Le Parfum de la Trahison - Une bonne suite !

19/12/2018

Titre : Le Parfum de la Trahison

Auteur : Erin Beaty

Editions : Lumen

Prix : 16,00 €

Parution : 11 octobre 2018

Nombre de pages : 341 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Faites tomber les masques... sans jamais abaisser le vôtre !
Ayant prouvé sa valeur en tant qu'espionne et entremetteuse prodige, Sage Fowler est désormais bien introduite dans la haute société grâce à son titre de préceptrice des filles du roi. Quand elle apprend qu'une expédition secrète se prépare, elle saisit cette chance de servir une fois de plus son royaume – et de retrouver par la même occasion l'homme qui est désormais son fiancé, le capitaine Alexander Quinn. Chargée de l'éducation du prince Nicholas, elle observe avec beaucoup d'intérêt la toute nouvelle unité d'élite. Mais l'audace de la jeune fille n'est pas du goût d'Alexander, et leurs relations s'enveniment...

Quand le capitaine, poussé par des raisons connues de lui seul, franchit la frontière voisine au risque de créer un grave incident diplomatique, tout bascule. Sage n'a plus le choix : avec pour seules ressources son don pour les langues et une connaissance approfondie de l'adversaire acquise à la capitale en qualité d'espionne personnelle de la reine, elle doit trouver le moyen d'éviter une nouvelle guerre...

Identités secrètes, machinations politiques et jeu de dupes passionné, Le Parfum de la trahison nous entraîne cette fois-ci en territoire hostile dans une sarabande infernale. Le talent de conteuse d'Erin Beaty vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page !

.

J’ai lu le premier tome, La Couleur du Mensonge, de cette (présumée) trilogie plus tôt cette année et j’avais adoré ma lecture sur le moment. Avec le temps toutefois, je me suis rendu compte que l’histoire ne m’avait pas autant marqué que je le croyais. En effet, en à peine quelques mois j’avais pratiquement tout oublié de l’intrigue, chose qui ne m’arrive que très rarement ! Je vous avoue donc que j’étais assez sceptique avant de me plonger dans ce deuxième tome, ayant surtout peur d’être totalement perdu… Heureusement, l’auteure fait dès le départ des piqûres de rappel judicieuses qui m’ont permis de me souvenir de l’univers et de restituer les personnages là où je les avais laissés. J’ai donc au final passé un très bon moment de lecture pour lequel je remercie les éditions Lumen.

J’ai tout d’abord apprécié le changement de ton opéré dans cette suite. L’auteur a effectivement décidé de mettre en place une intrigue complètement cohérente vis-à-vis de la précédente, tout en modifiant l’ambiance générale, ce qui m’a fait l’effet d’un grand bol d’air frais. Contrairement à beaucoup d’auteurs qui font de leurs deuxièmes tomes des « passerelles », Erin Beaty ne s’est pas contentée de préparer le terrain pour la conclusion de sa trilogie. Le Parfum de la Trahison introduit en effet une nouvelle intrigue solide, aborde des aspects jusqu’alors méconnus et permet d’exploiter un peu plus l’univers.

En ce qui concerne les personnages, là encore l’auteure ne s’est pas reposée sur ses acquis. On retrouve Sage et Alexander dans une position totalement différente de celle occupée dans le premier tome et leur relation a également évolué. Je ne vais pas trop rentrer dans les détails mais sachez qu’entre le titre de préceptrice de la première et les missions à l’autre bout du royaume du second, les deux amants n’ont que très peu de temps à accorder l’un à l’autre…

Même si j’ai trouvé l’intrigue de ce deuxième tome un peu moins surprenante, elle n’en demeure pas moins prenante. Les chapitres courts et le rythme effréné permettent de tourner les pages à toute vitesse sans voir le temps passer. Il y a pas mal de rebondissements et bien que certains soient assez prévisibles, je les ai tout de même appréciés dans leur ensemble. Je lirai donc sans hésitation le dernier tome qui devrait sortir l’année prochaine en VO, ne serait-ce que pour avoir des réponses à certaines questions qui ont émergé au cours de ma lecture. 

En somme, si vous avez apprécié La Couleur du Mensonge, vous allez certainement passer un bon moment avec Le Parfum de la Trahison. Ce deuxième tome est loin d’être décevant et promet d’ailleurs un final épique. Le fait que l’auteure ose et prenne parfois des risques prouve que les personnages sont loin d’être à l’abri et je pense que la conclusion de cette trilogie réserve pas mal de surprises, qu’elles soient bonnes… ou moins…

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *