Le grand saut : un beau final !

03/12/2018

Titre : Le grand saut tome 3

Auteur : Florence Hinckel

Editions : Nathan

Prix : 16,95 €

Parution : 24 mai 2018

Nombre de pages : 418 pages

Genre : Jeunesse

Résumé : L'année après le Bac : six amis face à des choix déterminants, et face à eux-mêmes.
Résumé : Paris ! Iris, Marion, Rébecca et Sam ont réalisé leur rêve : vivre en colocation à Paris, pour leur première année d'études... mais un rêve imparfait car sans Alex, à cause de son handicap, et sans Paul, qui a disparu durant l'été.
Iris tente une percée dans le monde littéraire parisien, Rébecca dans celui de la comédie. Sam se fait des amis engagés en fac de droit, pour impressionner Charlotte, qu'il a peur de voir s'éloigner. En maths sup, Marion vit un bizutage éprouvant, mais trouve en Lena, sa voisine, un soutien inattendu.
A Marseille, Alex préfère écrire des chansons à sa fac de math. Quant à Paul, il s'est lancé dans un centre de recrutement très particulier...
Les six amis sont face à des choix déterminants, et face à eux-mêmes. Et leur amitié est mise à rude épreuve...

.

Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’une fin de saga : Le grand saut, tome 3, écrit par Florence Hinckel. J’avais eu la chance de découvrir le tome 1 il y a deux ans. Dans cette série, nous suivons un groupe d’amis composé de garçons et de filles. Ils sont tous lycéens et rencontrent les problèmes que nous connaissons tous à l’adolescence. C’était un tome 1 très proche de la réalité, et en tant que lecteur il était possible de s’identifier aux différents personnages puisque leurs vies ressemblaient fortement aux nôtres. Que faire après le bac ? Devoir gérer les peines d’amitié et de cœur… J’avais beaucoup apprécié ce tome 1, et j’avais pu lire le tome 2 quelques temps après, que j’avais aimé également. 

Dans le tome 2, j’ai pris plaisir à retrouver les personnages, les connaître de mieux en mieux puisque l’auteur a pu approfondir son histoire et ses personnages en trois tomes. Vers le milieu du tome 1, un événement tragique a lieu et j’avais hâte de découvrir la suite de tout ça dans le tome 2. 

Concernant le tome 3, c’était toujours un plaisir de retrouver ces personnages auxquels on a pu s’attacher au fur et à mesure des pages. Mais ce dernier tome est différent des autres. En effet, les personnages ont bien grandi, ils sont rentrés dans une nouvelle étape de leur vie : le post-bac. Certains quittent leur petite ville pour monter étudier à la Capitale et vont vivre en colocation. Ces amis sont désormais séparés aux quatre coins de la France : Paris, Marseille, … et vont devoir faire face à de nouveaux obstacles

Je me suis retrouvée dans ce roman. Au collège, j’avais une super bande d’amis avec lesquels je faisais tout, tout le temps. Nous étions inséparables. On s’était promis de ne jamais perdre le contact et au final… Nous avons tous pris des chemins différents. Quand j’y repense, je me demande : pourquoi ? Être si proches un jour et quelques mois après être des inconnus ? Il m’arrivait de croiser certains au lycée, mais c’était comme si nous nous ne nous connaissions pas. C’est une situation parfois délicate qui peut faire souffrir. Dans ce roman, c’est un peu la même chose… Ils ont tous choisi des études différentes dans diverses villes et vont devoir rester soudés malgré la distance

Les points forts de ce roman : cette série s’adresse tout particulièrement à un public jeune (même si les jeunes adultes ou même adultes peuvent la lire sans problème) et je trouve que l’histoire est prenante pour ce public. Il s’agit de la réalité de la vie, des choses que l’on peut rencontrer dans notre vie. De plus, l’auteur n’hésite pas à parler de sujets parfois lourds et tabous dans certaines familles : sexualité, alcool, relation à distance, bizutage, handicap, … ce qui fait beaucoup d’éléments intéressants à retrouver dans ce tome final. 

Pour résumer : j’ai passé un super moment en compagnie de ce roman et je suis un peu triste de quitter ces personnages attachants auxquels je m’étais attachée à force de les suivre dans leur quotidien. J’avais eu la chance de rencontrer Florence Hinckel lors du salon des Oniriques en 2017 à Lyon et j’avais beaucoup apprécié sa personnalité. De ce fait, je suis impatiente de découvrir ces prochains romans dont le tome d’U4 qu’elle a écrit. Oui oui, je ne l’ai toujours pas lu (honte à moi, je sais). 

.

Agée de 24ans, étudiante en première année de Master de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation. Je suis passionnée de livres (j’aime tous les genres que ça soit thriller, fantastique, témoignage, jeunesse, romance), mais aussi de séries TV puisque j’adore passer ma journée à enchaîner les épisodes les uns après les autres
3 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *