Ashes falling for the sky - Un roman (et une chronique) à quatre mains !

21/01/2019

Titre : Ashes falling for the sky

Auteur : NiNe Gorman & Mathieu Guibé

Editions : Albin Michel

Prix : 16,90 €

Parution : 21 novembre 2018

Nombre de pages : 368 pages

Genre : New Adult

Résumé : - Espérais-tu plus qu'un jeu, Sky ?
- Certainement pas. On ne tombe pas amoureuse d'un inconnu.

Pour sa première rentrée universitaire, Sky compte bien se délester de son costume de petite fille sage. Elle jette son dévolu sur Ash, attirant mais insupportable bad boy. Prête à assumer cette relation sans lendemain, Sky se jette à corps perdu dans le jeu de la séduction, mais perd lamentablement la partie. Elle fait fuir Ash, non sans avoir entrevu ses blessures. La part d'ombre d'un jeune homme qui a tout connu, même le pire. Surtout le pire...

.

Avant toute chose, sachez que cette chronique sera particulière pour deux raisons. La première, et aussi la plus évidente, est en rapport avec l’un des deux auteurs de ce roman, NiNe Gorman, qui est également la fondatrice de ce blog. Rassurez-vous, malgré le statut de cette dernière, notre avis (vous allez tout de suite comprendre pourquoi je dis « notre » et pas « mon ») est resté totalement objectif. La seconde raison pour laquelle cette chronique sort de l’ordinaire concerne sa rédaction, puisque nous sommes deux à avoir lu ce roman (merci d’ailleurs aux éditions Albin Michel pour leur envoi) et vous vous apprêtez donc à découvrir nos deux avis.

PS : nous avons mis 5 étoiles en faisant tout simplement la moyenne de nos deux notes (4/5 pour Mylène et « coup de cœur » pour Anton).

Mylène

D’habitude, ce que je n’aime pas dans les romances, ce sont les personnages stéréotypés. Généralement, nous avons le bad boy qui s’intéresse toujours à la jeune fille vierge et toute timide. Comme par hasard… On retrouve certains points ici, mais Sky est une fille mature et agréable à suivre durant le roman. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Ash, qui est le genre de bad boy qui pourrait me faire craquer dans la vie.
Grâce à la bande annonce disponible sur YouTube, j’avais des visages à mettre sur les personnages. Du coup, ça m’a permis de rentrer plus facilement dans l’histoire.

L’autre point positif du roman, c’est l’histoire personnelle de chaque personnage. Ash et Sky sont deux protagonistes intéressants dans la mesure où ils ont connu des choses désagréables dans le passé et on meurt d’envie d’en connaître les détails. Ce sont deux personnages attachants pour lesquels nous éprouvons de l’affection et forcément c’est agréable de les suivre.
Une chose est sûre : j’ai hâte de découvrir la suite.

Anton

Tout comme Mylène, je ne suis généralement pas fan des romances car je pars du principe qu’une fois qu’on en a lu une, on les a toutes lues. Et c’est d’autant plus vrai dans le genre New Adult ! Ce sont toujours les mêmes histoires dont on connaît l’issue avant même de les démarrer et honnêtement, quel intérêt de lire un livre prévisible du début à la fin ? 
J’avais donc une petite appréhension avant de commencer ma lecture et franchement, j’ai été très agréablement surpris ! Alors certes il y a quelques clichés mais en même temps, pour être considérés comme tels, ils doivent forcément refléter (ne serait-ce qu’un peu) la réalité. Le tout est de savoir jouer avec et de les utiliser avec parcimonie, et ça les deux auteurs l’ont très bien compris. A chaque fois que je m’attendais à ce qu’il se passe quelque chose, NiNe et Mathieu me coupaient l’herbe sous le pied en partant dans une direction toute autre de celle que j’avais imaginée. Je n’ai donc pas cessé d’être étonné tout au long des 350 pages que j’ai dévorées en une journée.  

Les styles des deux auteurs se marient parfaitement l’un avec l’autre au point où on n’arrive pas à distinguer qui a écrit quoi, la preuve qu’un réel travail à quatre mains a été réalisé ! Les chapitres courts et l’alternance des points de vue ne font qu’accentuer ce rythme effréné sans temps morts ni longueurs.

Mylène 

J’ai tout de même noté un point négatif majeur : c’est tout beau, tout rose. Mais ce n’est pas contre les auteurs, c’est juste ma façon de penser et de voir les choses.
Pourquoi je n’aime pas les romances ? Tout simplement parce qu’on nous fait croire que tout va bien se terminer et au final, ce n’est pas toujours le cas. Ce qui m’agace dans les livres, c’est que c’est toujours facile pour les personnages alors que dans la vraie vie c’est bien plus difficile. Du coup, quand je lis des romances, j’ai l’impression qu’on essaye de me remplir le cerveau de fausses idées…

Dès le plus jeune âge, on apprend aux jeunes enfants que généralement c’est à l’homme de faire le premier pas, que l’homme que l’on croise et qu’on percute dans la rue sera le bon… Mais c’est se voiler la face et mentir. Donc en soi, les points négatifs, il n’y en a pas vraiment, j’ai apprécié ma lecture mais on sait d’avance que Sky et Ash vivront une belle histoire même s’ils peuvent rencontrer des obstacles sur le chemin de l’amour.

Anton

J’ai certes eu un coup de cœur mais ça ne veut pas dire que Ashes falling for the sky est un roman parfait. J’aurais notamment préféré que certains points soient davantage approfondis, quitte à rajouter une centaine de pages au roman. Il y a en effet deux ou trois scènes assez choquantes qui ont un impact réel sur les personnages et sur lesquelles, à mon sens, les deux auteurs ne se sont pas suffisamment attardés.
Cependant, AFFTS est le premier tome d’une duologie et tant que je n’aurai pas lu le second, je laisse le bénéfice du doute à NiNe et Mathieu car je suis sûr qu’ils sont capables de me surprendre dans la suite ! 

Mylène & Anton

Vous l’aurez compris, nous sommes tous les deux plutôt d’accord sur notre ressenti général et avons par conséquent très hâte de nous plonger dans la suite (prions pour qu’elle sorte bientôt !). D’autre part, nous nous sommes bien amusés à rédiger cette chronique à quatre mains à l’image des deux auteurs et nous espérons donc que vous avez pris tout autant de plaisir à la lire ! En attendant la parution de la conclusion de cette duologie, nous vous souhaitons de belles lectures et vous disons à bientôt dans nos chroniques respectives.  

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *