12/2018

Titre : Le Dernier Songe de Lord Scriven

Auteur : Eric Senabre

Editions : Didier Jeunesse

Prix : 14,20€

Parution : 17 février 2016

Nombre de pages : 255 pages

Genre : Jeunesse, enquête

Résumé : Connaissez-vous Banerjee, le stupéfiant Sherlock Holmes des rêves ?
Assisté du fidèle Christopher Carandini, il mettra ses facultés exceptionnelles au service d’une enquête épineuse, aux ramifications complexes. Confondre un tueur, se perdre dans l’au-delà… rien ne leur sera épargné !

.

J’avoue tout, c’est d’abord la couverture qui a attiré mon regard quand j’ai croisé pour la première fois Le Dernier Songe de Lord Scriven. Et puis avec un titre pareil, tout cela promettait d’être très mystérieux. Si je ne lis jamais les synopsis en quatrième de couverture de peur d’en apprendre trop, je lis souvent les premiers mots ou alors le contexte général. Avez-vous remarqué que souvent les synopsis en quatrième de couverture commencent par donner la date et le lieu de l’action ? C’est très pratique et ça m’évite d’en découvrir trop.

Mais point de date et de lieu dans les premières lignes de ce synopsis, juste un extrait du roman qui ressemble beaucoup à une petite annonce : « Gentleman cherche secrétaire particulier pour surveiller son sommeil. Se présenter au 30 Portobello Road et demander une théière ». Évidemment j’étais conquise. Intriguée par cette annonce très mystérieuse, il me fallait découvrir la suite !

Et alors ce roman, ça donne quoi ?

J’ai passé un très bon moment avec ce roman !

Si évidemment le cadre et l’époque m’ont beaucoup plu (l’intrigue se situe à Londres au début des années 1900), j’y ai trouvé bien plus que ce à quoi je m’attendais.

Tout d’abord, le duo de personnages n’est pas sans rappeler d’autres duos de détectives célèbres, tels que Sherlock Holmes et le Docteur Watson bien sûr, mais aussi – et à mon sens surtout – Hercule Poirot et le Capitaine Hastings. Même si le fait que Banerjee, notre enquêteur principal, soit détective des rêves n’est pas sans rappeler le fait que parfois Sherlock Holmes a recours a la drogue pour stimuler ses capacités de déduction, le véritable parallèle dans la personnalité du personnage est à faire avec le plus célèbre des détectives belges.

En effet, Banerjee est – comme Hercule Poirot – un homme de l’esprit. Il a une certaine posture qui le fait passer pour un gentleman en toute situation. Contrairement au célèbre Sherlock, Banerjee n’apprécie pas du tout l’action et fait confiance à son cerveau pour analyser toutes sortes de détails qu’il a vus, mais qu’il n’a pas nécessairement relevés.

Évidemment, pour une grande amatrice d’Hercule Poirot comme moi, ces qualités ont fait mouche.

Petit point bonus pour moi : l’intrigue de ce roman correspond à tout ce que j’aime : Londres, le début du XXème siècle, la mise en scène de l’époque industrielle, … Le tout saupoudré d’un peu de psychanalyse avant l’heure !

Dernier point avec l’écriture d’Eric Senabre qui m’a complètement convaincue. Ici pas de tournures de phrase simplistes sous prétexte qu’il s’agit d’un ouvrage dédié à la jeunesse. La plume de l’auteur est d’une grande qualité et ce dernier arrive aussi bien à mettre en scène les moments d’action que les moments plus calmes.

J’avoue que je connais très peu la publication des éditions Didier Jeunesse, puisque jusqu’à présent j’avais seulement lu chez eux trois romans de Flore Vesco (je vous parle d’ailleurs de deux d’entre eux ici et ). Après m’être fait les mêmes réflexions sur la qualité d’écriture de cette auteure ainsi que d’Eric Senabre, je commence à me dire qu’il est largement temps que je me penche de plus près sur leur catalogue qui a l’air d’avoir absolument tout pour me plaire !

En bref, vous l’aurez compris : foncez !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *