Le roman vrai de la manipulation - A prendre avec des pincettes !

09/01/2019

Titre : Le roman vrai de la manipulation

Auteur : Vladimir Fédorovski

Editions : Flammarion

Prix : 20,90 €

Parution : 7 novembre 2018

Nombre de pages : 254 pages

Genre : Essai

Résumé : La manipulation est partout : de l'empoisonnement d'ex-espions russes à Londres à l'affaire de l'immixtion des amis du Kremlin dans l'élection de Donald Trump, en passant par le détournement des données de Facebook. Elle est devenue une obsession de ce début de XXIe siècle, relayée et amplifiée par les réseaux sociaux et les nouveaux médias. Familier des arcanes du Kremlin, Vladimir Fédorovski a mené pour nous une enquête d'une brûlante actualité, nourrie de témoignages originaux et d'archives inédites. On y croise des personnages envoûtants, maîtrisant à la perfection l'art de la manipulation : un James Bond soviétique influençant le président Kennedy, des agents de la CIA qui intriguent pour la réélection de Boris Eltsine, un jeune agent du KGB nommé Poutine qui manoeuvre pour s'imposer au Kremlin. Vladimir Fédorovski nous livre aussi le manuel de séduction du KGB au masculin et... au féminin. Un ouvrage fascinant pour apprendre, auprès des plus grands manipulateurs de ce siècle, à devenir irrésistible. Dans ce monde en miroir, la réalité dépasse souvent la fiction et les faits historiques sont parfois dignes des plus grands romans policiers.

.

Avec ce genre d’ouvrages, je suis constamment partagé entre deux sentiments aussi forts l’un que l’autre. D’un côté, je suis indéniablement attiré par les secrets d’État et les magouilles politiques, mais d’un autre je me demande si ce que je m’apprête à lire n’est pas une énième propagande dissimulée visant à diaboliser un camp et déifier un autre. En l’occurrence, je dois dire que j’ai passé un moment de lecture enrichissant avec cet essai (pour lequel je remercie d’ailleurs les éditions Flammarion), mais que j’aurais tendance à préconiser de prendre avec des pincettes. 

Je ne sais pas vraiment comment aborder cette chronique étant donné que je ne peux pas parler d’intrigue, puisqu’il n’y en a pas, ni des personnages, puisqu’ils ne sont pas fictifs. Il s’agit plutôt d’un recueil d’anecdotes, de passages de vie, des grands manipulateurs de ce monde morts ou toujours en vie.

Il y a indéniablement une recherche historique derrière chaque propos et c’est, je pense, ce qui m’a plu. On sent que l’auteur s’est basé sur des faits afin de construire son récit et pour le coup c’est appréciable. Par contre, je n’arrive jamais à croire complètement ce qu’on me dit lorsqu’il est question de politique ou de complots. Je suis malgré moi méfiant car je trouve qu’on se fait assez manipuler, justement, par le biais des médias pour continuer à l’être en lisant…

En somme, je vous dirais de vous plonger dans cet essai si vous appréciez l’auteur (j’ai cru comprendre qu’il était plutôt réputé) ou si des anecdotes sur les grands de ce monde vous intéressent. En revanche, il serait peut-être préférable de croiser les sources afin d’être certain des informations communiquées ! 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *