On se reverra - Un bon roman à suspense

23/01/2019

Titre : On se reverra

Auteur : Lisa Jewell

Editions : Milady

Prix : 8,20 €

Parution : 14 novembre 2018

Nombre de pages : 380 pages

Genre : Thriller

Résumé : « Les souvenirs, c’est comme les cadavres : tôt ou tard, ils refont surface. »

Qui est cet homme assis sur la plage en pleine tempête, sur le lieu d’un crime commis vingt ans plus tôt ? Il n’a pas de nom, pas de manteau, et a perdu la mémoire. Alice prend l’inconnu sous son aile et décide de l’héberger, sans savoir qu’il va bouleverser sa vie à jamais.
Au même moment, dans la banlieue de Londres, Lily attend en vain le retour de l’homme qu’elle vient d’épouser et dont la police tarde à signaler la disparition. Parviendra-t-elle à retrouver celui pour qui elle a tout abandonné ?

Un roman haletant au suspense maîtrisé.

.

La semaine dernière, je vous ai donné mon avis sur un autre roman de l’auteure, Comme toi. Une histoire que j’avais plutôt appréciée malgré une intrigue trop prévisible. J’ai toutefois décidé de donner une deuxième chance à Lisa Jewell en me plongeant dans On se reverra, et je pense avoir bien fait. Je ne vais pas vous le cacher, cette nouvelle tentative ne s’est pas soldée par un coup de cœur, loin de là. Néanmoins, j’ai passé un très bon moment de lecture pour lequel je remercie les éditions Milady. 

J’ai dès le départ été agréablement surpris par la maîtrise du suspense, inexistant dans le précédent roman où j’avais vu venir chaque twist. Ici, l’auteure m’a étonné par la construction de son intrigue qui aurait pu être bancale mais qui s’est finalement révélée cohérente du début à la fin. Je ne dirais pas de cette histoire qu’elle est révolutionnaire mais elle a le mérite de respecter les codes du thriller avec un suspense constant et des rebondissements imprévisibles. 

La grande force de Lisa Jewell réside dans sa faculté à créer des personnages très réalistes aux psychologies intelligemment étudiées. Alice et Lily sont deux femmes aux tempéraments totalement différents, presque à l’opposé l’une de l’autre, mais qui parviennent tout de même à nous toucher chacune à sa manière. La première est une mère de famille au passé complexe et au cadre de vie assez instable qui se retrouve malgré elle embarquée dans une histoire qui la dépasse. La seconde, une ukrainienne venue à Londres par amour, doit quant à elle faire face au doute lorsque son mari ne rentre pas à la maison un soir… Deux destins intrinsèquement liés… ou pas ?

J’ai également noté quelques bémols, à commencer par la résolution finale, un poil trop facile à mon goût. Elle est certes crédible mais j’aurais aimé constater une plus grande prise de risques. Mais surtout, le défaut majeure de cette histoire réside dans son manque de profondeur. Tout au long du roman Lisa Jewell introduit des thématiques très intéressantes mais qu’elle ne prend jamais le temps de vraiment explorer. L’ensemble laisse donc une impression d’inachevé qui m’a malheureusement accompagné durant une bonne partie de ma lecture…

En conclusion, je pense qu’à l’avenir je me laisserai certainement tenter par un autre roman de l’auteure tout en étant conscient de ce dans quoi je m’embarquerai. A savoir une intrigue sympa et prenante mais dont il ne faudrait pas forcément attendre grand chose ! 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *