Séries 2018 : les tops et flops de la rédac' !

05/01/2019

En termes de séries, cette année, nous avons eu le droit à un excellent cru. Entre l’arrivée de nouvelles et le retour d’anciennes, nous avons plutôt été gâté.e.s. Retour sur les meilleures et les pires d’entre elles selon la rédac’ : 

  1. The End of The Fucking World : Un chef-d’oeuvre, une esthétique à couper le souffle, un Bonnie & Clyde des temps modernes, un humour anglais comme on les aime sur une toile de fond dramatique qui nous retourne le cerveau et nous fait réfléchir.
  2. SKAM (saison 3) : Des acteurs d’un talent fou qui portent une histoire aux messages & à la bienveillance qui vous claquent dans la gueule. Addictif, puissant, où chaque réplique mériterait d’être encadrée pour ne jamais les oublier.
  3. Bates Motel : Mieux vaut tard que jamais, et si vous aussi vous n’avez toujours pas succombé à ce prequel de Psychose, n’hésitez plus. Une esthétique folle, une ambiance qui vous hérissera le poil, du malaise, des sentiments inconfortables, la série ne vous ménage pas et vous tient en haleine jusqu’au bout grâce à des acteurs plus que convaincants !
  4. Lucifer : Parce qu’il est bon d’avoir une série qui fait rire, et qui sait vous émouvoir en même temps. Rien que pour la personnalité de Lucifer Morningstar et ses répliques cinglantes, cette série vaut le détour et mérite d’avoir été sauvée par Netflix pour continuer de nous faire kiffer.

  1. Downton Abbey : Excellente série historique qui, même si elle n’est pas hyper dynamique, est très prenante. On plonge au cœur de cette famille assez atypique que l’on aime détester puis à laquelle on s’attache. C’est une série douce, un petit cocon lorsque ça ne va pas. J’adore.
  2. Elite : Même si c’est une série adolescente, j’ai vraiment accroché. Je pense que c’est l’aspect suspens, avec la révélation du meurtre dès le premier épisode sans savoir ni le nom de la victime ni du meurtrier, qui m’a beaucoup intriguée. Les personnages sont plutôt attachants globalement et il y a de la diversité. Certains diront qu’elle est forcée, moi j’ai envie de dire que ça fait du bien de voir d’autres religions et ethnicités dans les séries, ce dont nous manquons cruellement.
  3. The Mist : Je n’ai pas lu le roman mais la série est excellente. J’aime beaucoup l’univers et l’ambiance, avec ces gens coincés dans un bâtiment à cause d’une brume meurtrière. Les épisodes passent plutôt vite et il se passe toujours quelque chose. On devient vite accro.
  4. Call the Midwife : Encore une série cocon à regarder sous la couette avec une bonne boisson chaude. Rien de mieux pour se détendre que de suivre ces braves femmes faisant accoucher gratuitement les futures mamans les plus pauvres de l’Est de Londres. C’est super touchant, c’est super addictif et ça passe super vite. J’ai regardé les 3 premières saisons sans m’en rendre compte.
  5. The Affair : Bon, ce n’est pas une série qui plaira à tout le monde mais j’ai plutôt bien aimé. Il s’agit de l’histoire d’un homme marié et de sa relation avec une jeune femme qu’il rencontre en vacances alors qu’il est avec sa famille. C’est une série sombre, sans la moindre trace d’humour, qui montre vraiment ce qu’est une liaison et quelles en sont les conséquences. C’est parfois violent, parfois très sexuel, parfois triste mais en parallèle, une enquête policière est menée puisqu’il y a eu un meurtre et on ne connaît pas l’identité de la victime. Comme pour Elite, c’est au fil des épisodes que les indices sont révélés, d’où le côté addictif de la série.
  6. Dark : Probablement l’une des meilleures séries de l’année pour moi. Du suspens, des personnages qui ne sont pas du tout ce qu’ils semblent être, une histoire originale, une intrigue prenante. J’ai rarement autant aimé une série avec des épisodes si longs. Généralement je les regarde en deux fois (notamment Outlander par exemple) mais là ça n’a pas été le cas, j’étais happée par la série.
  7. Les Demoiselles du téléphone : Cette troisième saison que j’attendais avec grande impatience ne m’a absolument pas déçue. Les saisons ne font que s’améliorer et devenir de plus en plus sombres et l’intrigue est toujours au top. Je suis complètement accro.
  8. Black Mirror : Bien que certains épisodes soient un peu dérangeants, c’est une série qui fait réfléchir et que je trouve absolument fascinante. Certains épisodes sont de véritables chef-d’oeuvre.
  9. The Mick : Série comique où chaque épisode apporte son lot de surprises. Je comparerais la protagoniste, Mickey, à Mr. Bean puisqu’elle est extrêmement maladroite mais doit tout de même s’occuper de ses neveux et sa nièce puisque sa sœur s’est enfuie avec son mari. C’est super drôle, ça ne dure que 20 minutes et ça fait du bien au moral.
  10. Silicon Valley : Un groupe de geeks à la Silicon Valley qui n’y connaissent pas grand-chose en entreprise mais tentent tout de même de se lancer, ça donne une série à la fois comique et parfois sérieuse dont les épisodes passent super vite. Vous ne rigolerez pas comme devant The Mick ou The Big Bang Theory ou Friends puisque ça n’est pas une série comique de ce genre, c’est plutôt le fait que le ton est léger et qu’ils leur arrive toujours des épreuves.

  1. Slasher : Pire série d’horreur que j’ai vue. Le jeu d’acteur est inexistant et j’avais deviné qui était le tueur dès le deuxième épisode. Tout est hyper prévisible puisque le jeu de caméra n’est pas subtil. On s’attarde un peu trop sur certains regards ou personnages dès le début et ça gâche tout. Si vous voulez rire un bon coup, regardez la scène finale du dernier épisode, du grand spectacle. 
  2. Room 104 : Tout comme Black Mirror, les épisodes sont tous indépendants les uns des autres, le seul point commun c’est la chambre d’hôtel 104. J’ai regardé 4 épisodes et je n’ai toujours pas compris ce que j’ai regardé. Je pense que c’est bizarre juste pour être bizarre et qu’il n’y a pas de but à cette série.
  3. The End of the F***ing world : Cette série fait partie de ce flop pour exactement les mêmes raisons que Les nouvelles aventures de Sabrina. En plus, c’est vachement répétitif.
  4. Les Nouvelles Aventures de Sabrina : Ce n’est pas un gros flop, mais juste une déception. En effet, j’ai beaucoup aimé la première partie de la série puisque je trouvais le côté sombre très intéressant. Le problème c’est que la série prend une tournure très étrange au bout d’un moment et je dois dire que je n’ai pas bien compris pourquoi. Je n’ai pas été convaincue et malheureusement je ne suis pas tentée de continuer.
  5. You me her : Moi qui pensais regarder une série douce avec un thème atypique, j’ai été franchement déçue puisque la série prend un ton sexuel beaucoup trop vite (bon, c’est aussi le principe de la série mais c’est plus complexe que ça). Et puis le reste des épisodes est rempli de discussions philosophiques sans intérêt qui n’en finissent pas. Je me suis même surprise à m’endormir alors que les épisodes ne durent que 20 minutes. Grosse déception.

  • La Casa de Papel : Pas une grande surprise, comme la plupart des gens j’ai adhéré à la série espagnole dont j’ai dévoré les deux saisons en quelques jours. Même si la fin proposée suffisait amplement à elle-même, je dois avouer que je suis tout de même impatient de voir ce que la suite prévue cette année va donner !
  • Elite : Une grosse surprise ! Je n’en attendais rien en la démarrant et j’ai adoré du début à la fin ! Il y a certes des clichés et quelques invraisemblances mais je me suis énormément attaché aux personnages et le fait qu’il s’agisse d’une série espagnole (et donc pas anglo-saxonne) m’a fait l’effet d’un grand bol d’air frais !
  • Grace and Frankie : Je pense que celle-ci sera dans mon top tous les ans tant je me sens bien en la regardant ! Pleine de bonnes ondes et de positivité, c’est sans conteste ma série chouchou dont j’attends avec impatience la nouvelle saison chaque année (la 5 sort le 18 janvier !!!).
  • How To Get Away With Murder : Cette série occupe une place toute particulière dans mon cœur car je pense qu’il n’y en a aucune autre (toujours en diffusion en tout cas) où je me suis autant attaché aux personnages. À chaque nouvelle saison, j’ai l’impression de retrouver des amis et je suis donc dans un stress permanent quant à savoir ce qui va leur arriver ! Les scénaristes pourraient faire un épisode entier avec Annalise faisant ses courses et je le regarderais quand même avec intérêt !
  • American Horror Story : C’est devenu un rendez-vous automnal incontournable que j’attends chaque année quelle que soit la thématique de la nouvelle saison. En l’occurrence, j’ai été totalement comblé par l’intrigue de ce cross-over entre Murder House et Coven même si j’ai trouvé la fin un peu facile (mais au moins elle est cohérente !).

The Walking Dead :  Cette série n’a fait que me décevoir depuis quelques années et après une huitième saison catastrophique, j’ai franchement hésité à l’abandonner ! Et je pense que ma surprise n’en a été que plus grande lorsque j’ai retrouvé l’envie et l’excitation à l’idée de regarder un nouvel épisode de la saison 9. Le changement de scénaristes a fait beaucoup de bien à cette série (à la base excellente) et les choix de ces derniers me laissent clairement optimiste quant à la suite !

  • Sharp Objects : Adaptée du roman éponyme, je me suis principalement laissé tenter par cette série à cause du format (une saison unique de huit épisodes) et du bruit qu’elle a fait avant même sa sortie. Bilan : je me suis ennuyé tout au long, j’ai trouvé l’enquête pas suffisamment mise en avant et les rebondissements beaucoup trop prévisibles. Sauf la toute fin, j’avoue que je ne l’ai pas vue venir mais alors j’ai été tellement frustré de ne pas en savoir plus que ça m’a finalement agacé plus qu’autre chose.
  • Alias Grace : Avec le recul, je me rends compte que je n’ai pas vraiment accroché avec les personnages et n’ai pas franchement apprécié l’intrigue. Autant je peux supporter et même apprécier les longueurs dans les romans, autant j’ai besoin d’un minimum d’action à l’écran. Et en occurrence, j’ai trouvé cette série trop lente et pas assez rythmée pour me tenir en haleine.
  • Insatiable : Pour le coup, je ne vais pas reprocher à cette série la même chose que les 90% des gens qui l’ont regardée mais simplement je l’ai trouvée débile. Elle ne m’a pas fait rire, le jeu d’acteur est plutôt mauvais et l’intrigue tourne rapidement en rond. Je suis resté bloqué à l’épisode 4 et si je la finis un jour c’est en fond, en faisant mon ménage par exemple.
  • Riverdale : Honnêtement, je sais pas pourquoi je regarde encore cette daube. C’est cliché à mort, la plupart du temps mal joué et les intrigues souvent improbables. La troisième saison est certes meilleure que la précédente mais il faudrait encore qu’elle le reste… Et malgré tout ça, je persiste à visionner chaque jeudi le nouvel épisode. Ne me demandez pas pourquoi, moi-même je me pose la question…

  1. Dix pour cent (saison 3) : On l’attendait avec impatience après le succès des deux précédentes saisons. Le résultat est à la hauteur ! On retrouve avec plaisir la fine équipe de l’agence d’acteurs ASK qui rencontre une fois encore des obstacles sur la route de la survie de cette entreprise. On y croise de nombreuses guest stars qui jouent leurs propres rôles avec talent et humilité. Vivement la prochaine saison !
  2. Jane the virgin (saison 4) : Une série feel good, avec de nombreux rebondissements et des personnages très attachants. On s’identifie à Jane, cette jeune écrivaine qui cherche à suivre ses rêves quoi qu’il arrive, malgré une vie sentimentale houleuse et son nouveau statut de maman. Un seul bémol à l’horizon : une fin surprenante, diablement frustrante, mais qui laisse envisager une prochaine saison mémorable !
  3. Plan cœur (saison 1) : LA série Netflix de l’hiver. Après la rupture difficile de leur amie, deux jeunes femmes décident de mettre l’amour sur son chemin. Elles y arriveront, mais à quel prix ? Une série tendre et débordante d’humour, à regarder pendant les longues soirées d’hiver au coin du feu.
  4. Murder (saisons 1 et 2) : Une série découverte cette année malgré son ancienneté. Une enquête par épisode qui nous tient en haleine, en plus des histoires croisées des personnages principaux. Espérons que ce rythme intense ne s’essouffle pas !
  5. La vérité sur l’affaire Harry Québert : Jean-Jacques Annaud adapte le best-seller de Joël Dicker sur le petit écran. Une série très attendue par les lecteurs, à la hauteur du livre ! On y retrouve l’atmosphère mystérieuse et les personnages terriblement justes, si bien qu’on en oublierait presque d’avoir lu et donc de connaître le dénouement de cette enquête.

  1. 13 Reasons Why (saison 2) : La première saison a été très remarquée lors de sa sortie. Elle fonctionnait en parfaite synergie, si bien que l’annonce d’une suite a grandement intrigué. Et pour cause : cette deuxième saison a pour fil rouge le procès intenté contre le lycée par la mère de la victime. On y découvre de nombreux flash-back, mettant la lumière sur certains événements dissimulés dans la première saison. Mais, au lieu d’apporter plus d’éléments, cette nouvelle saison, très lente, dénature les personnages et n’apporte rien de plus à l’intrigue de départ. On essaiera donc d’effacer cette deuxième saison de nos mémoires…
  2. Insatiable (saison 1) : On rit d’abord devant ces personnages aussi loufoques que superficiels. Mais les situations déjantées et les dialogues creux de cette série finissent très rapidement par lasser. Pour une série légère, pas prise de tête, le niveau peut être beaucoup plus haut.
  3. Glow (saison 2) : Après une première saison éclatante et originale, cette suite plus terne s’essouffle. Passé le charme de la découverte, on se détache de ces catcheuses féministes qui malheureusement finissent par nous ennuyer. Dommage !

  1. DarkUne série allemande qui nous plonge directement dans son univers sombre et étrange dès les premières minutes de l’épisode 1. Pour moi, tout dans cette série est parfait, du scénario inquiétant aux jeunes acteurs en passant par le visuel. L’ambiance mystérieuse et le fait qu’il y ait plusieurs timelines m’a vraiment plu. C’est pour moi une série vraiment réussie et j’ai vraiment hâte de voir la suite, qui s’annonce assez incroyable ! 
  2. Bo Jack HorsemanBo Jack Horseman n’est pas une série animée pour adultes comme les autres, non, elle est unique en son genre. Il s’agit d’une critique d’Hollywood à travers des animaux. Le tout est assez actuel et nous permet de comprendre énormément de choses sur ce milieu. Le personnage principal est un ancien acteur des années 90, qui essaye tant bien que mal de gagner sa vie et de rester sous les feux des projecteurs. C’est très touchant et humain.
  3. Les voyageurs du tempsIl existe de nombreuse séries sur le thème du voyage dans le temps. Pourtant, celle-ci se démarque avec ses propres codes et son scénario assez bien ficelé. L’originalité ici, c’est que les voyageurs viennent du futur à notre époque. Les personnages qui composent l’équipe des voyageurs sont tous intéressants et écrits avec une certaine profondeur. La série soulève des questions actuelles et pour le moment, le fil narratif ne s’éparpille pas trop.
  4. F is for familyOn suit une famille dans les années 70. Je dois avouer que j’ai un réel coup de cœur pour l’esthétique de cette époque. Mais sur ce coup-là, j’aime également l’histoire et tout le contexte. C’est une satyre des États-Unis à cette époque, après la guerre de Corée et au début de la consommation de masse. C’est un vrai plaisir à regarder.
  5. Lost in spaceJ’ai été très étonnée par la qualité de cette série. Le scénario est assez simple, et la plupart des actions sont assez attendues. Malgré tout, les acteurs sont bons, les effets spéciaux également, et certains visuels sont incroyables.

  1. Orange is the new blackDepuis quelques saisons, la série s’essouffle et ça se ressent. Le scénario en devient presque ridicule. Certaines intrigues se répètent en boucle, et les personnages n’évoluent pas. Malgré un nouveau cadre pour la dernière saison, rien de bien nouveau. Il est temps pour cette série soit de prendre un tournant radical, soit de finir.
  2. OutlanderJ’ai personnellement beaucoup aimé les deux premières saisons (j’en étais même carrément fan). Mais la troisième m’a totalement déplu, j’ai même arrêté au milieu, ce qui ne m’arrive jamais. J’ai trouvé la relation entre les personnages assez ridicule et forcée. J’ai également trouvé que le scénario tournait vraiment en rond.

  1. Violet Evergarden : Il y a bien longtemps que je n’avais pas été aussi captivée par un animé japonais. L’histoire est poignante et traite principalement de ce que signifie d’être humain. À travers le personnage de Violet, son vécu et ses rencontres, l’animé nous propose sa définition de l’humanité et des relations humaines avec beaucoup de philosophie. Il cultive une certaine ambiguïté avec son héroïne. Certes, il y a des moments clichés, mais ce n’est pas gênant. L’animation est magnifique, la musique est entraînante et touchante. Un vrai délice.
  2. La Casa de Papel (saison 1) : Une série forte en émotions. Je n’ai pas regretté d’avoir suivi le mouvement en regardant cette première saison. Les personnages sont complètement barrés mais terriblement attachants et en constante évolution. J’ai adoré voir les relations et l’alchimie entre chaque protagoniste. L’intrigue m’a tenue en haleine avec ses cliffhangers et la mise en scène est géniale. Cette série est le casse de l’année !!
  3. Poldark (saison 4) : Toujours aussi séduite par les personnages et leurs mésaventures. Je ne m’attendais pas à une telle conclusion de saison et je n’ai qu’une hâte, découvrir la suite.
  4. Plan cœur (saison 1) : Énorme surprise avec cette série originale Netflix, dont les premiers échos étaient négatifs. J’ai trouvé le concept sympa et bien développé. Les acteurs et surtout les actrices m’ont beaucoup fait rire même si parfois c’était un peu cliché ou too much. Les thèmes abordés sont bien exploités même si je regrette un peu cet excès de zèle sur certains.
  5. The Dragon Prince : Tout droit sorti de la team des créateurs de Avatar et  Le Dernier Maître de l’Air, The Dragon Prince est vraiment trop court mais m’a vraiment emportée dans son univers et ses personnages. C’est une série d’aventure heroic fantasy et un voyage initiatique dans lequel un groupe (constitué de personnages que tout oppose mais pleins de bonnes intentions) doit vivre ensemble et s’apprivoiser durant leur quête. C’est drôle et dur à la fois avec des sujets sombres et sérieux (la guerre, la trahison, le deuil, le sacrifice, …). Il fait la part belle à des personnages très attachants et particulièrement en ce qui concerne les femmes. Les chara-designs sont franchement cools et sympas. Dernier point : encore une fois, les créateurs jouent la carte de la diversité avec des personnages handicapés ou racisés. Dommage que l’animation ne soit pas aussi fluide et plaisante (sauf pour les scènes d’action). Le seule déception vient du fait qu’il n’y ait pas de thème musical principal reconnaissable.
  6. Troy : Moi qui suis une férue de mythologies, j’ai été vraiment contente de voir cette adaptation. Alors c’est loin d’être une perle mais j’ai aimé que la série soit le plus fidèle possible au texte original. La mise en scène est très recherchée et tenait vraiment à se démarquer de cette image figée que nous avons du monde antique. J’ai aussi grandement apprécié les choix osés concernant certains personnages. Les gens pourront crier au scandale de voir un Zeus ou un Achille noir ou encore une Artemis albinos, je n’y ai vu que du feu. Alors oui, ce n’était pas parfait, ça manquait de moments épiques, de passion ou de romance forte, mais j’ai passé un bon moment.

  1. Insatiable : 3 épisodes ont suffi à me décourager. Le concept ne me plaisait pas des masses et la polémique ne m’a pas aidée. C’est une série qui est trop basée sur les apparences et qui fait plus de mal que de bien tant c’est violent et malsain. Et l’humour est de très mauvais goût. Les relations humaines sont biaisées et intéressées, l’intrigue est pourrie et la morale, nauséabonde. Bref, je n’ai rien aimé.
  2. Le Jardin des Météores : Je suis une fan de drama et surtout de Hana Yori Dango. J’ai vu presque toutes les versions (coréenne et japonaise) et celle-ci, la version chinoise, est vraiment en deçà de l’original. C’est surjoué à mort, les acteurs manquent de charisme et de crédibilité. Je n’ai pas accroché. Dommage.

  1. Black Mirror : Difficile de décevoir quand on a tout pour plaire : Black Mirror collectionne les qualités depuis plusieurs saisons et presque chaque épisode est une réussite. C’est un véritable plaisir que de découvrir avec une fébrilité toujours ravivée ce que la série nous réserve. Et que dire de ce début de saison cinq et son épisode interactif ! Certes, le concept mérite d’être poussé plus loin, mais l’expérience reste inédite et tout à fait plaisante.
  2. The Haunting of Hill House : Une véritable surprise. Très peu friande de films d’horreur, je me suis laissée emporter par cette histoire savamment menée et brillamment tournée. Les acteurs sont phénoménaux et l’intrigue exceptionnelle. Un vrai coup de flippe, certes, mais un bon coup de cœur.
  3. Troy : Je l’avoue, c’est un plaisir coupable. J’ai commencé cette série avec beaucoup de scepticisme : aborder le mythe de la guerre de Troie, c’est à la fois périlleux et assez excitant. Cette revisite a été pour le moins intéressante. Peut-être que le temps passé à enchaîner les épisodes (j’ai terminé les épisodes en quelques jours) est un indicateur témoignant du véritable petit moment de plaisir que l’on passe devant cette série. A essayer, pour ceux qui apprécient la mythologie et n’ont pas peur de se voir bousculés.
  4. Brooklyn 99 : Une série qui inonde de bonne humeur et de bonnes ondes, une histoire drôle, déjantée mais pas trop, couronnée d’un cast pétillant ? Brooklyn 99 coche toutes les cases et cette cinquième saison a su convaincre les téléspectateurs de continuer à soutenir la série qui a failli être annulée. On suit avec toujours autant de plaisir les aventures de l’inégalable Jake Peralta et toute son équipe au sein de la 99ème.

  1. Insatiable : Une idée de départ qui se croit géniale mais qui échoue à tenir toutes ses prétendues promesses. Une histoire creuse, vide, qui cumule les clichés et les fausses bonnes intentions. Abandonnée au bout de quelques épisodes.
  2. 13 Reasons Why : Si la première saison de 13 Reasons Why avait au moins le mérite de maintenir (assez bien) les téléspectateurs en haleine, cette seconde saison s’est embourbée dans une pseudo série judiciaire adolescente totalement vide et inintéressante.
  3. Charmed : Les reboots ne sont pas toujours des paris faciles, bien au contraire. Lorsque l’on s’attaque à des séries plus ou moins cultes pour en faire quelque chose de neuf tout en en maintenant l’essence, il faut savoir manier les ressorts et conjuguer plusieurs impératifs : veiller à innover sans révolter tout en se gardant d’un vulgaire copié-collé teinté de modernité. Ce reboot de Charmed n’a pas pris les bons risques et a fini par lasser plus qu’il n’a fait rêver.

  1. The Handmaid’s Tale (intégrale) : Mon dernier coup de cœur série. Pourquoi avoir attendu aussi longtemps ? C’est malaisant, frustrant, révoltant mais impossible de décrocher. Une société contrôlée par les hommes où les femmes sont soit épouses, soit marthas (cuisine, ménage, …) ou servantes (porteuses d’enfants pour un couple stérile). C’est une série difficile à regarder par moments mais on ne peut pas s’empêcher de s’attacher au personnage principal et de vouloir suivre son combat. À voir absolument en 2019 si vous ne connaissez pas.
  2. The Rain (saison 1) : J’avais lancé la première saison sur Netflix, sans grande conviction. J’avais du temps devant moi alors pourquoi pas… Aucun regret ! J’ai adoré l’ambiance de la série. Histoire de fin du monde où la pluie est mortellement dangereuse. Si vous recevez une goutte, vous mourrez sur le champ… Certaines personnes vont apprendre à survivre dans des bunkers sous Terre. Les personnages, les décors, le scénario sont vraiment sympathiques. J’ai hâte de découvrir la saison 2 en 2019 !
  3. Pretty Little Liars (saison 7) : Ça y est j’ai enfin pu connaître l’identité de A. Et c’est la moindre des choses de donner la place n°3 du top séries de l’année 2018. Je ne m’attendais pas à cela. J’ai été étonnée par cette révélation. C’est tellement bien pensé et c’est une fin très réaliste.

  1. L’Amie Prodigieuse (saison 1) : La série m’a autant bouleversée que le livre. Je serais incapable de dire lequel des deux je préfère puisque je n’ai jamais vu une série autant respecter le livre dont elle a été adaptée. Et ce, pour mon grand plaisir. Un chef d’œuvre.
  2. The Handmaid’s Tale (saison 2) : La saison 2 est à mon sens encore plus réussie que la saison 1. Elle réussit à nous bouleverser encore plus et à nous choquer sans que cela soit forcé, bien au contraire.
  3. La Casa de Papel (intégrale) : Comme beaucoup, j’ai été totalement séduite et accro à la série espagnole de Netflix. Une intrigue impeccablement ficelée et des personnages attachants. Pour moi, les 2 saisons suffisaient mais je serai au rendez-vous pour la 3.
  4. The Haunting of Hill House (saison 1) : Une des rares séries à allier horreur et drame avec maestria. Je me suis complètement laissée emporter par la toute première série horrifique de Netflix et j’en redemande.
  5. Sabrina’s Chilling Adventures (saison 1) : J’avais très peur de voir ce reboot et pourtant… voir une Sabrina beaucoup plus dark et une série rendant hommage à celle des années 90 a été une réussite selon moi.
  6. Anne with an E (saison 2) : Toujours aussi bienveillante et chaleureuse que la saison 1, j’ai encore une fois beaucoup aimé l’univers d’Anne. Je regrette simplement que cette saison soit entrée dans cette « mode » de vouloir dénoncer et s’engager dans un féminisme forcé.
  7. The Walking Dead (saison 1 à 8) : J’ai découvert la série zombie cette année et j’en suis complètement fan. Enfin… jusque la saison 7 qui perd son rythme qui était pourtant effréné et complètement addictif dans les saisons précédentes. J’ai abandonné à la saison 8. 
  8. Siren (saison 1) : Une intrigue plutôt simple mais joliment mise en scène avec des acteurs et actrices hyper attachants. J’ai été complètement conquise et j’ai super hâte de voir la saison 2.
  9. Glow (saison 2) : Une saison 2 encore meilleure que la première. La série devient plus engagée mais cela se prête parfaitement à l’intrigue qui gagne en profondeur, en intensité et en réalisme.
  10. Las Chicas del Cable (saison 3) : Une saison 3 extrêmement rythmée et intense. Une belle réussite mais j’ai envie de dire, comme d’hab pour Las Chicas Del Cable

  1. Charmed 2.0 (saison 1) : La pire idée du monde. Une série cheap, un jeu insipide, une intrigue ridicule et des effets spéciaux vraiment très spéciaux (et ce n’est pas un compliment).
  2. Elite (saison 1) : Contrairement à beaucoup, j’ai détesté cette série. Je la trouve ennuyeuse, le rythme n’est pas fou et par moments, un peu beaucoup vulgaire.
  3. Tidelands (saison 1) : Beaucoup d’attente pour finalement pas grand chose. Une intrigue vide, des personnages insipides et beaucoup d’ennui.
  4. Dark (saison 1) : Déçue car le plus gros de l’intrigue est très vite balancé. Je n’ai pas trouvé d’intérêt à poursuivre la série.
  5. Troy (saison 1) : Une belle histoire mais gâchée par un acting naze et une intrigue ratée. 
  6. 13 Reasons Why (saison 2) : Une saison complètement inutile qui gâche l’histoire d’Hannah pourtant parfaitement bien racontée lors de la saison 1. Le message se suffisait dans la saison 1. Et déception quant à l’évolution des personnages.
  7. Baby (saison 1) : Manque d’intensité et de profondeur dans l’intrigue malgré de super personnages et un super acting.
  8. Orange Is The New Black (saison 6) : Comme pour 13 Reasons Why, aucune évolution significative et une saison décevante.
  9. Outlander (saison 4) : Alors que les saisons précédentes, j’étais complètement embarquée par l’histoire et j’avais à chaque fois hâte d’être à la semaine suivante pour voir la suite, ce n’est pas du tout le cas pour cette saison 4. À part l’épisode 7, les autres épisodes sont ennuyeux, il ne se passe strictement rien et la magie, tout comme l’alchimie entre Jamie et Claire, ont complètement disparu. Dommage.

  1. The Haunting of Hill House (saison 1) : J’ai été totalement happée et bouleversée par cette série. J’ai été touchée par l’histoire de la famille Crain, j’ai eu peur par moments (même si ce n’est pas ce qui qualifie le plus la série et contrairement à certains qui disent qu’ils n’ont pas flippé une seconde) et j’ai fini en PLS après avoir visionné le dernier épisode. En tout cas, elle confirme que Mike Flanagan est très, très doué (si vous ne l’avez pas encore vu, foncez sur son Before I Wake, c’est un véritable bijou également).
  2. The Handmaid’s Tale (saison 2) : Dans la lignée de la saison 1, si ce n’est que cette seconde saison va encore plus loin dans « l’horreur ». Et non, elle ne fait pas du choquant pour faire du choquant ! La série est toujours autant d’actualité, c’est pour ça qu’elle marche, et ça fait peur.
  3. 13 Reasons Why (saison 2) : Contrairement à beaucoup de monde, j’ai beaucoup aimé cette saison 2 et je ne l’ai pas trouvée inutile. J’ai été très en colère sur la fin, et je dois dire que là encore, contrairement à beaucoup de monde, j’ai hâte de voir ce que va donner la troisième saison.
  4. Atypical (saison 2) : J’ai adoré retrouver tous les personnages, cette série est une vraie bouffée d’air frais. C’est l’atout humour et bonne humeur de ce classement, comme vous pouvez le constater !
  5. Siren (saison 1) : Je ne vais pas vous mentir : me concernant, dès que ça parle de sirènes (que ce soit en livres, en films, en séries ou que sais-je encore), c’est dans la poche. Et donc inévitablement, j’ai adoré Siren. Les relations un peu borderline entre les personnages principaux, cette ambiance de « bord de mer », l’histoire et les caractéristiques des sirènes, … C’est immersif. Alors oui, peut-être que les effets spéciaux ne sont pas parfaits mais franchement, vu tout le reste, on passe au-dessus très facilement.
  6. Elite (saison 1) : Bon, contrairement à ce qu’on a pu lire un peu partout, ça ne vaut pas autant que Gossip Girl, mais ça reste tout de même très prenant. On se délecte en regardant les frasques et en découvrant les noirs secrets de l’élite du prestigieux lycée espagnol Las Encinas. D’ailleurs, ce côté espagnol apporte une touche d’originalité à la série, qui aurait été trop déjà vue si elle avait pris place aux USA, par exemple. 

  1. Maniac (saison 1): Je me demande encore comment j’ai fait pour tenir pendant les 10 épisodes de cette série (sûrement parce que certains sont quand même très courts). Je me suis profondément ennuyée, et surtout je me suis sentie flouée par les bandes annonces qui semblaient annoncer quelque chose de la même trempe que Black Mirror (#perfection) alors que ça en est très, très, très loin… Fuyez pauvres fous !
  2. Black Mirror – Bandersnatch : En parlant de Black Mirror… Quelle déception que cet épisode de Noël interactif ! Déjà, je m’attendais à ce qu’on ait la nouvelle saison, pas à un épisode de ce genre. Je n’aime pas du tout ce concept interactif à la base, et ça s’est confirmé après visionnage de Bandersnatch. J’ai trouvé le tout très, très brouillon, au point de ne même pas repérer quand l’épisode se terminait, ou même d’en comprendre le(s) dénouement(s). Même si pour le coup, ce que je reproche le plus à cet épisode, c’est de nous vendre du vide niveau « morale de l’histoire », et donc d’être à l’opposé de (presque) tout ce que la série nous a proposé avant ça.
  3. Everything sucks ! (saison 1) : Série abandonnée après 3 ou 4 épisodes, je n’ai jamais réussi à accrocher à l’humour et je ne me sentais pas assez immergée dans l’ambiance des 90’s vendue à la base par la promo de la série. Dommage !
  4. The End of the F***ing World (saison 1) : Alors ce n’est pas une déception au même titre que les trois premières séries, puisque j’ai suivi la série jusqu’au bout et avec tout de même un certain intérêt. Mais je trouve qu’elle ne mérite pas tous les éloges qu’on lui fait pour autant. C’est assez spécial avec cet humour très noir… Bref, je regarderai la saison 2 mais clairement je ne l’attends pas avec une impatience particulière.

Cette année, on reconnaît qu’on a été gâté en termes de séries : contrairement à l’année passée, aucun top et aucun flop ne ressemble à un autre ! Il y a pléthore de séries et nous n’avons pas du tout les mêmes avis dessus ! Sauf pour Insatiable : la majorité des rédacs sont d’accord, cette série est LE flop de l’année 2018. Le plus marquant reste néanmoins 13 Reasons Why : alors qu’en 2017, il figurait sur les tops de tous les rédacs (et même en numéro 1 de deux d’entre nous), cette année, la série a disparu de nos tops (excepté pour Sara qui note quand même l’importance des messages de cette saison 2) et figure même dans les flops de trois d’entre nous (Clélia, Meriem & Sabrina) ! Espérons que la saison 3 en 2019 nous réserve de meilleures surprises !

Passionnée par les sushis, j’ai appris à maîtriser cet art en regardant mes séries télé préférées. Entre deux makis, je m’intéresse aussi à l’univers d’Harry Potter, de Disney, au cinéma et à la photographie. Sinon, est-ce que je vous ai dit que j’aimais les sushis ?
8 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *