Le Vallon du Sommeil sans Fin - La suite des aventure du détective des rêves

27/12/2018

Titre : Le Vallon du Sommeil sans Fin

Auteur : Eric Senabre

Editions : Didier Jeunesse

Prix : 15,90€

Parution : 10 octobre 2018

Nombre de pages : 282 pages

Genre : Jeunesse, enquête

Résumé : Le détective des rêves Banerjee et son fidèle assistant Christopher doivent résoudre une bien étrange énigme : plusieurs clients d'une résidence thermale sont plongés depuis quelques jours dans un sommeil aux rêves agités, dont personne n'arrive à les réveiller. Plus inquiétant encore, des témoins affirment que les victimes ont été attaquées par une Ombre qui semble tout droit sortie des Enfers...
Les enquêteurs ne sont pas au bout de leur cauchemar !

.

Rappelez-vous, je vous parlais récemment d’un roman que j’avais beaucoup beaucoup apprécié : Le Dernier Songe de Lord Scriven. Dans la mesure où la suite est sortie tout récemment, c’est avec délice que je me suis replongée dans cet univers qui avait déjà su me convaincre une première fois. J’étais, je l’avoue, plutôt impatiente de découvrir les surprises que me réservait ce nouveau roman. Le titre était tout aussi mystérieux que celui du premier tome et j’avais vraiment hâte de m’y plonger. D’autant qu’en grande fan de la série Downton Abbey (qui est ma série préférée de tous les temps), j’ai directement reconnu la silhouette de Highclere Castle (LE château de Downton Abbey) sur la couverture. Comment vous dire que j’étais motivée à un niveau assez élevé pour me lancer dans ce roman !

J’ai donc profité avec joie d’être grippée et au lit pour sauter à pieds joints dans les enquêtes oniriques de Banerjee.

Et alors, qu’en est-il de ce second tome ?

Eh bien, une fois encore, c’est plutôt réussi !

Si en tant que lecteur on n’a plus cette notion de nouveauté qu’on avait dans le premier tome (« un détective des rêves ? Mais comment cela se peut-il ? »), le roman reste toutefois le digne héritier du premier tome tout en apportant une petite dose de nouveauté bienvenue.

Je m’explique : dans les deux tomes, l’auteur prend bien soin de présenter à son lecteur la situation typique pour nos deux enquêteurs. Un client se présente à leur bureau, leur expose une situation problématique, Banerjee s’endort, rêve, interprète son rêve, en tire les conclusions qui s’imposent à lui et voilà, l’affaire est résolue. Évidemment, si toutes les enquêtes de Christopher et Banerjee se passent aussi bien, il n’est nul besoin d’en faire un roman, dans la mesure où celles-ci sont résolues plutôt rapidement. Il est donc important que l’auteur puisse trouver un moyen – logique – de faire en sorte que le détective des rêves ne puisse pas rêver trop souvent, afin que le lecteur n’aie pas directement toutes les clés en main.

Dans le premier opus, Eric Senabre avait fait en sorte que le détective rêve, mais que ses conclusions soient insuffisantes pour trouver le coupable à elles seules – l’enquête devait donc continuer. Ici, Banerjee, suite à une péripétie dont je ne parlerai pas pour vous épargner un spoil gratuit, n’a pas la forme nécessaire pour rêver et doit donc se satisfaire de méthodes d’enquête plus traditionnelles pendant une partie au moins du récit.

J’ai particulièrement apprécié ce moment qui laisse la part belle à Christopher, son secrétaire. En effet, Christopher est un ancien journaliste de renom qui a eu l’habitude d’interroger des gens et d’enquêter de manière (plus ou moins) discrète. Par ailleurs, Christopher est nettement du côté du lecteur puisque le monde des rêves lui est – à lui aussi – tout à fait inconnu et incompréhensible. Il ne comprend pas les interprétations de Banerjee, mais est simplement obligé d’admettre que son ami tombe toujours juste, sans savoir s’il s’agit là d’instinct, de science ou de magie. Le lecteur est d’autant plus attaché à Christopher que ce dernier est le narrateur du récit et que toute l’intrigue est donc découverte par son intermédiaire.

J’ai aussi beaucoup aimé la mise en avant d’un personnage féminin plein de panache, que j’aurais même aimé voir un peu plus. Mais je ne doute pas qu’elle sera présente dans le prochain tome des aventures des deux détectives.

Côté écriture et dynamique du roman, la plume de l’auteur est toujours aussi agréable et toujours aussi loin du stéréotype d’une écriture simpliste. Par contre, au niveau du rythme, je dois avouer que j’ai trouvé que ce nouveau tome manquait un peu de la fluidité du premier, alors même que j’en ai préféré l’intrigue. Cela dit, c’est peut-être lié au fait que j’étais un peu malade lorsque je me suis lancée dans ce roman ?

Dans tous les cas, vous l’aurez compris, vous pouvez vous lancer dans cette série les yeux fermés, vous ne serez pas déçus !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *